46 566 Avis BD |20 199 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 1 : Fils d'aliénor
 

Le coeur de lion, tome 1 : Fils d'aliénor

 
 

Résumé

Le coeur de lion, tome 1 : Fils d'aliénorAfin d'acceder au résumé de Le coeur de lion, tome 1 : Fils d'aliénor, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le coeur de lion, tome 1 : Fils d'aliénorCe récit historique nous plonge directement dans la vie du souverain Richard Coeur de Lion. Au premier abord et en vue de la couverture (très réussie), on pourrait penser que l'histoire est entraînante et pleine d'actes chevaleresques, mais en fait c'est une biographie toute simple qui est proposée dans ce tome. On nous raconte donc l'enfance de Richard (et son éguarement dans la forêt, bien qu'inutile dans le déroulement de l'histoire) qui commence dès lors à ennuyer le lecteur.

Les actions s'enchaînent quant à elle sans réel lien logique et l'on passe de la prise du château de Pons à celui de Castillon. Cette succession est très fatiguante car tous s'enchaîne très rapidement sans que l'on comprenne réellement pourquoi... Heureusement pour Eriamel (scénariste), la fin de l'album commence enfin à prendre un rythme un peu plus entraînant pour un lecteur alors frustré.

Du côté du dessin, Vergnes (très peu connu comme dessinateur) s'applique autant qu'il le peut. Mais le résultat n'est malheureusement pas toujours là... Car, même si certains décors sont très réussis tels que la ville de Poitier ou de Saintes; les personnages sont quelques fois brouillons et bâclés. Dommage, car la couleur de Sophie Balland est plutôt réussie.

Ce récit rétropectif est donc décevant car, en plus d'être lassant, il peut donner de fameuses migraines. Il aurait fallu baisser le rythme ou souligner (vraiment) quelques histoires afin de montrer plus souvent Héroïsme et Chevalerie. Mais bon, si vous êtes vraiment fondus Histoire, il peut éventuellement être à votre goût.


Chronique rédigée par berloul1 le 26/07/2006
 
 
Avis de :Une BD décevante... Note de l'album : 2,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de berloul1Reflet de l'avatar de berloul1
Statistiques posteur :
  • 6 (100,00 %)
  • Total : 6 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,00 Note générale
  • Originalité : 2,50 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,30 13,30 13,30
Acheter d'occasion : 1,95
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.50
Dépôt légal : Octobre 2001

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le coeur de lion, tome 1 : Fils d'aliénor, lui attribuant une note moyenne de 2,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

Agecanonix :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de AgecanonixReflet de l'avatar de Agecanonix
3 6 2015
   

Cet album est pour moi captivant car il aborde une période médiévale que j'adore étudier depuis toujours et sur laquelle je suis très bien renseigné, étant allé sur le terrain et photographié plusieurs lieux de combats, de forteresses, de villes... c'est une de mes passions. Aussi, Eriamel que j'ai eu l'occasion de rencontrer lors d'un festival BD et avec qui j'ai eu une conversation passionnée, décrit-il tous les faits rapportés ici avec exactitude, sa documentation est irréprochable, il se passionne pour la Normandie et en connait tous les rouages et anecdotes.

Le dessin affiche un trait un peu grossier, mais je l'accepte, il n'est pas si mal, mieux que certains graphismes modernes souvent bien plus hideux ; j'y ai reconnu plusieurs édifices encore debout de nos jours, même si certains ont changé d'aspect avec le temps, comme le donjon de Niort, le château de Falaise, l'église Saint-Hilaire de Poitiers, les remparts de Chinon, d'Angoulême ou le pont supportant l'Arc de Germanicus à Saintes... et en règle générale, l'architecture romane y est bien respectée, c'est donc un bon point. Les personnages ont des traits parfois un peu similaires, il n'est pas toujours aisé de reconnaitre Richard de ses frères Geoffroy et Henri le Jeune (connu aussi sous le sobriquet de Henri le Court-Mantel).

La narration est assez rapide, elle se focalise surtout sur Richard bien-sûr, mais les rôles importants de ses frères, de son père Henri II et d'Aliénor sont évoqués, d'ailleurs, le grand défaut des Bd scénarisées par Eriamel, c'est le côté foisonnant qui fourmille de détails, obligeant à des dialogues souvent prolixes qui alourdissent un peu la fluidité de l'ensemble. Particulièrement dans cet album, où il condense une grande période (depuis l'enfance de Richard jusqu'à la mort de son frère aîné Henri) en 60 pages. Au final, c'est une bande très instructive et bien documentée, qui montre bien les luttes de pouvoir entre seigneurs et leurs suzerains, mais qui s'adresse plutôt à des passionnés ayant une bonne connaissance des événements ; si vous êtes peu réceptifs au Moyen Age, c'est pas la peine..