45 930 Avis BD |19 891 Albums BD | 7 823 séries BD
Accueil
Tome 1 : La vengeance de Yama
 

Le sang des lâches, tome 1 : La vengeance de Yama

 
 

Résumé

Le sang des lâches, tome 1 : La vengeance de YamaAfin d'acceder au résumé de Le sang des lâches, tome 1 : La vengeance de Yama, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le sang des lâches, tome 1 : La vengeance de YamaDelitte nous propose ici le premier tome d’un thriller historique, qui nous renvoie au XVIIème siècle, entre colonialisme et commerce international florissant pour les quelques compagnies commerciales aux nombreux navires. On ne nous délivre pas ici non pas une, mais bien deux intrigues policières : l’une en 1643, où Sir Eddington enquête sur le décès de Sir Francis sur l’ïle de Java, et l’autre en 1663 où Sir Arthur est confronté à plusieurs cadavres démembrés. La narration alterne les deux situations, qui sont reliées entre elles uniquement par le journal de Sir Eddington, que Sir Arthur a trouvé par hasard et qui lui sert de livre de chevet. Les situations se mettent progressivement en place autour de ces deux enquêteurs, avec un Sir Eddington qui est confronté à des personnages locaux très réfractaires à cette enquêtes, et un Sir Arthur qui est accompagné d’un second fort en gueule, et qui a du mal à comprendre ce qui se passe. L’ensemble suscite l’intérêt et le premier lien est mis au jour en fin de cet ouvrage, autour de la Compagnie néerlandaises des Indes orientales, dites la VOC.

On sent que Delitte a voulu construire deux histoires très recherchées. C’est bien, mais au bout du premier tome, force est de constater que les deux enquêtes pataugent. En fait, on n’apprendra pas grand-chose au cours de cet album, et on se contentera de faire connaissance avec les personnalités des deux enquêteurs, certes intéressantes, mais qui manque également de charisme. D’un côté, Sir Arthur semble bien peu absorbé par sa tâche ; de l’autre, Sir Eddington semble bien aveugle quant aux sentiments qu’on lui réserve à Java. On se retrouve donc bien avec deux histoires qui semblent sérieuses, mais le peu d’avancée dans les enquêtes, les événements prévisibles, et le manque d’action générale, nuisent à la fluidité du récit.

Il semble que le scénario attende le deuxième ouvrage de ce diptyque pour véritablement se mettre en branle. Côté dessin, c’est du Delitte, et les environnements sont donc magnifiques, et les navires présentés grandioses. Les personnages sont toujours un peu figés chez Delitte, mais ce n’est pas gênant. Ce qui l’est plus, c’est que l’on a l’impression que Delitte ne maîtrise qu’un nombre limité de physionomies, et ses personnages se ressemblent beaucoup, à la fois dans l’album en tant que tel, mais également dans toute la production de Delitte. Dans cet ouvrage, j’ai eu plusieurs fois l’impression de voir des personnages issus de « Black Crow », notamment.

L’introduction de ces deux enquêtes, que le temps et l’espace éloignent forcément, est assez laborieuse mais l’idée de base est bien là. On attend désormais que l’ensemble s’accélère, que les enquêtes avancent à force de déductions et non de hasard ou d’auto-dénonciation, et que le récit assume pleinement son originalité.


Chronique rédigée par gdev le 20/06/2018
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3092 (74,34 %)
  • 332 (7,98 %)
  • 735 (17,67 %)
  • Total : 4159 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 12,83 12,83 12,83
Acheter d'occasion : 9,46
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Mai 2014