46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
Accueil
Le jardin de minuit
 

Le Jardin de minuit : Le jardin de minuit

 
 

Résumé

Le Jardin de minuit : Le jardin de minuitAfin d'acceder au résumé de Le Jardin de minuit : Le jardin de minuit, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Jardin de minuit : Le jardin de minuitCette BD est, comme indiqué sur la couverture, une libre adaptation d'un roman anglais de Philippa Pearce. Un classique de la littérature britannique parait-il.
Quoi qu'il en soit, Edith nous offre une adaptation réussie, tout en pudeur et en imaginaire. On pensera tantôt à "Alice au Pays des Merveilles", tantôt à "Peter Pan", bref... à toutes ses histoires qui sont un hymne à l'enfance et à la rêverie. Mais qui cachent aussi cette mélancolie de l'enfance perdue et du temps qui passe, symbolisé ici par cette vieille horloge qui sonne la treizième heure, cette heure qui n'est plus dans le temps et qui permet l'accès à ce jardin merveilleux, métaphore de nos souvenirs à tous.

Bref, un joli conte pour enfants, bien raconté et bien dessiné. Le trait de Edith pourra sembler simple au premier abord, et pourtant il se dégage une certaine force de ce dessin faussement naif.
La colorisation est également très maîtrisée. De l'obscurité de cet appartement terne où Tom passe des vacances forcées avec deux adultes pas fun du tout à la clarté et aux jeux de couleurs de ce jardin chatoyant, Edith nous fait voyager à travers des mondes et des sensations bien différentes.

Un livre pour les grands enfants qui aiment cultiver ce jardin dont la porte reste, espérons-le, toujours un peu ouverte.


Chronique rédigée par david le 03/08/2015
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de davidReflet de l'avatar de david
Statistiques posteur :
  • 559 (44,51 %)
  • 290 (23,09 %)
  • 407 (32,40 %)
  • Total : 1256 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 17,05 17,05 17,05
Acheter d'occasion : 12,97
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Avril 2015

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Jardin de minuit : Le jardin de minuit, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

5 3 2017
   

Voici un joli album qui, paraît-il, est une adaptation d’une romancière anglaise, Philippa Pearce. Je n’ai pas lu cet ouvrage mais je ne me suis pas senti particulièrement perdu dans cet album, signe certainement que l’adaptation est plutôt réussie. L’histoire est assez charmante et propose une jolie réflexion sur le thème du temps, avec en son centre une horloge détraquée, et deux personnage : notre Tom et une jeune fille prénommée Harriet, ou Hatty, qui ne peuvent se rencontrer que lorsque l’horloge sonne 13 coups à minuit. La petite cour sans âme du logement sans charme de Oncle Allan et Tante Gwen, chez qui Tom passe ses vacances, devient alors un jardin luxuriant et immense d’une belle demeure de maître. Au fil des pages, au fil des nuits de Tom, se crée ainsi une jolie et étrange amitié avec la jeune Harriet qui vieillit, les deux enfants tentant de comprendre la nature de l’autre. Le récit entretient ainsi cette ambiance onirique et fantastique tout au long du récit : une atmosphère que l’on mettra rapidement au crédit d’un jeune enfant à l’imagination particulièrement fertile pendant ses rêves, mais qui prendra, petit à petit une autre dimension. Le récit des virées nocturnes de Tom sont relatées dans les lettres que ce dernier envoie à son petit frère Peter, et ce qui promettait d’être des vacances un peu mornes aux côté de parents gentils mais un peu rigides vivant dans un petit appartement sans jardin, devient une aventure humaine et temporelle assez extraordinaire.

Un extraordinaire mis en évidence par le dessin un peu naïf, rehaussé par des couleurs de toute beauté, qui entretiennent savamment l’incertitude de ce qui se déroule sous nos yeux.

Et même si les dernières pages de l’ouvrage sont un petit peu attendues et viennent confirmer ce que le lecteur aura deviné, le privant d’une surprise finale, l’ouvrage est un joli voyage, qui se situe quelque part entre le conte et le récit fantastique d’un enfant bien réel, pour une jolie déclinaison sur le temps, les rêves, et l’amitié.