46 615 Avis BD |20 223 Albums BD | 7 891 séries BD
 

Le Cycle des deux horizons, tome 1 : Jordan

 
 

Résumé

Le Cycle des deux horizons, tome 1 : JordanAfin d'acceder au résumé de Le Cycle des deux horizons, tome 1 : Jordan, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Cycle des deux horizons, tome 1 : JordanEtrange univers développé par Pierre Makyo. L'album baigne dans un e drôle d'ambiance, faite de chimères, d'occultisme, de jalousies estudiantines et de complots. Ce tome 1 m'intrigue beaucoup, car on ne voit absolument pas où il veut en venir. Et cette nébulosité n'incite pas à aider cette histoire, malgré des figures inspirées (Jordan et son ami Karel, portant chacun l'autre à tour de rôle, car n'ayant qu'une paire de chaussures pour deux, par exemple).

Heureusement que le dessind e Rossi, pas encore débarrassé de ses oripeaux moebiusiens, nous permet d'avoir une vision sensuelle et -parfois- chaleureuse de cette étrange histoire...


Chronique rédigée par Spooky le 19/04/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 866 (80,26 %)
  • 70 (6,49 %)
  • 143 (13,25 %)
  • Total : 1079 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 2,50 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 12,34 12,34 12,34
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.75
Dépôt légal : Octobre 1990

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Cycle des deux horizons, tome 1 : Jordan, lui attribuant une note moyenne de 2,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

1 3 2011
   

Bon, encore une série qui me laisse pantois sur ma propre opinion.
Une chose est sûre cependant, j’ai aimé la lecture de ce premier tome.
Pourtant, les choses sont loin d’être évidente. Premièrement, le scénario fantastico-esotérique semble légèrement tiré par les cheveux. Difficile de prendre tout les éléments au pied de la lettre et de les accepter cache. Pourtant derrière cette façade bien étrange, j’ai retrouvé une pointe d’un auteur culte : Lovecraft. L’ambiance étrange, les monstres qui sortent dont ne sait d’où, cette pierre noire mystérieuse…beaucoup d’éléments semblent directement inspiré par les œuvres Chtulliennes.
Plus que le scénario ou le dessin, je pense donc que c’est l’ambiance dérangeante qui m’a plu.
Les personnages, leurs réactions, leurs caractères parfois caricaturaux contribuent à donner des scènes souvent à la limite du ridicule mais restant dans le crédible par rapport au sujet abordé.

Le dessin fait preuve d’une belle précision, d’une belle mise en page, d’une belle créativité et contribue pleinement si ce n’est magnifiquement à reproduire l’ambiance ésotérique et parfois glauque de ce premier album. En revanche, la couleur pour sa part marque son temps avec des teintes souvent en complet décalage avec ce que j’attendrais aujourd’hui.
L’ensemble reste agréable et les couleurs se finalement font oublier par leur classicisme austère.