46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 1 : Vieillir c’est pas pour les petites natures
 

Le Grand Large, tome 1 : Vieillir c’est pas pour les petites natures

 
 

Résumé

Le Grand Large, tome 1 : Vieillir c’est pas pour les petites naturesAfin d'acceder au résumé de Le Grand Large, tome 1 : Vieillir c’est pas pour les petites natures, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Grand Large, tome 1 : Vieillir c’est pas pour les petites naturesun album de fous furieux, c'est que du bonheur.
le vocabulaire des perso est absolument jubilatoire et créé à lui seul une ambiance vraiment decallée.

chaque perso a un caractere bien travaillé, bien distinct, sans tomber dans la caricature. La vieille est plutot drole, meme si elle est proche de la mort, le fils est un bourrin de base, et Melody... Melody quoi. Leurs seuls points communs, et ce qui les a reunis, c'est leur sensibilité cachée, et leur amour de la liberté, leur quete de la liberté.

le ton est posé, plein de justesse, malgré la violence verbale, physique et psychologique de cette histoire.

cette histoire est dramatique, mais paradoxalement porteuse d'espoir.


Chronique rédigée par Kael le 21/10/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 313 (97,20 %)
  • 4 (1,24 %)
  • 5 (1,55 %)
  • Total : 322 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter d'occasion : 150,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.10
Dépôt légal : Septembre 2002

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Grand Large, tome 1 : Vieillir c’est pas pour les petites natures, lui attribuant une note moyenne de 4,10/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

14 8 2006
   

Une histoire extraordinaire pleine de fraicheur et de spontanéité. Mourir dans un hopital à 64 ans ou reprendre la route et filer vers la mer du Nord pour y souffler les bougies d'anniversaire
de sa mère, tel est le choix d'Angélo.

Un road movie formidable avec des dialogues venant du fond du terroir et une joie de vivre qui nous entraine immédiatement.

Un dessin fort, voir agressif parfois qui met en valeur cette histoire faite de coup de gueule et d'amour et qui nous montre une autre façon de vivre.

J'aime beaucoup cet album plein de fraicheur, bien que l'histoire soit finalement assez tragique.

14 4 2003
   

J'avoue avoir longuement hésité avant de lire cet album, le dessin de Cazaux me rebutant un chouillah à l'origine. Et au final, j'avoue avoir été tout sauf décu par cet album.

Les graphismes sont en fait vraiment travaillés, associés à des couleurs du plus belle effet. Les jeux de lumière sont vraiment splendide et les couleurs ocrées posent d'emblée le rythme et le ton de l'album. Le trait de Cazaux est vif, ce qui donne une vie certaine à l'album.

Que dire du scénario ? Cette histoire d'une vieille gitane rongée par le cancer que son fils vient enlever à l'hôpital pour qu'ils partent tous les deux à l'aventure est tout simplement excellente. A mi-chemin entre thriller et hymne à l'amour filial, cet album envoute le lecteur du début à la fin. Emouvant, rythmé, Cazaux et Soufflard ont réalisé ici un très bel album tout en atmosphère.

Les dialogues, finement ciselés font mouche à chaque case. Soufflard maîtrise avec un savoir faire impressionnant l'art de l'a propos. On pourrait presque aller jusqu'à dire que les couleurs du dessin n'ont rien à envier aux couleurs des dialogues, qui baladent le lecteur d'un bout à l'autre de l'album sans que celui-ci s'en rendent compte.

Bref, encore une bd qui m'a été conseillée par Piehr, notre webby à tous, et qui ne m'aura pas déçu. Vivement la suite !!

20 12 2002
   

Ouaou ! Une vraie BD de bourrin !!! On m'a dit que je n'allais pas aimer mais c'est tout le contraire !

Comment ne pas apprécier ce premier tome plein de sensibilité ??? Certes, celle-ci n'est pas exprimée quand on en a l'habitude mais justement, c'est super bien traitée et on a le plaisir de suivre les persos qui se la joue gros durs et qui en plus ont un vocabulaire que je trouve excellent !

Et puis, les dessins aussi sont pas classiques mais moi j'aime vraiment et je trouve également que les couleurs sont pas moches donc tout va bien de ce côté-là.

et une BD culte de plus en vue, une !

27 11 2002
   

Le gros délire, cette série :)

Les auteurs nous fournissent ici une oeuvre complètement déjantée, aussi bien au niveau du scénario que de l'aspect graphique de l'ensemble.

Comme le souligne Kael, qui m'a justement conseillé cet album (merci !), le vocabulaire des différents protagonistes vaut à lui seul le détour, tellement il est typique, et hilarant parfois.

Tout va à 100 à l'heure, le scénario est à la fois dense et actif, et le sujet traité vraiment original !
On s'attache aux différents personnages malgré leur coté completement déjanté, limite agressif, et on découvre leur "cavale" (un bien grand mot tout de même) avec beaucoup de plaisir. Les événements s'enchainent vite, et la narration est assez originale, ponctuée de Flashback sympas.

Le dessin de Cazaux est assez fort, lui aussi. On y retrouve quelques inspirations (le trait me fait penser un peu a celui d'"Aimé Lacapelle", la couleur à celle de tronchet dans "les damnés de la terre", en un peu moins criarde), et il convient parfaitement au dessin.

L'utilisation des couleurs est très intelligente, en tons unis, qui permettent de définir des ambiances qui collent vraiment au scénar et au dessin !

La suite et fin de cette série (le tome 2, donc) ne sortira pas avant 2004... patience !