46 543 Avis BD |20 181 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : L'ange de Malte.
 

Le janitor, tome 1 : L'ange de Malte.

 
 

Résumé

Le janitor, tome 1 : L'ange de Malte.Afin d'acceder au résumé de Le janitor, tome 1 : L'ange de Malte., merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le janitor, tome 1 : L'ange de Malte."Le janitor", c'est d'abord l'excellente rencontre entre Sente et Boucq ; deux auteurs dont j'ai ressenti une grande complicité. Ce duo a ainsi concocté un postulat redoutablement bien construit. Qui plus est, tout "part" du Vatican ; un des endroits les plus mystérieux -de par ses silences- qu'il puisse exister.

Grosse recherche dans la documentation, grande culture dans ce qui a trait au monde chrétien, Sente a ici construit une fiction -oui- mais qui a dans son jeu tous les atouts de la vérité.
Ce premier tome m'a ainsi offert une histoire sans chichis inutiles, qui va m'emmener à Malte et se révéler diablement (hé hé !) efficace.
Le dessin ?... Imparable. C'est net, précis, sans bavure(s) et donne un véritable coup de réalisme à l'histoire.

In fine : une nouvelle série qui sort VRAIMENT de l'ordinaire, de grande qualité, et donc j'attends la suite avec réelle impatience.
Le Vatican n'a pas livré tous ses secrets et ne vous les livrera pas. Mais peut-être en percerez-vous quelques uns !...


Chronique rédigée par LYmagier le 07/04/2007
 
 
Statistiques posteur :
  • 2911 (92,44 %)
  • 154 (4,89 %)
  • 84 (2,67 %)
  • Total : 3149 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,29 13,29 13,29
Acheter d'occasion : 4,98
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.88
Dépôt légal : Avril 2007

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le janitor, tome 1 : L'ange de Malte., lui attribuant une note moyenne de 3,88/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

9 7 2007
   

Pour qui adore la série "Bouncer" c'est un plaisir de retrouver l'univers graphique de Boucq reconnaissable entre mille.

Le scénario ? Original, prenant et qui donne envie d'avoir la suite aussitôt le tome 1 refermé.
Une grande réussite et un héros qui participe à la lutte du bien contre le mal (mais où est l'un et où est l'autre ?) tout en séduisant toutes les femmes sur son passage (avec son "uniforme").

L'originalité est d'avoir créé un personnage atypique dans un milieu qui ne l'est pas moins, une belle et grande réussite ...

27 6 2007
   

Ce premier tome du "Janitor" peut se diviser en deux parties. Une première partie relatant la mission de protection autour du Père Ornello lors d’une transaction secrète sur l’île de Malte par Vince. Une mission qui permet de faire connaissance avec ce nouvel héros et ses nombreuses qualités. Pour être vraiment pointilleux, je dirais que la narration en voix-off efficace d’Yves Sente ("La Vengeance du comte Skarbek", "Blake et Mortimer") lors de cette première partie manque parfois un peu de percussion et de profondeur.

La nomination de Vince en tant que Janitor du Vatican marque la fin de cette première partie et va nous plonger dans les coulisses du Vatican. Devenu un des 12 agents-secrets au service de sa Sainteté, Vince va maintenant avoir accès aux voies réputées impénétrables du Seigneur et plonger le lecteur au sein des galeries des services-secrets du Vatican.

Le lecteur se retrouve ainsi au milieu d’un thriller ésotérique très crédible et réaliste, mais également agrémenté d’une petite touche de fantastique grâce aux apparitions mystérieuse d’une petite fille, et d’une bonne dose d’action avec, entre-autre, une petite course poursuite motorisée digne des grandes productions hollywoodiennes.

Au niveau graphisme, si la présence de François Boucq ("Bouncer", "Bouche du diable") peut surprendre dans cette production assez classique, son dessin fait toujours mouche, avec des personnages qui traînent toujours leur vécu sur leur tronche. Dans un style inimitable, ce monument rajoute une nouvelle brique au panthéon du 9ème art (oui, j’adore le dessin de Boucq).

De l’ésotérisme réaliste et réussi !

18 6 2007
   

Voila une série nouvelle qui ne ressemble en rien à ce que l'on connaît. Sente nous emmène dans les mystères du Vatican, monde fermé ou peu de choses transparaissent, et en suivant Le Janitor, on va découvrir le service de renseignements de cette formidable machine religieuse. Dès le début, c'est prenant, intéressant, mystérieux et on accroche immédiatement au personnage principal. Cet album se lit lentement, car il y a beaucoup de textes à lire, et très vite le suspense s'installe avec une mise en place des personnages progressive.
Le dessin de Boucq est vraiment réussi, d'une grande finesse et d'une précision redoutable. Dommage peut être que les personnages soient moins réussis que les bâtiments ou les perspectives. Mais c'est Boucq, alors ça passe car l'ensemble est cohérent, vif, dynamique. C'est évidemment une histoire sérieuse qui pourrait être "rasoir"mais c'est si bien raconté et bien dessiné qu'il n'y a aucun moment d'ennui. Et même on aurait envie de lire la suite rapidement.