46 562 Avis BD |20 195 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 10 : Tu comprendras quand tu s'ras grand !
 

Le Petit Spirou, tome 10 : Tu comprendras quand tu s'ras grand !

 
 

Résumé

Le Petit Spirou, tome 10 : Tu comprendras quand tu s'ras grand !Afin d'acceder au résumé de Le Petit Spirou, tome 10 : Tu comprendras quand tu s'ras grand !, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Petit Spirou, tome 10 : Tu comprendras quand tu s'ras grand !Un album aussi drôle que les précédents avec lequel on passe un bon moment. Certains gags sont drôles, d'autres font sourire et peut être que les bêtises du petit spirou ont été faites par certains d'entre nous lorsqu'on étaient petits...

Le dessin de Janry et les couleurs de De becker sont très agréables à regarder et collent parfaitement à l'ambiance de cette BD.

Une bonne bd donc à lire ou à posseder.


Chronique rédigée par pidz le 11/12/2005
 
 
Statistiques posteur :
  • 10 (90,91 %)
  • 1 (9,09 %)
  • Total : 11 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 2,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Novembre 2001

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Petit Spirou, tome 10 : Tu comprendras quand tu s'ras grand !, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

26 3 2010
   

Je crois que c'est à partir de ce tome que la série s'essouffle !

Oui, quasiment la moitié des gags de cet album ne sont pas drôles. Ils sont pitoyables, ratés et ne décrochent aucune réaction du lecteur. C'est une lecture très fastidieuse, et j'ai eu vite marre de l’album.
Alors oui les dessins sont toujours aussi bon, une partie des gags sont drôles et les personnages sont sympas, mais les mauvais côtés prennent le dessus.

Une grande déception, à oublier, très dur à finir.

6 6 2009
   

Ce tome 10 m'a un peu plus plu que le précédent. déjà la petite histoire m'a semblé plus intéressante. Les gags de cet album sont assez drôle dans l'ensemble. J'ai bien aimé comme toujours les cours de Monsieur Mégot (qui sont une torture), ceux sur la plage (ou apparaissent les premiers gags dans lesquels Spirou vend à son prof de sport des appareils pour draguer), ceux dans les ventes de presse, avec la fille du patron, ou encore ceux avec grand papy (les monstres, absence des parents).C'est aussi dans ce tome qu'apparaît pour la première fois celle qui sera le grand amour de Monsieur Mégot.

D'autres personnages sont en retrait, ainsi Mademoiselle Chiffre semble assez absente de cet album. Les copains sont eux par contre assez présents. Certains gags m'ont moins fait rire, mais comme ils ne sont pas mauvais, cela passe bien. Le dessin est toujours aussi bon.

Pour un 10ème tome, on a donc une lecture agréable.

1 5 2009
   

Au moins trois gags sur la mort : eh ben, avec ça, on se demande comment on va faire marrer nos petites têtes blondes…Sinon, j’ai trouvé que ce tome était un peu moins « dur » que le tome 8. J’ai retrouvé quelques gags enfantins avec une bonne efficacité humoristique. Mais j’ai aussi trouvé des gags plus « adultes », tout aussi efficace. J’ai beaucoup souri à la lecture de cet album, mais pas toujours de ce sourire bienveillant, un peu forcé face à un bon mot d’enfant. Parfois, c’est un sourire plus mûr qui venait égayer mon visage. Dans bien des gags, c’est dans le décalage entre le monde enfantin qui nous est présenté et la maturité nécessaire à la compréhension de ces gags que réside l’intérêt de cet album. Et puis, il y a quelques trouvailles aussi, pour renouveler le style de ces blagues-en-une-page : présenter des dessins qu’auraient pu réaliser le petit Spirou en est une, notamment. Un bon album, plein de bonnes choses, et surtout de bonne humeur.

13 3 2006
   

La couverture reproduit l'un des jeux préférés de Suzette et Spirou.
Pas bien choquant. Au contraire, ce n° 10 s'inscrit dans la continuité du précédent tome "C'est pas de ton âge" où le Petit Spirou se cachait sous la couette pour reluquer de grosses doudounes.
Cet album va peut-être vous rappeler quelques souvenirs. Mais, certes, ne vous révélera rien sur les frasques de vos enfants.
Le petit Spirou, c'est une vision d'enfant. Du rêve, pas du concret. Les gags de cet album sont comme tous les précédents : pratiquement tous (très) drôles, très souvent provocants. Mais jamais vulgaires.
Toujours sur le fil, parfois. Un grand moment pour petits, grands et moins grands...