46 589 Avis BD |20 211 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 3 : Les trois oreilles
 

Le Lama blanc, tome 3 : Les trois oreilles

 
 

Résumé

Le Lama blanc, tome 3 : Les trois oreillesAfin d'acceder au résumé de Le Lama blanc, tome 3 : Les trois oreilles, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Lama blanc, tome 3 : Les trois oreillesUne suite d'épreuves et de douleurs pour cet enfant...Quand on lit cette oeuvre, la compassion et la tristesse nous envahit. L'on sait que les routes qui mènent à la sagesse sont difficiles et que la souffrance est la seule à nous révéler la bonne voie. Cela dit, une leçon de courage et de ténacité nous est donnée par ce petit bonhomme. Il y va de l'avenir du Tibet.

L'intrigue continue simplement entre cupidité et horreur. Le jeune Lama construit son histoire malgrè lui. C'est beau et dur en même temps. Le scénario se dévoile dans un univers réaliste avec une part de divinité qui ne laissera personne indifférent. Jodorowsky est un spécialiste des scénarii à tendance mystique ! Ne désespérez pas car l'histoire avance lentement, mais sûrement...

Les dessins sont clairs et tranchants. Un soucis du détail et des personnages bien expressifs animent les planches. De belles couleurs sont utilisées, avec des nuances et de la chaleur. Je trouve l'ensemble harmonieux et très agréable à la vue !
Pour moi, le bel art de la littérature illustrée se trouve grandit grâce à des auteurs comme ceux-là.

Il s'agit là d'une série à avoir si on aime l'histoire des hommes et la magie de l'esprit. Je vous la conseille grandement !


Chronique rédigée par Bomba le 06/05/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 136 (94,44 %)
  • 2 (1,39 %)
  • 6 (4,17 %)
  • Total : 144 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 8,66 8,66 8,66
Acheter d'occasion : 5,48
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.38
Dépôt légal : Septembre 1989

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Lama blanc, tome 3 : Les trois oreilles, lui attribuant une note moyenne de 4,38/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

8 1 2012
   

Ce troisième tome permet d'accroître encore la qualité déjà bien présente dans les deux premiers. Ici, on retrouve Gabriel qui, pour respecter les dernières volontés de son père adoptif, rentre dans une lamasserie pour devenir moine. Mais là encore, le statut de moine se mérité et encore une fois, Gabriel doit subir un rite initiatique. On ne peut que vibrer avec ce jeune garçon, chassé de chez lui, et soumis aux pires souffrances morales. Toute cette partie est bien réalisée, haletante, touchante, intéressante. Puis le récit prendre une nouvelle dimension, en nous présentant un bien mystérieux chat tout d'abord, puis en permettant à Gabriel de retrouver Tzu et Dondup et d'accéder à une nouvelle vérité. Tout est très cohérent, tout est très religieux, tout est très magique : cette richesse rend le récit très prenant.

Côté dessin, la précision est toujours là, les couleurs sont toujours un peu vieillottes mais l'ensemble est très charmant. L'ambiance de cette lamaserie un petit peu déjantée est parfaitement rendu et le dessinateur tente de donner une forme aux auras de façon un peu brusque, mais parlante.

Je reste totalement conquis par cet univers complexe, onirique et réaliste, par le destin de ce jeune garçon qui est pourtant bien improbable.

28 9 2007
   

Si j'ai trouvé ce tome aussi réussi que les deux premiers en ce qui concerne les dessins, je n'ai pas été franchement emballé par les couleurs, qui sont trop unies à mon goût. Trop de scènes à dominante rouge-orangée, ou bleu-vert, ou gris-noir, on en arrive à rater certains détails, et l'ensemble donne un côté un peu fade. Mais à part ça le dessin est toujours irréprochable.

Le scénario poursuit son chemin, avec ici l'arrivée de Gabriel dans la lamasserie, où ses premiers dons vont se révéler. On se croirait un peu dans une pension de jeunes garçons, avec tous les thèmes habituels : le faible, le petit rigolo, la grosse brute, l'intello, etc ... Au milieu de tout ça, Gabriel découvre avec stupéfaction que toutes ses valeurs s'écroulent : le Tulkou est un faux, le grand lama Mipam est un fourbe, la lamasserie est le théatre de la corruption, de la violence, bref, rien ne va plus dans la communauté Thibétaine livrée aux pilleurs Chinois qui en recherchent les trésors.

Gabriel aura quand même le bonheur de rencontrer Lin-Fa, le maître des chats, bien plus noble que les prêtres humains, et le bonheur également de retrouver Dondup et Tzu, qui vont former le petit noyau de resistance qui va s'opposer aux traitres.

Un mot encore sur le titre, qui reprend le chiffre trois et l'un des cinq sens, comme l'avait fait le tome deux, comme le feront les tomes suivants, ou presque. C'est une piste interressante que nous offre Jodorowsky dans cette étude de la sagesse Tibétaine, qui ajoute encore un plus à la collection. Une série indispensable pour tous les fans de Jodo.

1 11 2004
   

Sorti en 1989, ce troisième tome permet de retrouver le personnage de Gabriel, le Lama Blanc, au début d'une phase fondamentale de son initiation : le héros parvient en effet à entrer dans la lamaserie. Il lui reste à prouver qu'il a les capacités nécessaires pour faire un bon moine. Une série d'épreuves attendent Gabriel, qui va découvrir que le lieu dans lequel il a été admis est nettement moins saint qu'il ne le devrait.

La couverture est assez réussie et donne une bonne idée de ce que l'on découvre en feuilletant l'album. George Bess, toujours à son aise avec l'univers tibétain, s'en donne à cœur joie puisque ce tome lui permet de dessiner moult moines et décors de la lamaserie. La visite guidée qu'organise secrètement un novice pour Gabriel permet au lecteur de découvrir au même rythme que le héros les différents lieux du monastère. L'ensemble est séduisant et performant. Il y a peu de chances que vous soyez rebutés par le dessin.

Ce joli coup de patte de Bess donne toute sa dimension au scénario élaboré par Jodorowsky. J'ai dit pour le tome précédent que Jodo me paraissait en grande forme ; je réitère mes compliments pour ce troisième opus. Centrer cet album sur la nouvelle étape de la quête, c'est-à-dire l'admission au monastère, est une fort bonne idée qui renouvelle l'intrigue tout en s'inscrivant parfaitement dans sa continuité. Ce type de procédé me fait penser à celui déployé par Van Hamme dans "Toutes les larmes de l'enfer", troisième tome de la série XIII.
En tout cas, c'est bien troussé, sans temps mort, avec une alternance réussie entre scènes mystiques (comme celle qui donne son nom à l'album) et action (la poursuite dans la bibliothèque notamment). Les personnages sont attachants et crédibles et la situation révoltante dans le monastère mobilise totalement le lecteur qui a hâte que le héros remette de l'ordre dans tout cela ! Gabriel a tout du héros sans peur et sans reproche, mais l'importante dimension spirituelle que donne Jodorowsky à sa série confère à son personnage un intérêt particulier.

Si vous avez aimé les deux précédents, n'hésitez pas : vous ne serez pas déçu. Si vous n'avez pas encore franchi le pas, il est encore temps de le faire : "Le Lama blanc" est une série originale et réussie.