46 589 Avis BD |20 211 Albums BD | 7 891 séries BD
 

Le Petit Nicolas - La Bande dessinée originale, tome 1

 
 

Résumé

Le Petit Nicolas - La Bande dessinée originale, tome 1Afin d'acceder au résumé de Le Petit Nicolas - La Bande dessinée originale, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Petit Nicolas - La Bande dessinée originale, tome 1Entre 2004 et 2017, IMAV Edition s'est attachée à exhumer le matériel resté encore inédit du Petit Nicolas. En résultent trois nouveaux recueils de nouvelles, mais aussi cette présente curiosité. Encore inconnus, mais plus tout à fait débutants, Goscinny et Sempé ont en effet débuté leur fameuse collaboration avec ces gags en une planche publiés dans le magazine de Dupuis, Le Moustique, entre 1955 et 1956.

Le dessin de Sempé ne possède pas encore cette élégance et cette justesse qu'il retranscrit littéralement en un trait, mais déjà le dessin révèle un grand sens de la synthèse et une légèreté pleine de charme et de drôlerie. Regrettons seulement les couleurs très rudimentaires qui tendent parfois à rendre le dessin un peu brouillon. Nul doute, cette réédition aurait profité d'une remise en couleur, d'autant plus lorsqu'on connaît les aptitudes dont Sempé fait habituellement preuve dans ce domaine.

Les parents, le Petit Nicolas, Blédurt, aucun des protagonistes qui réapparaîtront dans les romans et nouvelles n'ont encore leur apparence définitive ; et pourtant, déjà Goscinny tient un univers dans ces vingt-huit planches. Le père et Blédurt, un peu la mère, en sont les éléments principaux. Pour compléter la pagination, IMAV se plaît d'ailleurs à mettre en regard deux nouvelles avec les deux gags qui les ont inspiré.

Néanmoins, il est vrai qu'il reste encore à Goscinny à inventer l'environnement scolaire de Nicolas ainsi que ses petits camarades. Un Alceste apparaît, mais il s'agit probablement d'un homonyme, tant il est assez différent du gros glouton que nous connaissons. L'humour propre à cet univers est aussi déjà présent. Un humour qui se joue des petits riens de l'enfance et de la vie quotidienne d'une famille de la classe moyenne des années 50-60. Par certains aspects, nous pourrions presque dire que ces planches préfigurent "Boule et Bill". A Roba d'y insuffler une poésie qui a fait sa marque de fabrique !

Seulement, il manque peut-être encore ce je-ne-sais-quoi pour rendre ces gags charmants, mémorables. Cet élément, ce je-ne-sais-quoi, sans doute est-ce la narration à la première personne des nouvelles, ce verbe Goscinien mis au service d'un langage de l'enfance unique. Car en plus de son humour et de ses personnages, le Petit Nicolas est avant tout une œuvre littéraire de grande tenue qui a atteint dans cet art, plus que dans celui de la BD, son plein potentiel créatif. Un potentiel que Goscinny a nul doute perçu lorsqu'il relance son personnage dans les pages de Sud Ouest Dimanche et de Pilote.


Chronique rédigée par John Wayne le 04/07/2020
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de John WayneReflet de l'avatar de John Wayne
Statistiques posteur :
  • 149 (82,78 %)
  • 31 (17,22 %)
  • Total : 180 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00