46 508 Avis BD |20 168 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : le genie des alpages
 

Le Génie des alpages, tome 1 : le genie des alpages

 
 

Résumé

Le Génie des alpages, tome 1 : le genie des alpagesAfin d'acceder au résumé de Le Génie des alpages, tome 1 : le genie des alpages, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Génie des alpages, tome 1 : le genie des alpagesCette longue serie d'aventure en pleine nature est un vrai regal d'humour au 192eme degré.

les dessins son certes encore impressis dans ce premier ouvrage mais resument deja tout le style de la serie. les couleurs sont agréables et le scénario aussi déjanté que les personnages.

une note particulière à cette ambiance "naturelle" et un peu fantastique que sait si bien instaurer l'auteur, et qui reveillent la nostalgie de l'enfance.

je ne peux que conseiller de devorer les aventures de galippette, caramelle et bien sur ma préférée : judicaëlle !!
un seul mot d'ordre : n'oubliez pas de lire chaque bulle en détail ce qui vous permettra de savourer tous les petits "delires" parallèles.


Chronique rédigée par jk le 30/06/2002
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de jkReflet de l'avatar de jk
Statistiques posteur :
  • 6 (100,00 %)
  • Total : 6 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,40 11,40 11,40
Acheter d'occasion : 13,76
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.79
Dépôt légal : Janvier 1976

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Génie des alpages, tome 1 : le genie des alpages, lui attribuant une note moyenne de 3,79/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

28 2 2012
   

Le Génie des Alpages fait partie des séries cultes de la BD, une série qui va bientôt avoir 40 ans, mais qui se lit toujours avec plaisir. Dans ce premier tome, on retrouve avec bonheur les premiers ingrédients de ce grand succes : le berger, son chien, les brebis.

Dès la première histoire, le ton est donné. Alors que le berger regarde l'horizon lointain, le chien intervient : "Dis voir, tes brebis se battent". Et ni l'un ni l'autre n'interviennent. C'est donc du comique de l'absurde, du non-sens, mais aussi de l'humour conventionnel. A propos des trois brebis qui se battent, la brebis blanche assome successivement ses deux adversaires, des brebis noires. Et le chien de conclure : "Et oui, une blanche vaut deux noires".

Au fil des histoires, on fait connaissances des futurs personnages récurents de la série : le Saint Bernard, le lion qui veut devenir aide-chien de berger, le sphynx Kattarsis. On apprend à connaître différents éléments du troupeau, notamment le belier Romuald. Et puis un aviateur, un aigle, un serpent, un renard bref tout un bestiaire qui va créer petit à petit la référence de la série.

Le dessin est très simpliste, on sent que l'auteur, F'murr, ne se donne pas trop de mal, ce n'est pas l'essentiel. Dans ce premier tome, tout est dans le dialogue. Et en fait dans les dialogues, car, petit à petit, chaque histoire en deux pages s'accompagne de plus en plus de petites bulles, de petits dialogues rigolos et complètement absurde. C'est en tout petit, on pourrait facilement passer à côté, et souvent c'est le meilleur de l'histoire.

En résumé, c'est le premier tome d'une série parue dans Pilote en 1973, et éditée en album à partir de 1976, mais malgré son grand âge c'est pour moi une série qui mérite l'adjectif de culte. Le dessin est minimaliste parce que toute la force vient des dialogues. Les brebis n'ont jamais deux fois la même tronche mais ce n'est absolument pas grave. Et c'est vraiment très original comme sujet. Ce qui ne gache rien, la série va se bonnifier avec le temps, et toutes les petites imperfections de ce tome disparatront dans les suivants, sans berdre une once de cet humour loufoque matiné de grandes citations littéraires. Un must.

25 5 2007
   

Ca paraît dans "Pilote" en 1973. Un drôle de concept : un berger -Athanase-, une bergère -Naphtaline-, un bélier -Romuald-, des brebis intellectuelles (!), un chien de garde, des anges qui passent...
Le texte, le dessin me surprennent... désagréablement. Habitué des Blueberry, Barbe-Rouge, Les chevaliers du ciel et autres Lone Sloane j'avoue que ce style -tout à fait nouveau, créatif- m'a rebuté.
Il va même me falloir quelques années pour me rendre compte à quel point cette série était révolutionnaire : un petit chef-d’œuvre de vrai non-sens !

Le "génie" ?... du vrai théâtre où les acteurs "jouent" dans une unité de lieu : celui du décor de la montagne. La logique d'un endroit normal qui vit dans l'illogisme le plus total de ses interprètes.
C'est absurde. C'est illogique (pour nous, humains). Ca bénéficie d'un graphisme à nul autre pareil. C'est peut-être pour cela que l'ensemble tient un peu du "génie".

3 1 2006
   

Un humour absurde et décapant servi par un dessin simple mais précis à la fois dans les détails et dans les expressions des personnages. "Le Génie des alpages" est un régal pour ceux qui aiment ce genre d'humour un peu à la Monty Python.

13 7 2003
   

Voici une série que je classe dans mes préférée. L'humour de F'murr est un régal de décalage et de situation au 10° degré. Comme le dit JeanLoup dans sa critique la force de ses gag ne tient pas temps à la chute, mais à l'ensemble de la planche, bourrée de personnages secondaires, d'arrières plans fous. Mais je reconnais qu'on peut ne pas aimer (quasiment tous mon entourage proche est hermétique).
Le premier album est peut-être un peu faible par rapport aux autre en raison du graphisme qui se cherche encore. De plus je ne suis pas fan du personnage du Berger qui disparaitra rapidement au fil des albums. Mais le décor et les personnages principaux, ainsi que le ton sont là, pour notre plus grand plaisir.

28 6 2003
   

"Le Génie des alpages". Voilà une BD qui me rappelle mon enfance puisque je me souviens avoir emprunté les premiers tomes à la bibliothèque quand je n'avais même pas dix ans... Et forcément, je n'avais pas du tout apprécié l'humour absurde de F'Murr, auquel je préférais "Boule et Bill" ou "Lucky Luke". On peut en conclure qu'un enfant n'appréciera sûrement pas cette BD, et que j'avais un a priori que je souhaitais lever maintenant que je suis adulte.

Je n'ai plus été rebuté par le ton ou le dessin, mais j'avoue ne pas apprécier plus que ça l'humour de F'Murr. Il y a quelques idées amusantes, mais on ne peut pas dire que le sourire s'affiche très souvent sur la bouille du lecteur. Le ton absurde d'un Edika me fait beaucoup plus rire que celui-là. Il y a même certains gags qui me semblent franchement légers, comme les planches 20A et 20B qui se contentent d'étirer l'idée d'un illuminé serrant la main à toutes les brebis du troupeau.

De manière générale, on trouve un peu plus de plaisir à lire les apartés qu'à découvrir la chute du gag : c'est l'originalité mais aussi la faiblesse du "Génie des Alpages".

Du côté graphique, il n'y a pas grand chose à dire. F'Murr n'est pas de ces auteurs qui flattent l'oeil, mais il a un style et sait dessiner. On peut donc regretter que ses trouvailles ne soient pas plus percutantes. Peut-être est-ce dû au fait que c'est le premier tome ? A l'occasion, je donnerai ici-même mon opinion sur un album ultérieur à ce "Génie des Alpages" plaisant mais trop moyen.

31 8 2002
   

f'murr est un de mes auteurs cultes. ce premier tome met en place le fameux troupeau de brebis (pas moutons!) accompagnées déjà par le déjanté mais néanmoins célèbres bélier romuald et le psychotique chien de berger au cerveau développé!
c'est quand même très fort d'arriver à créer une ambiance pareil avec des histoires de fou en utilisant juste un berger, son chien et une troupeau de ruminantes tout ça dans un décors alpestre très classique.
f'murr sait délirer dans le détail qui tue et vous pouvez vous trodre de rire tout au long des 12 albums existant...
Avis aux amateurs de franche poilade... lisez le génie des alpages et vous ne compterez plus les moutons de la même façon!!!