46 501 Avis BD |20 162 Albums BD | 7 884 séries BD
Accueil
Tome 2 : Première saison, partie 2
 

Le Donjon de Naheulbeuk, tome 2 : Première saison, partie 2

 
 

Résumé

Le Donjon de Naheulbeuk, tome 2 : Première saison, partie 2Afin d'acceder au résumé de Le Donjon de Naheulbeuk, tome 2 : Première saison, partie 2, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Donjon de Naheulbeuk, tome 2 : Première saison, partie 2Cette BD complète parfaitement la première, le dessin s'affine encore et le scénario se développe au fil de l'histoire pour terminer, paufiner cette première saison. Le nain fait encore chi... toute la compagnie, des bastons, des dépouillages, des objets débiles, un ménestrel, de redoutables monstres et... de la ruse ?

L'humour spécial est toujours là mais en moins grosse quantité, le dessin s'accomode toujours autant avec le contexte, des couleurs bien choisies mais trop "Flash"de temps à autres.
Bien que cette histoire soit basée sur des pistes mp3, on s'amuse tout autant à lire cette bd truffée d'humour "débile". Je vous la conseille sauf si vous n'êtes pas de grands amateurs de ce style de dessin. Moi j'aime beaucoup ce genre de dessin rond et caricatural pas spécialement détaillé mais gai à voir.

ps : écoutez les pistes mp3, les voix sont géniales.


Chronique rédigée par serpi le 27/12/2005
 
 
Statistiques posteur :
  • 7 (87,50 %)
  • 1 (12,50 %)
  • Total : 8 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 3,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.70
Dépôt légal : Octobre 2005

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Donjon de Naheulbeuk, tome 2 : Première saison, partie 2, lui attribuant une note moyenne de 2,70/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

29 4 2019
   

Très moyen pour moi, cette lecture ne m'a pas passionné. Heureusement il n'y a pas les mêmes problèmes que dans le tome , à savoir des répétitions de dessins et des gags trop récurrents. Malgré tout l'humour ne me touche pas, ou trop peu. Je ne comprends pas trop non plus le principe, raconter une histoire comme si on assistait à un jeu de rôle, jeu de rôle souvent pénible quand on joue surtout quand il n'y a pas de maitre du jeu digne de ce nom, alors là on ne joue même pas.

Le dessin n'est pas non plus le point fort, la mise en couleur est souvent trop sombre et les détails ne sont pas la qualité première.

C'est la fin du diptyque, fini le château, on va voir comment est la suite, mais je ne me fais guère d'illusion.

2 8 2013
   

Ce deuxième album me semble un peu mieux que le précédent mais reste d'un humour confidentiel. En effet, il semble que cette BD soit née de l'idée de quelques personnes de faire une bande son, puis de fournir un support visuel à cette dernière. Ne connaissant pas la bande son, je suis de fait exclu de ce type de délire.

Pourtant, j'ai trouvé que l'humour était un poil plus affirmé et que dans le premier tome. Les personnages ont encore une fois des bouilles bien sympathiques, et l'ensemble est pétant de couleurs. Les réflexions relèvent d'un humour de répétition un peu limité mais certaines réparties font mouche. Ainsi, j'ai bien aimé la première fois que l'on voit cette bande son qui indique que l'un des personnages gagne un niveau : ca m'a fait sourire. Mais réutiliser le même procédé pour les autres devient assez vite répétitif. On tourne quand même un peu rond dans ce donjon, et dans ce groupe de personnage et on se rend compte que les (bonnes) surprises se font particulièrement rares.

Certaines idées viennent rehausser le niveau du tome précédent (les auteurs prennent notamment le risque de faire disparaître l'un des personnages), mais c'est vite répétitif, et l'humour n'est pas à la hauteur de ce qui se veut être avant tout une grosse parodie. Ce style requiert un humour pour tous les goûts pour faire oublier l'absence de scénario, qui se justifie par l'art parodique. Ici, c'est trop ténu et du coup, il nous reste une histoire décevante et peu intéressante.

2 11 2007
   

Après avoir été séduit par le premier tome de la série, on vient de m’offrir le tome deux. Celui-ci est beaucoup plus tourné vers l’univers roliste et moins accessible aux non initié. L’histoire subit quelques tournant un peu surprenant puisque le groupe connaît un léger remaniement.

Le premier but de ce tome est de faire rire, c’est réussi. Moi qui ne ris pas facilement devant une bande dessinée je me suis surprit plusieurs fois à rire de bon cœur aux péripéties de nos aventuriers. En revanche le scénario est plus décevant que le premier tome. Même s’il doit rester léger pour continuer à nous faire rire j’aimerais un peu plus de profondeur à cette histoire qui se sort des situations difficile par des pirouettes parfois facile et sans saveur.

Coté dessin c’est un peu mieux. Fini les copier coller du tome précédent les personnages reste très cartoon, c’est toujours aussi beau même s’il ont a l’impression que ce sont tous des courts sur pattes. En route pour le tome 3

13 3 2007
   

Le donjon de Naheulbeuk est avant tout une histoire audio, enregistrée par des types déjantés, probablement fans de François Perusse... et c'est assez génial.

Par contre je ne vois pas trop l'interet de les avoir en BD, sans les voix et effets spéciaux pour servir les répliques c'est plutôt plat, même si le dessins ajoute un peu de cohérence au récit, je trouve qu'on a perdu toute l'âme de Naheulbeuk.

Alors je conseille plutôt d'aller télécharger les pistes audio sur internet, c'est gratuit. Pour ceux qui ne peuvent pas, allez plutôt lire une vrai BD, vous finirez bien par récupérer la version audio d'une manière ou d'une autre.