46 492 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 4 : Carthago
 

Le Dernier Troyen, tome 4 : Carthago

 
 

Résumé

Le Dernier Troyen, tome 4 : CarthagoAfin d'acceder au résumé de Le Dernier Troyen, tome 4 : Carthago, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Dernier Troyen, tome 4 : CarthagoVous connaissez les vraies tragédies Greco Romaines ? Vous connaissez ces histoires d'amour qui finissent mal, en général ? Moi non plus.

Pourtant à la lecture de cet opus, je suis persuadé que je viens d'y être confronté. Cette impression est d'autant plus renforcé par cet état d'esprit qui me reste maintenant environ 2 heures après lecture. Celle d'une histoire racontée en voix off, comme conté par ces tragédiens et poètes qu'étaient Homère ou Virgile.
Tiens, d'ailleurs c'est le parti pris par V Mangin afin d'entamer et terminer son album…

Et cela me gène au fond de moi. Une sensation de malaise inexplicable. Et une trace de déception sur cette manière de procéder. Car en fait, on rentre souvent dans la tête des protagonistes afin d'y lire leurs pensées. De ces nombreuses voix Off nous expliquant les évènements.
Je n'ai en fait, simplement pas aimé.

Pour le reste, l'histoire en elle-même est une nouvelle fois bien remodelée par Valérie Mangin. Prenant l'histoire de Rome et de Carthage comme base historique, elle nous dresse un portrait compact de l'opposition des deux cités.
L'amour d'Enée pour la reine de Carthage est particulièrement bien rendu. L'histoire est prenante et l'idée des deux cotés du miroir est parfaitement géré et très bien exploité. IL y a vraiment de bonnes idées dans ce scénario.
Bref, je suis divisé sur mon appréhension de ce tome. Une bonne histoire, de bonnes idées, mais une manière de la retranscrire qui m'a rebuté…Dommage. Sinon ma note aurait pu s'envoler.

A la lecture de ce tome, il y a fort à parier que le lecteur peut féru d'histoire Latine et Grecque sera bien incapable de retrouver toutes les références disséminer ça et là par Valérie Mangin. Je vous rassure, moi le premier.
Heureusement, Valérie Mangin a pensé à tout et complète l'histoire avec un feuillet de quelques pages en fin d'album qui donnent précisions et détails sur toutes ces références. De Jules César à Hannibal, toutes les pièces utilisées seront passées en revu et c'est vraiment sympa.
V Mangin en profite pour ouvrir un débat sur l'homosexualité. Est-ce bien la place dans cette série ? En même temps on sait (me semble t il) qu'à l'époque antique, certains banquets ne comptaient pas fillette et que les échanges homo étaient fréquents et parfaitement tolérés.
Cela vous gênera, ou pas. Je laisse chacun seul juge de ses pensées et opinions…

Mangin réussit donc le pari qu'elle s'est donnée. Réussir à nous faire passer une partie de sa passion et de son savoir sur l'histoire ancienne.

Coté dessin, toujours les mêmes critiques. Un manque de détails parfois et un trait un peu gras et épais qui donne l'impression d'un dessin flou alors qu'il ne l'est pas.
En revanche, les cadrages, les décors, les ambiances sont toujours magnifiquement rendus. Au final, l'ensemble malheureusement, me laissera un souvenir plutôt décevant.

Pourtant, je trouve la couverture de toute beauté. Je tiens à le préciser. De plus que le mystère qu'elle laisse entrevoir est très bien dosé. Juste pour cela, je dis félicitation.

Décevant tant scénaristiquement que (légèrement) graphiquement. Sûrement un tome qui m'a moins plu que les deux précédents.


Chronique rédigée par Chalybs le 01/06/2007
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de ChalybsReflet de l'avatar de Chalybs
Statistiques posteur :
  • 1026 (91,94 %)
  • 52 (4,66 %)
  • 38 (3,41 %)
  • Total : 1116 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 10,36
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Aout 2006

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Dernier Troyen, tome 4 : Carthago, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

10 7 2013
   

Dans sa mythologie interstellaire, Mangin a cette intelligence de nous revisiter les guerres puniques (Ah, que de souvenirs de traductions grec/français...nostalgie, nostalgie...). Malheureusement, la narration me semble plus lourde et moins fluide que précédemment, même si c'est pour faire coexister dans un seul ouvrage, Enée, Ulysse, Hannibal et Scipion.

Cette histoire de double face, de reflet d'un miroir, m'a moins convaincu que précédemment. même si le début de l'ouvrage est pourtant alléchant : découvrir Cupidon est marrant mais dès que l'on passe de l'autre côté du miroir, tout devient confus. Peut-être Mangin en fait-elle trop, comme dans ces pages où l'on prête à Enée des souvenirs d'aventures qui ne peuvent pas être les siens mais ceux d'Ulysse. On ne sait plus trop où on en est : l'odyssée d'Ulysse, l'épopée d'Enée sont entrecroisées et mises à la sauce SF, et l'environnement endroit/envers proposé ne permet pas vraiment de s'y retrouver facilement.

Je commence à me sentir perdu, un peu comme si tout cela devenait trop lourd pour moi, comme si ce qui était fluide et facile devient plus hâché et moins évident. L'originalité est toujours assuré, on se félicite toujours de cette imagination qui nous fait voyager entre antiquité et un futur plus que lointain, mais cette planète, cette épreuve, et ces personnages (Didon, Nodid) m'ont peut-être moins charmé.