46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 4 : Expériences
 

Le Chant des Stryges, tome 4 : Expériences

 
 

Résumé

Le Chant des Stryges, tome 4 : ExpériencesAfin d'acceder au résumé de Le Chant des Stryges, tome 4 : Expériences, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Chant des Stryges, tome 4 : ExpériencesCe quatrième tome est mon préféré, du moins au niveau du scénario...Super, ça va vraiment à 100 à l'heure !

l'histoire est bien lancée, mais j'avoue qu'au début, surtout à la première lecture, je n'ai pas du tout accroché à cette série. Mais lorsque j'ai acquis tous les tomes et que je suis rentré dans l'énigme, j'ai adoré ! Un scénario très habile, un mélange de fantastique et de policier, ce qui séduit les fans de chaque genre...

Les dessins sont toujours aussi bons, toujours aussi réalistes, ainsi que les couleurs qui je trouve, devraient avoir une petite touche de fantaisie. Mais bon, ce n'est pas mal du tout !

"Le Chant des Stryges" est Une très bonne série que nous signent là Guerineau et le très prolixe Corbeyran !


Chronique rédigée par Charly le 07/03/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 357 (94,44 %)
  • 5 (1,32 %)
  • 16 (4,23 %)
  • Total : 378 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 8,98 8,98 8,98
Acheter d'occasion : 2,80
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.30
Dépôt légal : Juin 2000

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Chant des Stryges, tome 4 : Expériences, lui attribuant une note moyenne de 4,30/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

9 2 2012
   

Allez savoir pourquoi, cet album est ^peut-être celui que je préfère depuis le début de la série.
Peut-être parce que dans cet album ou retrouve de multiples clins d’œil à d'autres séries mythiques ?
- Fox Mulder.
- Will Smith et Tommy Lee Jones à l'écran dans Men in Black.
- Un chimiste qui ressemble étrangement à Woody Allen, avec son apparente timidité face à la troublante Deborah.
- Mickey Mouse et Winnie l'Ourson

L'enquête menée par Deborah, Nivek et tous les autres est vraiment bien menée. une enquête sur 6 tomes, on pourrait penser que cela va être long. Mais Corbeyran nous l'a déjà prouvé à maintes reprises, il a un vrai talent pour raconter une histoire.
L'enquête nous amène sur plusieurs pistes, nous livre divers indices sans que ceux ci soient forcément explicites. Ce n'est souvent que quelques pages plus tard ou quelques albums après que nous comprenons l'importance de telle ou telle information, ou qu'un indice reviendra à la surface afin d'être exploité. L'enquête est si dense qu'il m'arrive même parfois d'oublier certaines pistes et d'être surpris de les voir réapparaitre quelques pages plus loin.
C'est ça qui fait la qualité de cette série, ce foisonnement de personnages, de psychologie, de rebondissements, de pistes...
Le scénario est loin d'être linéaire, l'enquête se transforme progressivement en quête.
Les raisons et intérêts de chacun sont parfaitement gérées pour alimenter la trame scénaristique de conflits, de trahisons, de doutes, d'espoirs et de multiples revirements.

La couverture de cet album avec cette stryge découvre une partie du scénario. Ce morceau choisi est surement aussi ce qui a fait que cet album m'a autant plus. En dire plus n'est pas possible sans spoiler, alors, pour vous qui voulez comprendre, une seule solution : lire cette série et à fortiori, cet album.

24 7 2009
   

Encore une fois, voici un tome qui tient toutes ses promesses ! Encore une fois, j'ai été plus que charmé par cette histoire. Le présent tome nous apporte beaucoup d'explications, beaucoup de précisions sur ce qui s'est passé avant et c'est appréciable. J'ai aimé que ces explications nous soient petit à petit communiquées dans cet album.

Par ailleurs, dans cet album, on voit Nivek qui rejette toute la partie fantastique de cette histoire, qui veut rester cartésien. C'est assez habile car j'ai pu moi aussi réfuter beaucoup de choses qui me semblaient un peu folles. Mais ce procédé de rejet par l'un des personnages principaux permet de rendre d'autant plus crédible certains événements qui sont présentés dans ce tome. En nous confrontant aux doutes du héros, on accepte d'autant mieux l'histoire fantastique qui nous est proposée. Le scénariste a pu m'emmener là où il voulait...et je salue cette performance.

Les dessins et couleurs sont toujours d'une grande qualité.

Il reste beaucoup de mystères, mais la crédibilité de l'ensemble a été habilement construite et c'est avec une grande impatience que j'attends le prochain tome.

18 12 2004
   

Décidément, cette série est véritablement très réussie…

Il est des séries qui partent sur les « chapeaux de roues », puis qui s’essoufflent très rapidement au fil des albums, d’autres qui démarrent lentement, mais qui s’intensifient avec le temps, et puis il y a ces séries qui sont un bonheur, un régal pour le lecteur, qui sont tout aussi bien du début à la fin… Et bien le Chant des Stryges est bien parti dans cette direction…

Cet album est doté d’un scénario très travaillé servi par Corbeyran, c’est maintenant le côté paranormal, et l’enquête sur les Stryges qui prends le dessus bien que le complot reste en arrière plan et pourrait bien resurgir au moment où on l’attends le moins… les personnages sont toujours aussi intéressants, et j’insiste encore une fois sur la belle et mystérieuse Ombre…

Les dessins de Guerineau sont également dans une parfaite continuité, avec des personnages très réalistes, des scènes très dynamiques, une alternance action/réflexion afin de ne pas nous noyer sous les informations… Les cadrages sont toujours aussi cinématographiques…

Mention spéciale aux clins d’oeils, passons celui très évident à Men In Black, pour en trouver quelques autres plus discrets…

Une remarquable réussite

18 8 2002
   

Une fois encore, c'est du grand scénario ! Cette fois encore, les missions de l'ombre la conduisent sur de nouvelles pistes, mais qui curieusement ne sont pas si éloignée des stryges qu'il n'y paraît

Dans ce tome, l'action laisse un peu la place à plus de réflexion. Il n'y a plus de doute à avoir, les stryges sont une menace, mais que veulent-elles ? comment luter contre de telles créatures ? comment les contacter ? et cela est-il vraiment bien raisonnable ?

Comme pour les tomes précédent, le dessin est propre, Guérineau a pris pas mal d'assurance, et cela se voit. Quant aux couleurs, elles sont cette fois encore bien adaptées et créent une ambiance captivante... mis à part un camion qui change de couleur le temps d'une case, mais on ne va pas pinailler ;)...