46 504 Avis BD |20 165 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Le Rendez-vous de Glasgow
 

Le Légataire, tome 1 : Le Rendez-vous de Glasgow

 
 

Résumé

Le Légataire, tome 1 : Le Rendez-vous de GlasgowAfin d'acceder au résumé de Le Légataire, tome 1 : Le Rendez-vous de Glasgow, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Légataire, tome 1 : Le Rendez-vous de GlasgowAvec l'autocollant "la suite du "Décalogue"", c'est sûr que cette BD va attirer pas mal de regards...

Frank Giroud, scénariste très talentueux, a donc souhaité réaliser un "spin-off", ou plutôt, effectivement, une véritable suite à sa décalogie-événement. Il s'attache donc à Merwan Kheddar, le meurtrier manipulé du tome 1. Un personnage plutôt intéressant sur le papier, puisque repentant et curieux d'en savoir plus sur la dernière sourate, l'omoplate de chameau et Nahik.

Pour ceux qui n'auraient plus trop l'intrigue du en tête, Giroud fait, au fil des pages, une sorte de piqûre de rappel, plutôt bienvenue. Il a confié la partie graphique à Joseph Béhé, qui avait réalisé l'épisode-référence (le tome 1), un auteur plutôt appliqué, créateur d'ambiances intéressantes (comme dans "Chimères"). Mais celui-ci a souhaité en céder une partie à l'une de ses élèves (Béhé est prof de BD à strasbourg et sur le web), Camille Meyer. Le style de celle-ci n'est pas très proche de son mentor, ce qui crée un étrange décalage. De plus, Béhé ne s'est pas trop foulé, on a un peu l'impression que ses dessins sont restés à l'état de roughs. Du coup, l'album donne une impression d'ébauche, de "pas fini".

De quoi dérouter les amateurs du "Décalogue" première époque, puisqu'outre la qualité de l'histoire, c'est aussi le dessin -malgré sa diversité- qui a fait son succès.

De plus, Giroud a inséré dans son récit des éléments extérieurs, comme le tueur de la Clyde, qui détonent un peu dans l'histoire.

Ce n'est que le premier tome, mais on a quand même un peu de mal à voir où Giroud veut aller...


Chronique rédigée par Spooky le 18/01/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 866 (80,26 %)
  • 70 (6,49 %)
  • 143 (13,25 %)
  • Total : 1079 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 2,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,21 13,21 13,21
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Janvier 2006

Avis des lecteurs

8 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Légataire, tome 1 : Le Rendez-vous de Glasgow, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

11 10 2012
   

Ma satisfaction est d'autant plus grande que j'avais peur d'être déçu par cet album : voilà un moment que j'ai lu "Le Décalogue" et j'avais un petit peu peur de ne plus rien comprendre, la série initiale comptant tout de même 10 tomes et sa lecture étant un peu particulière par un cheminement antéchronologique. En bref, j'avais peur d'être perdu par cette suite, et de ne pas bien saisir l'intrigue. D'autre part, dès les premières pages, on sent que le récit se centre sur Merwan Kaddher, un personnage que j'avais moyennement apprécié dans le tome 2 de la première série, et de Gwen, qui m'avait semblé totalement en retrait dans le tome 1.

Et la première chose sur laquelle je voudrais insister, c'est la cohérence de cet univers, et sa lisibilité. Ce premier tome permet de remettre les idées au clair et sans avoir relu les 10 tomes du "décalogue", tout m'a semblé clair. Ceux qui n'auraient pas lu cette première série risquent d'être un peu perdus par cette histoire d'omoplate, de dernière sourate, et d'un Merwan recherché par la police, mais j'ai l'impression que tout est tellement bien présenté que l'on peut comprendre la trame principale de cet ouvrage sans avoir lu les premiers tomes de la série. Le scénariste fait même mieux que cela : il réintroduit cette histoire de tueur en série, qui cadrait mal avec la série du Décalogue, comme s'il voulait venir la clore définitivement. Enfin, les tomes du "Décalogue", qui nous proposaient de remonter dans le temps, pouvaient donner l'impression de mal s'imbriquer les uns aux autres. Ce premier album du "Légataire" vient efficacement faire la synthèse et réunifier les deux premiers tomes de la première série. C'est très bien fait, et malgré les incertitudes légitimes compte tenu de la complexité de l'univers, le scénario se révèle juste, clair, linéaire et très compréhensible. De plus, Merwan a de ce tome pris de la maturité et il devient attachant.

Au dessin, je retrouve avec plaisir Béhé, qiue j'avais adoré dans le premier tome du "Décalogue". J'ai senti qu'il avait eu du mal à se remettre en selle, mais son style, qui se veut peu assuré, a encore du charme.

C'est pour moi, une superbe introduction à une série qui, bien qu'adossée à une autre série longue et complexe, réussit le pari de proposer une suite cohérente, et de résumer efficacement les éléments précédents pour que sa lecture ne soit pas totalement incompréhensible.

Krypton :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,50
Avatar de Reflet de l'avatar de
26 4 2011
   

Décidément, la série du Décalogue n'a pas fini de faire des petits.
Cette série secondaire du Décalogue est super. Toujours bien menée, on suit avec angoisse le chemin de Merwan Kadder, avec toujours la peur dans ce type d'album que le héros se fasse trucider parce qu'après tout personne ne doit jamais connaître la vérité.
On apprend beaucoup de choses dans cet album. J'ai trouvé ces passages un peu longuet, mais ça fait avancer l'histoire et ce n'est pas du superflu. Bien sûr nous avons droit à quelques rebondissements propre à ce type d'histoire où il ne fait pas bon de fouiller le côté caché des religions ...
Une bonne série, en attendant que je m'attèle aux autres tomes de la série.

6 2 2009
   

j'avais un peu peur de ne rien comprendre et de rater beaucoup de choses.
Alors, peut-être est ce vrai, toujours est-il que la lecture de ce premier tome ne m'a pas paru abscond, obscure ou uniquement réservé aux seuls initiés.
Nous comprenons vite qui est qui, qui fait quoi qui vient d'où. Le scénario se lance facilement et à aucun moment je n'ai buté sur un quelconque élément ou une information sournoise.
Certains trouvent le départ trop long, je le trouve parfait pour prendre mes marques.
De plus, l'auteur a su se séparer de la contrainte des habituelles 46 pages. L'histoire est ainsi dense, prenante, agréable à lire, claire bien construite.
Le légataire tome 1 est un bon tome d'introduction, au scénario presque trop clairsemé, même pour un tome d'introduction, même s'il est pour l'instant un peu trop classique à mon goût. Autre défaut, à la fin de cet album, nous ne savons (enfin, je ne sais) toujours pas vraiment quel est le but du héro…
Le dessin présente lui aussi d'indéniables qualités. Un trait sachant osciller entre le très fin, le fin, le normal…afin de s'adapter à chaque élément du dessin. Les détails sont nombreux mais non envahissants offrant des cases riches. Les couleurs complètent très agréablement, sans fioritures, classiquement et avec pertinence ce tableau.

1 11 2008
   

Ce tome mélange des personnages du Tome 1 et du Tome 2 du Décalogue dont il est la suite, et pourtant il réussit avec brio de ne créer aucun problème de scénario. Le style graphique de Béhé ne plaira pas à tout le monde mais je le trouve élégant moi aussi (par contre l'impression des textes aurait pu etre mieux soignée). Je comprends que certains accusent ce tome de redites qui n'est donc pas d'une grande originalité quand on a déjà li le Décalogue, mais ça reste efficace et ç'est très agréable de voir revivre les personnages.

28 12 2007
   

Cela fait au moins 3 ans que je n'ai pas lu la série "Le Décalogue"... Et voilà que je me jette sur la suite de cette série avec ce premier tome du légataire.

A priori, cette suite ne me tentait pas vraiment, ayant vraiment la crainte de lire quelque chose de commercial surfant sur le succès de la série mère. Et finalement, j'ai été agréablement surpris par cette suite. Giroud est vraiment un maître pur réussir à recouper ses histoires. Ainsi, nous allons retrouver dans cet album des personnages des tomes 1 et 2 du décalogue sans qu'il n'y ait de problèmes scénaristiques.

Autre point fort : Giroud est assez intelligent pour faire des rappels subtils aux tomes 1 et 2 du décalogue afin que l'on se rappelle bien des histoires des protagonistes. Bien sûr, si vous venez de lire le décalogue juste avant d'entamer cet album, ça peut faire redite.

Néanmoins, ce premier tome du légataire permet de remettre les choses en ordre dans nos têtes et de partir sur un récit un peu polar qui j'espère s'intensifiera par la suite. En tout cas, cet album m'a donné envie de lire la suite. C'est bon signe...

14 4 2007
   

Voila bien un album bizarre, déroutant. L'histoire est finalement inexistante, puisque l'auteur ne fait que répéter ce qui a déjà été lu dans le "Décalogue".
Alors je me suis ennuyé dans ce récit vide et plat; le dessin de Béhé d'habitude si minutieux et précis est un peu bâclé et les personnages semblent seulement esquissés. Pourtant, la couverture est attirante et le fait que ce soit un auteur réputé incite à lire cet album. Mais bon, ça ne croche pas. Il n'y a qu'à la fin ou j'ai trouvé un regain d'intérêt quand le tueur en série s'attaque à l'héroïne, là ça bouge un peu plus. Mais globalement, c'est assez rasoir. Je suis content de ne pas avoir acheté cette BD car j'aurais regretté mon achat. Il faut voir la suite éventuelle, mais je crois que la suite du Décalogue n'était pas utile. Encore une fois, les séries qui n'en finissent pas arrivent a perdre leur intérêt.

13 5 2006
   

Cet album met une bonne vingtaine de pages avant de démarrer, le temps de renouer les fils entre les différentes intrigues du "Décalogue". Ben oui, il faut avoir lu cette autre série pour comprendre cet opus !
Cette mise en place est un peul onguette, d'autant qu'il s'agit d'apprendre aux personnages ce que le lectueur du dit "Décalogue" connaît déjà. Bref, c'est gentil -les auteurs-, mais faut quand même pas en remetre une couche !
C'est néanmoins efficace. Le trait de Béhé est d'une grande élégance, tout comme sa mise en couleurs. Plus uniforme, d'aileurs, dans le présent opus. Paraît que cette histoire fera un total de six tomes.