46 433 Avis BD |20 124 Albums BD | 7 880 séries BD
Accueil
Tome 2 : Tempêtes
 

Le meilleur job du monde, tome 2 : Tempêtes

 
 

Résumé

Le meilleur job du monde, tome 2 : TempêtesAfin d'acceder au résumé de Le meilleur job du monde, tome 2 : Tempêtes, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le meilleur job du monde, tome 2 : TempêtesOn retrouve donc Doug sur son île paradisiaque en pleine panique : il a découvert que l'île Carpenter était un centre d'expérimentations inhumaines menées par des nazis, et ce bien après 1945. Dégoûté, il décide de s'enfuir avec le jet-ski, mais sans succès. On renoue ainsi avec ce sentiment paranoïaque et de claustrophobie sur lequel le premier tome était basé. Bec construit doucement son ambiance, qui se révèle bien plus menaçante dans cet album que dans le précédent. On sent un Doug perdu, sujet aux hallucinations diverses, jusqu'à ce qu'il reprenne espoir. Bizarrement, c'est grâce à ce chien mystérieux que Doug semble reprendre pieds.

L'intrigue se révèle beaucoup dans ce second album et je ne suis pas sûr de vouloir suivre l'auteur dans ce délire autour des nazis. Je suis généralement assez peu friand de ces histoires autour de nazis qui, en 2013, se comporteraient exactement comme leurs ainés des années 40. Je ne nie pas que des mouvements néonazis perdurent malheureusement, mais j'ose espérer pour eux qu'ils ne tombent pas dans ce style de caricature ridicule. Pour en revenir à l'ouvrage, l'intrigue est patiemment posée, et si je ne suis pas sûr de vouloir adhérer au concept, trop peu crédible, je dois reconnaître que la narration est bien foutue : les phases de suspenses qui s'enchaînent, la gestion des temps calmes et de tempête, le jeu autour de la folie et de l'optimisme du héros, ainsi que la grande action finale ; tout cela permet au scénario de paraître construit avec sérieux.

Le dessin est assez réaliste et me semble peu impliqué. Tout est trop lisse et les personnages "hallucinés" ont le même graphisme que les personnages réels. On a du mal à s'attacher.

"Le meilleur job du monde" semble rejoindre toutes ces séries construites avec sérieux et rigueur, mais sans grande surprise et dont le fonds du scénario a du mal désormais à me captiver. Il faut dire que les auteurs ne peuvent plus se reposer uniquement sur le buzz réel du meilleur job du monde (un appel à candidature pour être gardien d'une île au large de l'Australie), et doivent maintenant développer une intrigue qui a du mal à me convaincre.


Chronique rédigée par gdev le 12/11/2013
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3253 (74,05 %)
  • 366 (8,33 %)
  • 774 (17,62 %)
  • Total : 4393 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 10,95
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Septembre 2013