46 341 Avis BD |20 081 Albums BD | 7 869 séries BD
Accueil
Tome 1 : Première saison, partie 1
 

Le Donjon de Naheulbeuk, tome 1 : Première saison, partie 1

 
 

Résumé

Le Donjon de Naheulbeuk, tome 1 : Première saison, partie 1Afin d'acceder au résumé de Le Donjon de Naheulbeuk, tome 1 : Première saison, partie 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Donjon de Naheulbeuk, tome 1 : Première saison, partie 1Cette bd, je l'attendais assez impatiemment. Depuis que j'ai découvert le travail de Marion Poinsot, je suis une grande admiratrice, ça ne s'explique pas, j'aime ce qu'elle fait. Le don jon de naheulbeuk en mp3, j'adore aussi. J'ai découvert ça il y a quelques temps et depuis, je ne m'en lasse pas. Je trouve ça drôle à souhait, bien fait. Alors quand j'ai su qu'une adaptation en bd allait être faite, j'étais plutôt contente (même s'il y a toujours une petite crainte). Et je dois dire que cette adaptation ne m'a pas déçue ! Faire une adaptation de quelque chose déjà existant n'est jamais chose aisée, j'imagine, d'autant que dans les mp3, les voix tiennent une part importante (d'ailleurs en lisant la bd, j'entendais la façon dont c'est dit dans les épisodes audios ^^)! Et cette bd relève le défi. C'est intelligemment adapté, les dialogues et les situations coulent de source, rien à redire là dessus. En plus, comme c'est bien fait, on regarde ça avec une vision neuve, ça ne sent pas le réchauffé.

Question dessin, c'est plus axé humour que dans "Dread Mac Farlane" (autre série de Marion Poinsot), mais c'est tout aussi excellent, dans un autre style. Les personnages sont super bien faits (je ne pourrai pas les voir autrement, maintenant), le dessin est très dynamique et expressif, bref : je suis fan à 100 % (même si je l'étais déjà avant :D). C'est un pur régal.
Les couleurs ne sont pas en reste cela dit. C'est très coloré mine de rien, et ça flash pas mal, sans être déplaisant, au contraire. Les couleurs mettent subtilement en valeur les dessins.

Bref une Bd sympa, divertissante, bien faite, drôle et bien dessinée. Vous l'aurez compris : je suis conquise:)


Chronique rédigée par sonia le 27/01/2005
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de soniaReflet de l'avatar de sonia
Statistiques posteur :
  • 323 (65,92 %)
  • 2 (0,41 %)
  • 165 (33,67 %)
  • Total : 490 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 2,08
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.85
Dépôt légal : Janvier 2005

Avis des lecteurs

10 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Donjon de Naheulbeuk, tome 1 : Première saison, partie 1, lui attribuant une note moyenne de 2,85/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

16 2 2019
   

J'attaque une série qui a déjà un bon nombre de volumes à son actif. Je ne connais rien, je ne sais même pas de quoi ça parle, alors autant dire que vos histoires de MP3 me sont complétement inconnues.

Le début me parait sympathique, présentation vite fait d'une galerie de personnages tout droit sortie du genre HF et un dessin rond, qui engage sympathie et rigolade. Le ton est d'ailleurs résolument tourné vers l'humour et je comprends vite que l'histoire tourne autour des jeux de rôle, un peu comme si des joueurs se réunissaient pour jouer à D&D et qu'on voyait leur jeu se dérouler sous nos yeux.
Je me rappelle m'être dit que ce début était assez prometteur...

... puis arrive la 10ème page et là j'ai commencé à m'ennuyer. Les personnages tournent en rond à la fois dans le Donjon et dans les cases, rabâchent les traits comiques, même les dessins sont souvent copiés d'une case à l'autre et ça se voit. Après cette 10ème page, j'aurais aimé qu'il se passe quelque chose dans le scénario mais, il n'y a strictement aucun ressort dramatique, aucun suspens et aucun rythme, comme en plus l'humour finit par tomber à plat, je n'ai plus rien trouvé d'interessant dans ce premier tome.

je mets 2.5 pour les 10 premières pages et j'espère que la suite me séduira plus.

2 8 2013
   

J'ai du passer à côté de quelque chose. Pour commencer, je n'avais jamais entendu parler de l'histoire sur MP3, qui serait à la source de cette série, et pour tout dire, je ne vois même pas à quoi ca peut ressembler, une série sur MP3. Mais la série comptant plus de 10 tomes, je me dis que le phénomène est plus qu'une mode et c'est ce qui me pousse à ouvrir cet ouvrage.

Au début, je trouve ca chouette : tout annonce un parodie des jeux de rôle sur console, c'est du moins comme cela que je l'ai ressenti. Je salive d'avance des bons mots et des situations qui prêtent à sourire. Surtout que le dessin, très rond, est assez jovial et que l'équipe constituée semble suffisamment limitée pour rendre l'ensemble drôle.

Malheureusement, je n'ai pas accroché, et une fois l'idée de départ appréciée, il ne reste pas grand chose à se mettre sous la dent. L'humour est soit inexistant, soit trop confidentiel pour que j'en profite (et dans ce cas, je m'étonne encore du succès de la série). Il y a bien cette univers, ces "points d'expérience", ces "objets" que l'on récupère mais je trouve que la carte de l'humour est clairement sous exploitée. Je m'attendais à voir des situations tournées en dérision mais là, à part la vendeuse de l'échoppe (que toute personne ayant joué à un RPG a déjà rencontrée) qui se fait assommer, je n'ai pas vraiment souri.

C'est dommage, l'idée de départ était certainement bonne, la réalisation très ronde et un peu naïve est plutôt bien maîtrisée, mais je crains que ce type de production ne soit réservée à un type de public en particulier, une population dont je ne fais pas partie et du coup, je me sens exclu du délire. Un humour plus appuyé, plus fin et plus présent, m'aurait sans doute conduit à modifier mon avis.

27 11 2007
   

J’ai découvert les sons mp3, il n’y a pas si longtemps et dans le même registre que François Pérusse et ses 2 minutes du peuple, le donjon de Naheulbeuk fut vraiment un plaisir sonore. Comme sûrement beaucoup de fans j’ai tout de suite cherchée des produits dérivés et je suis tombé sur la bd, alors fana de bd je la commande à la librairie. Ma première lecture, fut assez mitigé car le plaisir était bien présent, celui de revoir les mêmes phrases enfin attachées à des personnes mais j’avoue que j’ai quand même été déçu sûrement par le fait que je connaissais déjà. Pour retrouver le plaisir de la bd, j’ai écouté les mp3 en même temps que je lisais le tome et la je me suis bien marré. Mes lectures suivantes furent un délice car il est clair que ce qui donne vraiment du charme à la série c’est sans nul doute les paroles bizarres de la fine équipe.
Les dessins sont plutôt sympas et c’est un point fort de la bd car elles retranscrivent au mieux l’univers de Naheulbeuk. Les personnages version « petit » sont très bien réalisés et on se croirai presque dans un cartoon.
Finalement un bon album dans lequel, je regrette surtout le prix du bouquin provenant pourtant d’un délire gratuit. Je précise que la bd en est à la onzième édition.

2 10 2007
   

Je ne connais pas les mp3 du donjon de Naheulbeuk, mais le graphisme et l’esprit qui s’en dégage m’ont poussé à découvrir cette BD.

Il s’agit la d’une parodie d’Héroic Fantasy, le pari est donc risqué. En effet dans ce genre ont peux vite tombé dans l’excès ou au contraire ne pas en faire assez voir perdre le contrôle des événements. Dans l’ensemble c’est assez réussi, on rit beaucoup. Toutefois quelques gags m’ont échappé faute de connaître les mp3 et je trouve cela assez dommage. Les auteurs auraient pu se permettre quelques libertés.

Point de vue du scénario, on a l’impression que cela est construit un peu à l’arrache selon les événements qui arrive aux héros on essaye de rebondir sur autre chose. Mais ça nous fais rire et on avance tout de même (un peu lentement quand même à mon goût).

Je trouve le traitement graphique de cette histoire vraiment sympathique. Le coté cartoon colle bien à l’histoire. Bien qu’il y ait un peu de suffisance par moment (quelques copié collé), et je ne comprend pas on plus pourquoi tous les personnages louches…

Bref voila une BD humoristique bien sympathique qui plaira à tous ceux qui sont sensible aux jeux de rôles, aux jeux vidéo massivement multi joueur ou au amateur d’Heroic Fantasy en général, les autres peuvent s’abstenir.

4 6 2006
   

Alors là! Moi j'ai trouvé ça vraiment grand...chacun son avis, nous sommes dans un pays libre! :D
C'est tout comme l'aventure MP3 sauf qu'il n'y a pas le son. Les dessins sont plutot bons je trouve et c'est une aventure d'un nouveau genre. A Suivre.

31 3 2006
   

Un phénomène ? Cette bd l’est certainement. Avec cinq éditions de ce tome en un an à peine, le succès est là. Mais est-ce dû à ses qualités intrinsèques ou plutôt à la série MP3 diffusée sur le net et considérée comme culte par beaucoup ? Comme je peux le voir, le jugement de cette bd a du mal à s’affranchir de la série MP3 et c’est compréhensible. Certains ont apprécié l’adaptation, d’autres pas. N’ayant pas (encore) écouté cette série événement, c’est avec l’esprit vierge de tout préjugé que j’aborde la lecture de cette première partie de la "première saison" du donjon.
Premier (mauvais) point : le graphisme est moche et présente un côté très amateur (dans le sens péjoratif du terme). Les personnages sont ramassés et bouffis avec une propension à bigler grave. Deuxième (mauvais) point : la dessinatrice fait preuve de beaucoup de paresse en usant et abusant de la fonction "copier-coller" où j’ai pu relever une même case reprise jusqu’à 6 fois sur 4 pages consécutives ! Troisième (mauvais) point : n’ayant pas eu la version MP3 en tête pendant la lecture, j’ai trouvé les gags plats et peu marrant.
Bref, cette bd profite d’un effet mode et s’adresse, à mon avis, avant tout aux auditeurs de la version MP3.

4 1 2006
   

J'ai lu le tome 1 en écoutant le premier épisode "radiophonique". C'est sûr, ça na pas la même saveur, on perd pas mal en ambiance, en gouaille, etc. Mais l'adaptation dessinée reste toutefois très plaisante, avec le dessin de Marion Poinsot assez sympathique, tout en rondeur. Mais par contre, je ne comprends pas pourquoi tous les personnages ont des pupilles de taille inégale... Ils sont assez catastrophiques comme ça, pourquoi rajouter ce détail "idiot" ?
Mais sinon, l'histoire est marrante, elle éveillera des échos chez les amateurs de jeux de rôles connus. Chez les autres, certains apprécieront, d'autres, allergiques à cet univers, passeront leur chemin.

3 1 2006
   

En ouvrant cette BD, j'avais aussi quelques appréhensions :
- est-ce que ça allait être une nouvelle adaptation BD comme les récentes adaptations de mauvaises séries télés ?
- est-ce que l'humour de Naheulbeuk allait bien passer en BD ?
- ayant vu les différentes BDs ou dessins déjà diffusés sur le net en rapport avec Naheulbeuk, est-ce que cette BD là n'allait pas faire trop amateur ?

Eh bien, non ! Je trouve cette adaptation brillamment réussie.
On retrouve le scénario quasiment exact de la série (avec quelques adaptations évidemment). Le dessin fait un peu amateur mais passe bien au bout de quelques planches et se révèle parfois très sympa, même avec ces couleurs informatisées que d'habitude je n'aime pas.

On retrouve nos personnages préférés : le voleur malheureux, la tapette d'elfe, le nain elfophobe, la magicienne qui ne connait que des sorts de niveau 1, le barbare qui semble avoir subi une telle trépanation qu'il ne lui reste que le mot "Baston" en tête, et enfin l'ogre au caractère et à l'élégance incontestables.
Et mine de rien, l'humour passe assez bien en BD. Autant dans la version audio, j'avais parfois un peu de mal à suivre certaines paroles ou des jeux de mots ou blagues noyés dans le flot de paroles, autant ici, on n'en loupe aucune et je dois avoir m'être bien marré en lisant.

Bon, il y a bien quelques défauts : l'encrage est un peu hésitant et rappelle parfois trop le côté un peu amateur du dessin, et la narration est parfois un peu abrupte et certaines transitions ne passent pas complètement. En outre, certains dialogues et gags assez auditifs ne passent pas toujours bien à l'écrit.

Mais malgré ces petits défauts, c'est aussi frais et sympa que la version connue sur le Net et franchement c'est une lecture qui se fait avec plaisir.

21 4 2005
   

Quelle agréable surprise quand, passant chez mes amis de Glénat (le magasin, pas l'éditeur), je tombe sur le donjon de Naheulbeuk en bd. Etant fan de Pen of Chaos, je me rue sur cet objet.

Premier constat, le dessin (enfin, surtout la colorisation) n'est pas exceptionnel mais le style cartoon vraiment bien adapté au sujet. Pour le scénario, aucune surprise, ce sont les dialogues de la série en mp3 sans aucune modification, ça fait toujours plaisir de revoir ces phrases cultes (par ex: "je suis nyctalope"."Je savais bien que t'étais une salope") C'est très lourd mais moi, ça me fait bien marrer.

Une bd sympathique donc, pas indispensable, appréciable d'autant plus si vous êtes roliste. Je trouvais qu'il manquait l'image à cette série mais en lisant la bd, il manque le son. Pour passer un vraiment bon moment, le mieux est de lire la bd en simultanée avec les mp3, et là, on se fend bien la poire quand même.