46 508 Avis BD |20 168 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 2 : Christina
 

Le Poisson clown, tome 2 : Christina

 
 

Résumé

Le Poisson clown, tome 2 : ChristinaAfin d'acceder au résumé de Le Poisson clown, tome 2 : Christina, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Poisson clown, tome 2 : ChristinaSuite des aventures de Happy. Rejoint à Bound par Christina et Deebie, il leur explique la situation et ils se mettent tous les trois à la recherche de la mallette, bientôt rejoint par Codikow.

Comme le tome précédent, la première page de l’album ne correspond pas à l’histoire de ce tome. Chavel continue avec Brio son histoire, toujours aussi captivante. Après la naïveté d’Happy, nous voici confronté aux déboires de Christina. La narration ne se fait plus grâce à la lettre d’Happy à son grand père mais par le récit de Christina. Signalons au passage que le déguisement de Blanche Neige lui va à ravir.

Le dessin est toujours aussi classique mais Simon a ses persos bien en main et on vit leur histoire de bout en bout.

Que demander de plus ?


Chronique rédigée par Cha le 13/06/2004
 
 
Statistiques posteur :
  • 236 (19,92 %)
  • 18 (1,52 %)
  • 931 (78,57 %)
  • Total : 1185 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 2,98
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Avril 1973

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Poisson clown, tome 2 : Christina, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

18 9 2013
   

Maintenant que l'histoire est lancée, le rythme est un poil plus soutenu. L'histoire est quant à elle toute bête comme on pouvait le penser en fin de tome précédent. Sur un incroyable coup du sort, le naïf Happy a perdu la malette pleine de diamants et c'est Christina qui essaye maintenant de doubler la Famille pour remettre la main dessus. Cette course poursuite donne lieu à quelques passages plus ou moins humoristiques, mais le rythme est bien présent, différentes forces s'agitant autour de la fameuse mallette.

Mais le dessin empêche, selon moi, une pleine immersion dans l'aventure proposée. Le style employé fait des gentilles bouilles à tous ces personnages qui sont pourtant assez noirs et finalement, ils n'ont pas le physique de l'emploi. On pourrait arguer que cet aspect et justement un levier de surprise. Il n'en est rien, ca décrédibilise totalement les situations que se veulent tendues ou dramatiques.

Il y a du mieux mais j'ei encore beaucoup de mal à "entrer" dans cet histoire, à cause notamment de ce graphisme peu adapté.

4 6 2005
   

Je dois dire que c’est sans véritable enthousiasme que je me suis lancé dans la lecture dans ce second tome, après un premier tome ennuyeux, mais je voulais accordé une deuxième chance à cette série.

Je dois dire qu’au niveau scénaristique, il y a du mieux ! En effet, maintenant que l’histoire est lancée, l’histoire deviens plus intéressante, mais pourtant, j’ai toujours du mal à me plonger dans ce récit qui semble malgré tout bien linéaire sans surprise ni originalité… Alors évidemment l’originalité ne fait pas tout, on dit d’ailleurs que c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes, mais je ne sais pas si sa vient du pot, de la recette ou du cuisinier, mais ce n’est pas très réussi…

Le dessin de Simon est toujours aussi lisse et sans être désagréable, n’est pas envoûtant, et devient toujours lassant à la longue, il faut dire que le scénario n’est pas là pour le soutenir…

Lassant

27 6 2004
   

Le principe de nous relater une histoire sous plusieurs angles de vue n'est pas tout neuf. Pourtant, lorsque le procédé est bien étudié, comme ici dans cette série, le résultat est vraiment sympathique.

Ici, c'est donc Christina qui s'y colle. On redécouvre toute l'intrigue du premier tome, qui par la vision de cette femme hors du commun nous apporte son lot de nouvelles questions et réponses. Différents personnages commencent à se révéler au fil du récit, alors que l'"enquête" avance à grand pas.

Le dessin de Simon, toujours aussi propret, est aussi très similaire à celui du tome 1 : efficace, il reste aussi diablement classique, et pas particulièrement adapté à un récit de ce type.. j'aurais aimé plus de noir, un dessin noir et blanc, peut être.. Bref, un style quelque peu plus déchiré, pour mieux coller à l'ambiance très Polar de l'histoire.

Reste que ce second album, dans la lignée du premier, ne perd pas le rythme et nous promet, bien au contraire, des dénouements très bien étudiés lors des deux prochains tomes de la série. A lire, donc :)