46 449 Avis BD |20 138 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 2 : Prémonition
 

Le Maître de Jeu, tome 2 : Prémonition

 
 

Résumé

Le Maître de Jeu, tome 2 : PrémonitionAfin d'acceder au résumé de Le Maître de Jeu, tome 2 : Prémonition, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Maître de Jeu, tome 2 : PrémonitionVraiment j'adore cette série, le dernier tome m'avait bien plu mais celui-ci encore plus !

Corbeyran est un scénariste hors-pair, il arrive très bien à installer l'histoire et à présenter les personnages en très peu de tome ; il nous l'a montré dans le Régulateur avec Moréno... L'histoire est très interressante, et il est vraiment passionant de suivre plusieurs histoires en même temps, celle des rôlistes et celle de Quentin...

Les dessins de Charlet ne sont vraiment pas mal du tout, je dirais même que je les préfère à ceux de Guerineau. Mais c'est totalement différent, les traits sont différents, l'univers est différent, tout ! à part le thème : les Stryges... Les couleurs donnent selon moi tout le côté lugubre.

Un très bon travail, vivement la suite !!!


Chronique rédigée par Charly le 08/03/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 357 (94,44 %)
  • 5 (1,32 %)
  • 16 (4,23 %)
  • Total : 378 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.78
Dépôt légal : Février 2001

Avis des lecteurs

9 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Maître de Jeu, tome 2 : Prémonition, lui attribuant une note moyenne de 3,78/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

13 7 2019
   

De la même façon que pour le premier opus, ce second se révèle assez divertissant : de nouveaux personnages font leur apparition, et l’ensemble du récit se structure autour de cette idée que tout ces personnages doivent se retrouver au même moment ensemble sur cette île : après les prémices du premier tome, le récit d’épouvante pourra être définitivement lancé. L’ensemble est une nouvelle fois assez bien conduit, avec une alternance entre les différents personnages, qui permet de rythmer l’ensemble. Ici, les explications proviendront davantage de Von Harbow lui-même plutôt que de Kyle et ses amis joueurs, qui semblent un petit peu tourner en rond, et de Quentin, qui reste un petit peu en retrait. Mais dans l’ensemble, l’ambiance commence à prendre. Le scénario et les dessins s’accordent pour créer cette ambiance particulière.

Dommage qu’elle soit desservie par certains choix qui font plus superficiels et caricatural, et qui font que l’ont se détourne parfois du récit. Au niveau du dessin, c’est ce torse de Lebien, bodybuildé à l’extrême, qui fait tiquer, et sur le scénario, c’est ce personnage d’Harold très caricatural d’Harold, hyperviolent et néo-nazi, qui fait un peu superficiel. Et je passe rapidement sur le patron d’une grosse boite qui reçoit ses clients en veste sur torse nu, le tout pour se sabrer lui-même.

Il y a quelques éléments qui sont dommageables pour le récit : on sent que l’on construit patiemment une ambiance et une intrigue, avec des personnages qui se veulent forts, mais certains éléments qui semblent plus parodiques viennent parfois desservir le récit.

16 5 2013
   

Je vais faire un peu baisser la moyenne, mais moi je n'accroche toujours pas vraiment à cette série. Alors c'est sûr que dans l'ensemble ce tome est beaucoup plus accrocheur que le premier qui donnait vraiment l'impression de brasser de l'air, là les protagonistes vont se retrouver tous sur l'île pour un huis clos qui pourrait être prometteur. On nous saupoudre le tout de quelques meurtres ou plutôt massacres devrais-je dire. ça c'est le côté plutôt sympa et aguicheur. Pour l'autre côté, tout ce qui tourne autour du fantastique me laisse à nouveau complétement froid, je n'y crois pas, y a rien à faire, rien de me semble plausible. Heureusement le côté "Jeu de rôle" prend un peu moins d'importance, ce qui n'est pas une mauvaise chose, mais je trouve toujours les personnages trop caricaturaux: le maitre du jeu dépressif, le gamin en fauteuil, le tueur décérébré...bof.
Le tout renforcé par un dessin type cartoon qui ne me convainc pas non plus.

C'est suffisament intéressant pour avoir envie de connaitre la suite, mais c'est clairement pas emballant, et je ne sais pas pourquoi mais je sens que la fin ne va pas me plaire...

23 10 2005
   

L'ambiance, plus lourde que lors du second opus, vient renforcer l'univers fermé de cette série, dans un huis clôt efficace et ordonné avec brio.
Les deux enfants, Quentin et Armaggedon, avancent pas à pas tout en étant complètement détachés du groupe de joueurs, pris en étau par Harbow.

Petit à petit, l'intrigue se dessine mais laisse la part belle à l'ambiance.. L'ensemble du récit est en effet très axé sur le mystère, le scénariste prend donc un malin plaisir à distiller au compte goutte les informations nécessaires au lecteur pour une appréciation maximum du récit. À défaut d'être particulièrement original, l'ensemble est très efficace… Une bonne chose ?

Le dessin de Charlet, lui, m'enchante toujours autant. Les couleurs, très belles, contrastent parfois un peu avec une ambiance très noire, mais c'est ce qui rend la lecture de l'histoire plus aisée, plus agréable. Et puis, son trait semi-réaliste semi-cartoon fonctionne particulièrement bien.

Un second opus de qualité qui laisse présager du meilleur pour la suite de la série.. Qui vient complètement s'inscrire dans l'univers des Stryges.

9 8 2005
   

Dans la ligné du tome 1, qui avait installé l'histoire et les personnages avec brio, ce tome 2 continue à faire converger tous les personnages vers cette île lugubre des côtes bretonnes. Tous sont aspirés pour des raisons diverses vers cet endroit situé à la limite du monde réel où la légende des Stryges est encore palpable. On sent bien que la légende risque de rattraper la réalité et que le jeu va dégénérer. Le massacre ne pourrait tarder ... suspense !

16 4 2005
   

Je jette un rapide coup d’œil sur les avis postés sur cet album, et je vois une majorité d’avis positifs, voir très positifs…

Il est sûr que cet album est plus réussis que le premier qui nous présentais certes les personnages, mais dont le scénario, qui constituait l’exposition de l’histoire de la série était comme certains l’ont dit un peu « fade »… Malgré tout pour moi, Corbeyran est un grand scénaristes, Le Chant des Stryges faisant partie de mes séries préférées, mais là, malgré ce deuxième tome un peu plus réussi, je n’accroche toujours pas vraiment…

De plus, je ne me fais pas vraiment aux dessins de Charlet, ça ne vaut pas les magnifiques plans de l’ombre de Guerineau… Les couleurs reste assez jolies, et que l’on soit bien d’accord, le dessin n’est pas désagréable, mais dans l’ensemble, il manque quelque chose, cette chose qui fait d’une série qu’elle sort du « lot »…

Mieux… mais toujours déçu

22 2 2005
   

Ce deuxième tome est de la même qualité que le premier! yesss
Comment dire ... J'aime tout dans cet album comme dans le précédent!

Coté ambiance, rien à dire elle est oppressante à souhait. Charlet s'en donne à coeur joie pour nous faire partager le sentiment de malaise que ressentent les personnages sur cette île abandonnée. Les décors sont sombres, les couleurs particulièrement bien choisies. Il n'y a qu'a regarder la couverture... stressante !
Il y a tous pleins de clins d'oeil agréables ( Les simpsons, Dragonball, Starwars, Kabbale, X files ... et certainement d'autres que je n'est pas vu).
Un seul regret : j'aimais tellement le fond noir des pages du tome 1 ...

L'histoire est toujours aussi passionnante .
Le scénario s'étoffe et les histoires parallèles convergent dans la même direction. Quentin se montre de plus en plus curieux et ça ne plait pas à tout le monde. Des nouveaux personnages , évoqués dans le tome 1, apparaissent pour se mêler à l'aventure. On en apprend un peu plus quand aux intentions de Van Harbow.
Une petite référence à l'oeuvre de Lovecraft dont je suis fan : le nom de l'antiquaire qui fait référence à "L'affaire Charles Dexter Ward" ( Amateurs de Fantastique, Lisez le c'est une pure merveille !)

Il ne me reste plus qu'a aller acheter le tome 3 tant celui ci était bon.

23 8 2002
   

Je n'ai pas grand chose à ajouter aux précédents avis, ce 2ème tome est franchement bon ! Le premier tome semblait un peu fade, mais il a eu l'avantage de bien nous présenter les personnages, les motivations de chacun et cet album en est d'autant plus agréable.

En ce qui concerne le dessin, faut aimer, et moi je n'en suis toujours pas fana, mais le choix des couleurs dans cet album est vraiment extraordinaire. Il accentue le scénario et l'ambiance générale. Du coup on est vraiment pris dans l'intrigue et le dessin me paraît considérablement amélioré.

L'histoire quant à elle, se divise en plusieurs aventures apparemment indépendantes, mais de nouveaux personnages font leur apparition et permettent d'établir des liens. Il n'y a rien à redire sur le scénario, le rythme s'accélère, la tension monte, et la fin est réellement à couper le souffle ! Bref il est vraiment captivant :)

30 5 2002
   

Ah, voilà qui est mieux. L’histoire prend ici sont envol. L’intrigue se complique, de nouveaux personnages font leur apparition, et l’action devient rapidement palpitante. Le fin du tome est par ailleurs assez marquante et laisse entrevoir un excellent tome 3 !

L’ambiance oppressante qui s’installe sur l’île est excellent, une réussite, c’est sombre et bien lugubre. Les dessins y participent bien d’ailleurs, très sombres, précis et tourmentés. Bon les personnages sont toujours un peu limite mais ça passe.

Oui vraiment la série entre dans la cours des grands avec ce tome 2, hop un bon 4/5 bien mérité !