46 602 Avis BD |20 218 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 1 : La vacuité
 

Le sens de la vis, tome 1 : La vacuité

 
 

Résumé

Le sens de la vis, tome 1 : La vacuitéAfin d'acceder au résumé de Le sens de la vis, tome 1 : La vacuité, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le sens de la vis, tome 1 : La vacuitéUne petite BD, épaisse, légèrement philosophique (mais ayant aussi comme thème le dessin), légèrement "Oubapoienne", avec Ferri au scénario et Larcenet au dessin, ça ne peut être qu'une perle.

Même si ce n'est pas aussi bon que "Le Retour à la terre" par exemple, ça reste très sympa à lire.

D'abord, le dessin très lâché de Larcenet est vraiment très chouette, il représente bien tous ces décors (de nature), avec un certain (et très bon) réalisme. Et puis, les tableaux que l'auteur/ personnage de l'album (on imagine facilement que c'est Larcenet) montre à son gourou, sont assez chouette (dans un style disons, plus torturé) et leur légende les remplis d'un humour très subtil.

Le scénario est sympa à suivre. Il est vrai que les réflexions philosophiques ne sont pas très poussé. Le scénario est un peu léger (surtout la chute), mais on lit tout l'album avec un sourire en coin.

Un bon album assez drôle, servi par un dessin que j'adore. J'espère trouver la suite.


Chronique rédigée par Superjer le 05/12/2010
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de SuperjerReflet de l'avatar de Superjer
Statistiques posteur :
  • 929 (75,90 %)
  • 98 (8,01 %)
  • 197 (16,09 %)
  • Total : 1224 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 14,54 14,54 14,54
Acheter d'occasion : 17,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Avril 2008

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le sens de la vis, tome 1 : La vacuité, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

5 12 2010
   

Décidément, j'adore les associations entre Ferri et Larcenet. J'aime bien les oeuvres de chacun séparément, mais quand ils sont réunis, ils ont le chic pour se sublimer l'un l'autre. Larcenet apporte la vie de ses dessins et Ferri l'excellence de son humour, et les deux se marient à la perfection.

Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avec cet album. Sur le blog de Larcenet, où il publie déjà régulièrement des dessins diversifiés, l'auteur expliquait que Le Sens de la Vis avait été conçu en sens inverse des BDs traditionnelles. Larcenet avait tout d'abord présenté à Ferri une suite de dessins variés et sans liens. Ferri avait alors écrit des dialogues en rapport avec ces dessins, puis inventé une histoire les liant et enfin dégager une thématique au tout.
Mais alors, me disais-je ? Est-ce que ça veut dire que cet album est un recueil de dessins amalgamés en une histoire à peu près potable ? Eh bien... A la fois oui et non, car l'histoire que l'on y lit est une vraie histoire, une bonne histoire, et elle inclut de manière extrêmement réussie cette suite de dessins indépendants.

C'est l'histoire d'un jeune dessinateur qu'on imagine bien être Larcenet qui vient rendre visite à son gourou, un vieux sage oriental dans son temple zen, vieux sage en qui j'aime à reconnaitre le vénérable Ferri, gloire soit rendue à sa moustache. S'échappant de la folie médiocre du monde moderne, le jeune apprenti vient méditer avec le sage et lui présenter les dessins qu'il a réalisés récemment. Et le sage commente ces dessins, avec humour et pertinence. Enfin, pertinence...
Dès les premières pages, j'ai été séduit par le dessin. C'est le trait lâché et vif que Larcenet a su se créer ces derniers temps et je trouve qu'il passe vraiment bien ici et sait donner une vraie vie et esthétique à l'album.
Et lors de la présentation des premiers dessins et croquis du jeune apprenti, j'ai été carrément éclaté de rire à la lecture des dialogues. Ils sont bons, percutants, hilarants. Gros coup de coeur à ce moment là.
Au fil des pages, mon hilarité s'est un peu réduite car les pages s'accumulant, le concept perd un peu de sa force. Mais j'ai continué à trouver ça drôle et donnant un véritable intérêt aux tentatives graphiques de Larcenet que, prises seules et sans contexte ou humour, j'apprécie généralement moyennement sur son blog.

Très bonne lecture, des dessins graphiquement intéressants et vivants, et surtout beaucoup, beaucoup d'humour.