46 378 Avis BD |20 099 Albums BD | 7 870 séries BD
Accueil
Tome 7 : Troisième saison, partie 1
 

Le Donjon de Naheulbeuk, tome 7 : Troisième saison, partie 1

 
 

Résumé

Le Donjon de Naheulbeuk, tome 7 : Troisième saison, partie 1Afin d'acceder au résumé de Le Donjon de Naheulbeuk, tome 7 : Troisième saison, partie 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Donjon de Naheulbeuk, tome 7 : Troisième saison, partie 1J'ai trouvé ce début de cycle nettement meilleur que les deux précédents. Que les afficionados se rassurent, on retrouve ici la tonalité humoristique un peu limitée de la série, basée essentiellement sur des comportements et réflexions décalés de rôliste. En revanche, là où dans les tomes précédents, et particulièrement dans le deuxième cycle, nos aventuriers allaient de façon très linéaire du point A au point B, sans autre recherche scénaristique que celle de se balancer des blagues et des vannes, ici, je trouve que la trame est beaucoup plus fouillée.

D'abord, je trouve que le lancement est assez bien assuré, avec ce personnage qui leur donne un sursis pour récupérer la statuette refourguée à Gontran Théogal. C'est assez con, dans le pur style de la série. Mais là où la chose se complexifie, c'est lorsque l'on apprend que la nouvelle de la bourde de nos aventuriers s'est répandue, attirant tout un tas de personnages qui veulent également récuperer la statuette (pour éviter la fin du monde ou pour en tirer un bon prix), se lançant à la poursuite et de Gontran Théogal et de notre toupe d'aventuriers. C'est un peu le bordel, mais un bordel que l'on sent voulu dans cette série déjantée : simples aventuriers, représentants des guildes, et membres de sectes se rendent tous à Tourneporc, la bourgade voisine du château de Théogal, laissant place à un déchaînement d'actions en tout genre... jusqu'à ce que tout le monde se rende compte que Théogal est parti avec ses 11 statuettes. Bref, on s'éloigne de la trame très linéaire des tomes précédents, dans laquelle l'humour était avant tout répétitif, pour nous proposer une intrigue qui commence à être ficelée, avec des nouveaux personnages, une vraie quête à réussir, une plus grande variété dans le scénario et les situations. L'humour, dans ce contexte, trouve mieux sa place et on a moins l'impression d'un exercice imposé qui permet de rythmer le récit.

Si on est arrivé à ce septième tome, c'est que l'humour un peu niais de la série ne rebute pas totalement, c'est que la parodie des jeux de rôles ne semble pas trop redondante, c'est que les dessins sont toujours aussi adaptés à l'univers décrit. Mais ce septième tome, c'est surtout l'occasion de monter un scénario certainement plus construit et plus solide que dans les deux premiers cycles, et donc de renouveler un peu le style.


Chronique rédigée par gdev le 29/04/2015
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3218 (73,93 %)
  • 362 (8,32 %)
  • 773 (17,76 %)
  • Total : 4353 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 8,78
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Novembre 2010