46 095 Avis BD |19 967 Albums BD | 7 839 séries BD
Accueil
Le Pil
 
Note moyenne de la série : 2.83

Le Pil

Le Pil est une série Manga qui est ou a été éditée chez Casterman, Dargaud.
Taïeb (Scénariste), Yamazaki (Scénariste), Matrix (Dessinateur) ont travaillé sur cette bande dessinée.

Le Pil est parue initialement en France en Janvier 1960, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Novembre 1972.

A ce jour, 3 albums Manga concernant Le Pil sont référencés dans notre base, et 7 avis BD lui attribuent une note moyenne de 2,83/5.

 

  • Statut : One shot (série en 1 tome)
  • Type d'histoire : Une histoire par tome

 
 
Ajouter un album à cette série
 
 
Evolution de la série Le Pil au fil des tomes :
Evolution de la série Le Pil au fil des tomes
Export Graphique de l'évolution de la série
 

Le Pil : PIL

Note moyenne de l'album : 4,00
 
Début des années 80, au Japon. En l’absence de sa mère, Nanami, une adolescente très énergique, vit seule dans la maison familiale avec son grand-père Tokushirô. Sa profonde affection pour ce vieil homme excentrique et original n’empêche pas les conflits. Nanami entretient ainsi une guérilla permanente avec l’inconséquence et la prodigalité de son grand-père, incapable de gérer correctement le peu d’argent dont ils disposent... [suite du résumé]
 
 

Le Pil, tome 1 : L'oeil de Sirrah

Note moyenne de l'album : 3,00
Janvier 1960
 
En une seul nuit, les Qrohrs ont détruit l'ensemble des reserves de Pil (Base de la nourriture) ainsi que l'Oeil de Sirrah qui sert a sa fabrication. Le seul autre Oeil de Sirrah que les oracles connaissent se trouve dans la cité de Trezenghor. Mais seules des femmes peuvent manipuler l'Oeil de Sirrah. Un tournoi est organisé pour désigner les 7 femmes qui partiront a la recherche de l'Oeil. Parmi celle-ci, il y Roquette et Jade, 2 jeunes... [suite du résumé]
 
 

Le Pil, tome 2 : Le calice d'Adula

Note moyenne de l'album : 1,50
Novembre 1972
 
Bien que séparées à la fin du premier tome, Jade et Roquette continuent leur quête de l’œil de Sirrah et de la mythique ville de Trezenghor. Elles se retrouvent contraintes de livrer la grande bataille de l’équinoxe, que se livrent périodiquement les Uvnuls et les Kâff-Kähäs… Chacune ignorant que l’autre se trouve dans le camp d’en face ! Ironie du sort ! Tandis que Roquette et son ami borgne (oui, enfin, pas si borgne que ça…),... [suite du résumé]