45 718 Avis BD |19 788 Albums BD | 7 803 séries BD
Accueil
Tome 8 : La promesse est une dette
 

Le sang du Dragon, tome 8 : La promesse est une dette

 
 

Résumé

Le sang du Dragon, tome 8 : La promesse est une detteAfin d'acceder au résumé de Le sang du Dragon, tome 8 : La promesse est une dette, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le sang du Dragon, tome 8 : La promesse est une detteAprès un tome qui permettait de clôturer rapidement le premier cycle et qui servait surtout de transition, le nouveau cycle commence réellement dans ce huitième tome. De façon assez surprenante, il ne semble pas nous orienter vers le Japon, objet de la dernière planche du tome 7, mais vers l'Amérique du Sud, où Hannibal doit délivrer et sauver les êtres surnaturels de la région : les peuples magiques ne sont pas l'apanage de la Bretagne, mais il y en a partout autour du globe. En bonne introduction de cycle, ce tome permet de présenter les personnages qui prendront part à cette nouvelle aventure : cela est fait par une grosse partie réservée au recrutement des officiers et équipages des trois navires que Meriadec fera parvenir en Amérique du Sud. On retrouve certains des compagnons usuels d'Hannibal, tel que M.Puck ou Samuel, mais également d'anciens ennemis, comme Mallert, et des personnages tout nouveau, comme l'espion et chirurgien Bonetti, ou encore l'inquiétant Teach.

La narration est linéaire et d'une belle clarté. Elle est cependant assez lente : on sent que l'on n'est pas prêt d'accoster au Brésil, à ce rythme là : la partie "recrutement" est assez longue et finalement, on introduit une petite intrigue à bord pour occuper le voyage. Mais tout cela permet d'introduire le récit, même si on sent bien que l'on est très loin du but final. Le fait que ce récit soit rapporté par Bonetti, qui fait son rapport au Pape, permet toutefois d'apporter la distance nécessaire, et d'entretenir le suspense quant à certains éléments du scénario.

Le dessin de la série reste assuré de main de maître, avec cette faculté déconcertante de mélanger les êtres fantastiques et les personnages réalistes, voire historiques, dans une fresque qui, en conséquence, ne ressemble à aucune autre. Le dessin est à la fois clair et détaillé, et c'est une nouvelle fois un régal pour les yeux.

On peut être circonspect face aux idées introduites pour ce nouveau cycle : des elfes dans la forêts amazonienne, pourquoi pas, mais il faut accepter l'idée. Et puis, maintenant qu'Hannibal bénéficie des effets du sang du dragon, il ne peut plus lui arriver grand chose, ce qui risque d'écraser le suspense. Mais la construction du récit, les personnalités présentées, ainsi que le dessin inspiré permettent d'aller au-delà de ces éléments et de profiter pleinement de cette nouvelle aventure qui commence.


Chronique rédigée par gdev le 11/02/2018
 
 
Statistiques posteur :
  • 3051 (74,85 %)
  • 287 (7,04 %)
  • 738 (18,11 %)
  • Total : 4076 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 9,45
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Aout 2014