46 503 Avis BD |20 164 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 2 : Auto, Crapaud, Blaireau.
 

Le Vent dans les saules, tome 2 : Auto, Crapaud, Blaireau.

 
 

Résumé

Le Vent dans les saules, tome 2 : Auto, Crapaud, Blaireau.Afin d'acceder au résumé de Le Vent dans les saules, tome 2 : Auto, Crapaud, Blaireau., merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Vent dans les saules, tome 2 : Auto, Crapaud, Blaireau.Ah, Quelle gaieté ! Après lecture du "Vent dans les saules",on ressent cette même impression qu'au sortir d'Amélie Poulain. Cette série est placée sous le signe de la fraîcheur, superbe !

Même s'il suit la trame de Kenneth Grahame, Plessix a un don pour la narration. Il réussi a glisser de nombreuses allusions et ne laisse pas l'humour de côté. Chaque personnage représente un type de personnalité propre, sans tomber dans le stéréotype. Délicieux.

Les illustration complétent à merveille le scénario, le dessin étant précis, léger, accentué par des teintes pastelles.De plus, les expressions des animaux sont très réussies. Bravo, Monsieur Plessix !

Si vous ne l'avez pas encore compris, cette série est magnifique, et la suite s'annonce tout aussi bien !


Chronique rédigée par Osilmar le 23/02/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 13 (100,00 %)
  • Total : 13 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,45 9,45 9,45
Acheter d'occasion : 5,98
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.78
Dépôt légal : Janvier 1998

Avis des lecteurs

9 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Vent dans les saules, tome 2 : Auto, Crapaud, Blaireau., lui attribuant une note moyenne de 3,78/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

23 2 2013
   

Ok, avec ce tome 2 j'ai un peu plus accroché à la série. On voit bien le principe, l'amitié, la fraternité, les petits moments simples de la vie. Le scénario est toujours un peu décousu mais qu'importe, c'est plutôt sympa. Les humains en prennent un peu pour leur grade mais toujours gentiment.
Le dessin est vraiment très joli, à la limite de la peinture, les animaux rendent très biens et sont parfaitement détaillés.
32 pages c'est toujours un peu juste je trouve.

C'est sympa, c'est frais, c'est agréable, ça sent la campagne, l'amitié et la simplicité. Un bon moment de lecture.

15 9 2009
   

Je commence à toucher du doigt et des yeux ce qui a fait le succès de cette série et je commence à comprendre pourquoi elle est tellement appréciée par ici. Tout d'abord, cet album, c'est un concentré de tendresse, que ce soit une réunion entre amis, au chaud et bien au sec alors que dehors il fait froid, que ce soit une amitié naissante, que ce soit le doux retour au foyer pour y accueillir des enfants qui chantent Noël sous la neige, ou encore que ce soit les efforts d'amis pour empêcher l'un des leurs à toucher à une de ses addictions... tout respire la tendresse, le bonheur d'être ensemble. Tout célèbre l'amitié. C'est assez optimiste et c'est tant mieux, même si par ailleurs, l'espèce humaine en prend un petit peu pour son grade (les réflexions de Blaireau sur l'homme sont assez bien vues, assez incisives sans tomber dans la caricature). Lire un tel ouvrage, ça fait du bien au moral, même si je serai l'un des premier à regretter le manque d'actions ainsi que la côté un peu décousu de l'ensemble. Mais finalement, il y a une phrase dans cet album qui dit à peu près la chose suivante "on ne vit pas de grandes émotions, mais en cherchant bien, on y trouve beaucoup de petites aventures" : cette phrase résume à elle-seule ce second opus. Ca part un peu dans tous les sens mais finalement, c'est plein de bons sentiments et ça égratigne à peine l'espèce humaine.

Les dessins quant à eux sont toujours aussi magnifiques, et j'ai particulièrement apprécié les intérieurs de Blaireaux et de Taupe. Rien qu'à regarder les images, vous avez l'impression de partager le confort des ces petits nids douillets, et vous avez l'impression d'être bien au chaud en sécurité. Vraiment, c'est très joli, et très recherché.

Pour moi, après un tome qui m'a semblé un peu longuet, je commence à prendre du plaisir à "perdre" mon temps en lisant cette BD. Puisque finalement, c'est bien de cela qu'il s'agit : se laisser porter par des petites histoires et profiter de l'instant.

26 5 2006
   

Je maintiens (à ma grande déception) mes impressions du premier tome : je pense que c’est un petit bijou pour les jeunes lecteurs, mais en tant qu’adulte, j’ai beaucoup de mal à m’enthousiasmer devant les aventurettes de nos petits compagnons.

Je reste donc interloqué devant l’engouement général suscité par cette série...

Un bon conseil : si comme moi vous adorez observer la nature et vous y promener, allez faire un tour dehors et prenez un bol d’air frais ;)

Quant à moi, je vais conserver cette série bien au frais dans ma bibliothèque et mes bambins pourront en profiter dans quelques années.

20 5 2006
   

Encore de l'excellent travail !

Quelle beauté ! quelle simplicité ! quelle sympathie on a pour ces personnages et pour cette histoire !
Beaucoup d'occasions de sourire ou de rire ... c'est vraiment frais et dépaysant !
Le dessin reste exceptionnel : quel bonheur de s'attarder sur chaque vignette afin de s'imprégner du moindre détail.
Petits et grands, vous tomberez sous le charme pour peu que vous ouvriez cette BD.

10 8 2005
   

Ce deuxième tome nous fait passer de la balade printanière au réconfort d’un bon repas au chaud pendant la période de Noël. Le dessin, toujours aussi fabuleux, nous fait savourer les petits plats que Blaireaux prépare pour ses amis égarés, nous fait apprécier ce petit coin de bonheur bien au chaud, alors qu’on a failli se faire ensevelir par la neige et le froid hivernal. Et que dire du réveillon de Noël, simple, mais tellement chaleureux, passé dans le logis dépoussiéré de Taupe. Mais tout ce bonheur se gâte un peu en fin de tome car Crapaud, toujours aussi irresponsable et mégalomane, à commis une grosse bêtise et est condamné à 20 ans de prison ...

13 9 2004
   

Taupe et rat se rendent chez blaireau. Un animal différent et assez amusant. Il a des expressions bien à lui, "Saucission et chou farci !!" est l'une d'entre elles qui m'a fait sourire.
Le dessin est toujours aussi agrèable, ces animaux prennent des expressions quasi humaine. Les traits sont fins et précis, les couleurs sont douces et pâles.
L'ambiance globale de l'album est doux, on replonge quelque peu en enfance mais ce n'est pas pour cette raison qu'il ne se passe rien. L'intrigue est présente, surtout à la fin, c'est ce qui nous pousse à lire les prochains tomes.
Un album vraiment agréable.

22 2 2003
   

A la fin du premier tome, nous avions laissé Rat et Taupe en bien délicate posture, frappant à une porte synonyme de salut au milieu des frayeurs du Bois sauvage... Mais reconnaissons que le suspense n'était pas haletant et qu'on imaginait sans peine que Blaireau allait ouvrir aux deux compères, leur servir une collation et enfin rencontrer Taupe qui souhaitait tant faire sa connaissance ! Crapaud est également de la partie, et sa dévorante passion pour les automobiles est narrée au lecteur dans le dernier tiers de l'album.

On retrouve tout ce petit monde avec un sacré plaisir, et on regretterait presque de ne pas avoir eu d'aussi jolie BD entre les mains quand on était haut comme trois pommes ! Heureusement, "Le Vent dans les saules" peut être lu aussi bien par des enfants que par des adultes, et c'est sans vous cacher que vous pourrez dévorer cette nouvelle livraison.

Je n'hésite pas à en remettre une couche sur la qualité exceptionnelle du pinceau de Plessix. Que c'est beau ! Les détails de chaque case, les bâtiments somptueux, les paysages envoûtants sont autant d'invitations à la contemplation. Les trente-deux pages ne doivent pas vous induire en erreur : il vous faudra autant de temps pour les lire qu'avec un classique quarante-quatre planches, car on ne peut que rendre justice aux superbes illustrations en prenant bien le temps de s'en imprégner.

Empressez-vous donc de lire cette série et de la faire figurer en bonne place sur vos étagères.

26 2 2002
   

Ah quel plaisir le vent dans les saules!! Que l'on est joyeux en lisant cet album, du bonheur!
L'histoire est toujours aussi sympathique, joyeuses toujours aussi fidèle au roman fidèle mais Plessix n'hésite pas à détourner de temps en temps en ce pour notre plus grand bohneur! C'est frais, mignon, plaisant!
Les dessins sont aussi vraiment symphatiques, c'est aussi lyrique et poetique que le reste.
Meme si le vent dans les aules s'adresse plutot au jeunes, n'hésité pas à le lire quand meme! Vous déprimé, il va vous requinquez en moins de deux avec cette vague de bonheur et de gaité!!
A lire de toute urgence!