46 567 Avis BD |20 199 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 1 : Le pays des trois sourires
 

Le Pays des trois sourires, tome 1 : Le pays des trois sourires

 
 

Résumé

Le Pays des trois sourires, tome 1 : Le pays des trois souriresAfin d'acceder au résumé de Le Pays des trois sourires, tome 1 : Le pays des trois sourires, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Pays des trois sourires, tome 1 : Le pays des trois souriresEn feuilletant cet album, on se dit "Tiens, des strips !", et on part pour en lire... Sauf qu'ici, les 100 Strips (de 4 cases) de cet album forment une seule histoire. Je ne sais si la démarche a été de faire des strips qui forment une histoire ou de découper une histoire sous forme de strips, mais le résultat est certainement intéressant !

De par son humour tout d'abord, certes variable (on n'est pas mort de rire tout le temps, et il faut bien dire que 100 strips, c'est un peu long), mais aussi varié (depuis le gore jusqu'aux questions existentielles), et farfelu comme Trondheim sait si bien le faire. De par sa cohérence ensuite, l'histoire entière étant franchement plaisante, en plus d'être loufoque !

Alors bien sûr, l'album est un peu étrange, et il faut éviter de le comparer aux recueils de strips, ou à une histoire plus classique...
Mais si on le lit sans faire de comparaisons, sa forme est originale, intéressante, et réussie.

Recommandé à tous les amateurs de Trondheim !

Réponse quelque peu surprenante de notre auteur préféré : "Le scénario du pays des trois sourires, comme ceux de mes autres livres, a été improvisé jusqu'à ses 2 tiers, puis un peu réfléchi. J'ai voulu retrouvé l'esprit de Moins d'un quart de seconde pour vivre où c'était déjà une grande histoire constituée de 100 strips."
(citation garantie sans retouche ni correcteur)


Chronique rédigée par CoeurDePat le 21/11/2002
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de CoeurDePatReflet de l'avatar de CoeurDePat
Statistiques posteur :
  • 257 (75,15 %)
  • 18 (5,26 %)
  • 67 (19,59 %)
  • Total : 342 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.33
Dépôt légal : Janvier 1997

Avis des lecteurs

6 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Pays des trois sourires, tome 1 : Le pays des trois sourires, lui attribuant une note moyenne de 3,33/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

16 10 2008
   

La production de Lewis Tronndheim est souvent étonnante.
Ce petit livre, à priori sans ambition, fait partie des heureuses surprises.
Avec ses petits strips courts, 3 par pages, l'auteur a choisi une forme rythmée, aux multiples chutes.
Au milieu du livre, pourtant, je me suis demandé où tout cela allait.
Pourquoi s'inquiéter? Trondheim possède la solution au problème, la clé de l'énigme. Et, il le fait avec talent, le bougre !
J'avoue aussi rester pantois devant ce dessin si personnel, assez délié, possédant juste ce qu'il faut de complexité.
Sa qualité est de créer le monde du récit, et de nous permettre d'y évoluer.
Moi, j'aime bien le noir sur blanc, et les pages assez claires du livre.

Parfois, j'avais aussi envie de reprocher au livre sa légèreté, sa tendance à la superficialité.
Mais j'en suis revenu, car Lewis Trondheim marie si bien les genres, distille si bien les apartés que globalement, c'en est un délice.
Un délice global, ça ne vous tente pas, dites ?

3 1 2006
   

J’apprécie beaucoup l’exercice de style de Trondheim, plus que le fond de l’histoire en lui-même. Il est vrai qu’il est peu courant d’avoir 100 mini chutes dans un même récit. Elles ne sont pas toutes drôles, certes, mais elles ponctuent assez bien l’histoire principale. Les contraintes que l’auteur s’impose pour juxtaposer des "histoires dans l’histoire" sont nombreuses. De plus, le style graphique dépouillé, voire minimaliste, sert bien le récit.
La fin est banale et un peu rapidement expédiée mais ce n’est pas ce que je retiendrai de l’album.
Bref, un bon moment de délassement ...

30 10 2005
   

Voici un album typique de Trondheim, une réflexion sur la vie, la société et la religion tournée en dérision dans un récit humoristique. Maki était à la pèche quand un tremblement de terre détruit son village... Il a tout perdu et décide de partir, loin, sur ce le maire du village lui demande d'aller trouver au bout du monde Dieu et de lui demander d'arrêter ces tremblement de terre!

J'ai vraiment accroché à cet album, j'aime d'une part l'objet : un album édité chez l'Association donc un très beau papier et une impression en noir et blanc superbe. Son format atypique, sa couverture souple et ses 100 pages changent du classique 48 pages couleurs cartonnées.

Pour le dessin, il est minimaliste mais tellement agréable, un héros qui ressemble à une souris; son pote une sorte de patate balafrée...
Sur chaque page de l'album, 3 strips d'une ligne en plusieurs cases et chaque strip séparé d'un pictogramme marrant.
Bref, une mise en page originale et agréable qui donne de l'espace à ce dessin simplifié, aberration me direz vous? Non au contraire, un résultat très sympa.

Mais le génie de Trondheim tient dans sa façon de narrer ses histoires, l'humour en tête mettant au second plan une réalité plus sombre et des prises de conscience sérieuse sur la condition humaine, notre rôle sur la terre et ce dieu si mystérieux.

Un album vraiment original, intéressant et très agréable. Du Trondheim comme je l'aime :)

13 1 2005
   

Voilà encore un formidable plaisir de lecture comme sait si bien nous en donner Lewis Trondheim !
Il nous sert à nouveau des personnages à l'allure patatoïdale, qui vivent des aventures hors du commun... et oui, la Fin du Monde, ce n'est pas rien quand même ! Mais quand l'apocalypse est vue par Trondheim, forcément, c'est drôle est plein d'originalité.

Les personnages se démènent tout au long du récit dans l'ultime but de trouver Dieu (du moins ce qu'il en reste), mais la dernière page du livre reflète bien une fin à la Trondheim ! Nos petits héros auxquels l'on s'est attaché pendant toute notre lecture se sont finalement démenés pour rien (cela rappelle Mister O... même s'il parvient à son but... le dénouement est innatendu et ne joue pas en sa faveur).

Comme quoi, la Fin du Monde est belle et bien inévitable !

31 7 2003
   

Mouais, un album qui m'a vraiment laissé sur ma faim. Le thème en lui même est archi classique, mais le traitement en strips (mais pas de bain) est plus convaincant. Le dessin lui est fin, clair, dans la veine Trondheim que les amateurs apprécieront, avec ces bestioles marrantes qui évoluent sur une planète un brin farfelue. Mais justement, pas assez farfelu à mon goût. Je n'accroche vraiment pas avec le ton de l'auteur sur cet album, les gags tombent à plat, il ne s'agit ni du comble du raffinement intellectuel, ni le gros gag bien lourd, c'est entre les deux, comme 90% e la production BD du genre. Plus que cela, ce sont les chutes des strips que je trouve franchement moyennes, avec cette impression d'avoir déjà lu/vu des centaines de fois cette histoire (certainement à cause de certains lieux communs que Trondheim s'amuse à pasticher à l'aide de ses héros).

Pour tout dire, je me suis vraiment ennuyé à la lecture du pays des trois sourires qui ne m'en a jamais arraché un seul…