46 449 Avis BD |20 138 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 1 : Tribut
 

Le Clan des chimères, tome 1 : Tribut

 
 

Résumé

Le Clan des chimères, tome 1 : TributAfin d'acceder au résumé de Le Clan des chimères, tome 1 : Tribut, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Clan des chimères, tome 1 : TributIL faut bien une BD entre trois que l'on aime le moins, et bien dans tout l'univers des Stryges c'est "Le Clan des chimères" que j'ai le moins apprécié. Mais ça ne veut pas dire que c'est nul ! C'est juste moins bien par rapport aux deux autres...

Le scénario est beaucoup moins interessant : je pense que c'était mieux de rester dans notre temps, c'est un peu dommage que l'on fasse un voyage vers le passé...c'était pourtant si bien à notre époque ! L'histoire, même si elle traite le même sujet n'est pas très captivante, mais bon, ce n'est rien qu'un premier tome, il faut voir la suite pour se forger un avis définitif !

Les dessins sont un peu classiques, c'est là qu'il aurait fallu mettre un peu d'originalité ; mais Suro fait un bon travail, et ses traits ressemblent un peu à ceux de Guérineau...les couleurs sont elles aussi un peu classiques.

A suivre, donc...


Chronique rédigée par Charly le 08/03/2002
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de CharlyReflet de l'avatar de Charly
Statistiques posteur :
  • 357 (94,44 %)
  • 5 (1,32 %)
  • 16 (4,23 %)
  • Total : 378 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.70
Dépôt légal : Février 2001

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Clan des chimères, tome 1 : Tribut, lui attribuant une note moyenne de 2,70/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

13 7 2019
   

J’ai trouvé ce premier album assez intéressant, en surfant à la fois, et de très loin sur le monde des Stryges, tout en exploitant la légende du Changeling. Ce qui est surtout intéressant, dans cet ouvrage, c’est que l’on découvrira Cylinia et Abeau tous jeunes, ainsi que leurs parents. Abeau est une figure de sage paternaliste dans la série mère et il est intrigant de découvrir ici ses origines. Pour autant, le lien avec les Stryges est encore très ténu et ne pas connaître la série n’est pas, à ce stade, un véritable handicap.

Pour le reste, on est dans un récit médiéval classique, avec un seigneur dont les terres sont convoitées par un cousin . Un contexte de guerre dans lequel on retrouvera les traîtres et les amis fidèles. Une touche de fantasy presque Arthurienne avec un Payen dont l’épouse met au monde un enfant, mais qui se donnera également à un sorcière, avec pour résultat la naissance de ce qui ressemble à une Morgane. L’ensemble me paraît assez bien traité, avec un univers fantastico médiéval qui se déroule classiquement, mais sans fausse note majeure.

Ce serait un petit peu la même chose dans le dessin : on nous propose un classicisme rassurant, qui est plutôt bien rassurant dans ce contexte médiéval, mais on restera parfois un peu dubitatif sur certains visages comme notamment celui de Perrin, où le dessinateur semble avoir raté sa caricature du gueux médiéval de bout en bout de l’ouvrage.

Une histoire médiévale qui s’appuie sur une légende du petit peuple à la mode arthurienne, avec une silhouette de Stryges uniquement et deux prénoms qui nous rappellent que tous ces événements font partie d’un tout plus grand et plus ambitieux.

9 6 2006
   

Et ben moi je l'aime bien ce premier tome.
J'oublie tout ce que je connais sur l'univers des stryges.
Et je lis.
L'univers médiéval est sympa. Et je trouve que ce premier tome va à 100 k/h, pas le temps de s'ennuyer.
Tous les personnages sont bien campés, des caractères bien différents. Un héro avec une grande faiblesse. Des trahisons, des secrets.
Pour le coup, je trouve que l'histoire de ce premier tome lance bien la série.
On aperçoit juste quelques Cobolds qui vont une mauvaise blague, bien à eux.
Moi j'aime bien.

Les dessins sont classiques. 95% du temps ils sont beaux précis, bien proportionnés.
Mais parfois, allez savoir pourquoi, Suro tente des vue avec des angles particuliers, ou des positions anatomiques particulières afin de donner le plus souvent des effets de mouvements. Et bien dans ces cas, SUro se plante 4 fois sur 5 avec des disproportions incroyables. On se demande même comment il a pu laisser son dessin ainsi et n'a pas essayé de le reprendre. Enfin, bon, je critique mais je ne ferai jamais le 1/4 de ce qu'il fait...
Les couleurs, classiques elles aussi ne sont en revanche jamais de mauvais goût, au contraire, je les trouve toujours appropriées et participent fortement à l'ambiance.

9 8 2005
   

Payen de Roquebrune est un beau seigneur jalousé par son cousin et faisant recours à ce que l’on nomme « sorcellerie » en cette époque médiévale, pour faciliter la naissance de son premier enfant. L’apparition d’un étrange phénomène juste après la naissance de son fils donne une touche petite de surnaturel (Strygien quand il s’agit de Corbeyran) à une histoire très classique qui met en place cette série, mais qui n’a pas grand-chose d’emballant. Le tout est illustré par un dessin très simple et sans fioritures qui sied à merveille au moyen-âge. Bref, un premier tome assez faiblard qui ne fait pas vraiment décoller cette série médiévale.

28 4 2003
   

Cette série est-elle nécessaire? Je répond de suite non.
J'ai bien aimé la série 'le chant des stryges', mais là c'est raté.
Surtout le dessin, que je trouve franchent mauvais, de meme que les couleurs.