46 454 Avis BD |20 138 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Le guide du mauvais père
 

Le guide du mauvais père

 
 

Résumé

Le guide du mauvais pèreAfin d'acceder au résumé de Le guide du mauvais père, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le guide du mauvais pèreUn très bon court moment !
Du Delisle en mode humour tout court, avec ce zeste de second degré ravageur qui parcourt toute son oeuvre, mais sans le contexte géopolitique lourd qui l'encadre habituellement.
Ce sont donc des instantanés qui sentent bon le vécu familial, sans prétention, qui se lisent en 10 (très bonnes) minutes.
On se pisse dessus sur certaines histoires vraiment hilarantes (le Singe, la tronçonneuse), et du coup on aurait aimé en avoir un poil plus...


Chronique rédigée par cameal le 10/07/2013
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de camealReflet de l'avatar de cameal
Statistiques posteur :
  • 30 (90,91 %)
  • 1 (3,03 %)
  • 2 (6,06 %)
  • Total : 33 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,45 9,45 9,45
Acheter d'occasion : 2,50
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Janvier 2013

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le guide du mauvais père, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

6 10 2013
   

On connaît surtout Guy Delisle pour ses Bd autobiographiques : "Pyongyang", "Shenzen", "Chroniques Birmanes" ou "Chroniques de Jérusalem" ont su faire remarquer le talent de cet auteur qui est parti de ses expériences à l'étranger. "Le guide du mauvais père" le voit revenir à un autre registre, qu'il avait abordé par exemple dans "Inspecteur Moroni" : l'humour - qu'il mêle toutefois à l'autobiographie de manière évidente.

On ne sait pas exactement ce qui est exagéré et ce qui ne l'est pas. Mais dès la première histoire, autour de la petite souris et des fameuses dents troquées contre des pièces, le lecteur ayant expérimenté la paternité se sent en territoire connu ! C'est à la fois la force et la faiblesse de ce petit recueil de la collection Shampooing : cela parlera à tous les parents, mais cela peine souvent à dépasser l'expérience quotidienne, malgré un ton rigolo qui fait mouche à plusieurs reprises.

Le dessin est minimaliste et l'album se lit très rapidement malgré le nombre conséquent de pages. En tout cas, c'est sympa à lire, et à défaut d'être inoubliable, "Le guide du mauvais père" peut trouver sa place sur vos étagères si vous avez des enfants en bas âge et que vous êtes prêts à rire de ce quotidien qui vous agace parfois !