46 547 Avis BD |20 183 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 22 : Les Voiles Ecarlates
 

Largo Winch, tome 22 : Les Voiles Ecarlates

 
 

Résumé

Largo Winch, tome 22 : Les Voiles EcarlatesAfin d'acceder au résumé de Largo Winch, tome 22 : Les Voiles Ecarlates, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Largo Winch, tome 22 : Les Voiles EcarlatesLe tome 22 marque la fin d'un diptyque qui sent, pour Largo et la série, le retour aux sources. On revient à ce qui fait que "Largo Winch" est "Largo Winch". Un mélange d'action et de désinvolture, et de finance internationale. Le retour aux sources, on le devine bien avec cette histoire de titres aux porteurs du Groupe W qui changent de mains, rappelant la première aventure de la série. Il est appuyé par une intrigue qui surfe sur quelques concepts financiers, plus modernes, comme pour assumer que la série vie avec son temps. Il y a bien sûr ce Trading Haute Fréquence, qui est une technique moderne que permettent les robots et la digitalisation, mais il y a surtout, beaucoup plus développé ici que dans le tome précédent, ce thème de Shadow Banking. Une finance parallèle avec ses propres règles, aux produits dérivés pas si complexes, mais aux sous-jacents surprenants. On retrouve dans ces pages, ce qui a fait l'identité de la série, comme dans "OPA" par exemple. Il y a bien, toutefois, cette histoire de finance expliquée à la mode Tao, que j'ai eu du mal à vraiment comprendre. Je soupçonne que ces passages ont été intégrés uniquement pour faire référence aux histoires plus asiatiques de Largo. Pas vraiment convaincants sur le plan des explications, mais ils permettent subtilement de rappeler d'autres tomes plus anciens, et de faire efficacement appel à la nostalgie du lecteur. Il ne faut pas oublier que Giacometti a repris le scénario de la série, et c'est sans doute pour lui un moyen de s'appuyer sur ce qui a marché dans le passé pour mieux légitimer sa propre histoire. C'est également un moyen d'assurer que le nouveau scénariste tentera de tout faire pour s'inscrire dans la continuité de la série, sans la révolutionner.

Mais que l'on se rassure ! Si la série prend pour contexte ce monde financier nouveau, l'ensemble reste plus qu'accessible. Et surtout, il sait ménager de l'action à laquelle saura prendre part Largo. On a pu le voir sur la réserve dans quelques albums récents, et le voilà au centre des événements, n'hésitant pas à se mettre en danger, et surtout à sortir lui aussi du cadre de la loi et de la morale. Il faut dire que ses pérégrinations en Russie, entre un Sokoliev revanchard et un Palnine qui semble plus magnanime, apportent au lecteur le mouvement et le dynamisme qu'il est en droit d'attendre.

Côté dessin, rien à redire, ça reste très lumineux et très clair. Francq nous fait du Francq et nous propose l'univers de Largo tel qu'on l'aime. Certains personnages ont tendance à se ressembler, comme cette inspectrice de la SEC qui ressemble étrangement à la tueuse russe, comme cette blonde que l'on a l'impression de croiser dans tous les ouvrages de la série, mais dans l'ensemble, j'ai apprécié l'univers graphique, que j'ai trouvé rassurant. Le dessin fait partie de l'identité de la série en tant que tel, et, avec un scénario qui reprend certains fondamentaux de la série, le lecteur que je suis a obtenu ce qu'il était venu chercher.

Tout n'est pas toujours très crédible mais on s'en moque un petit peu : on retrouve notre Largo et son univers, et c'est bien le principal, d'autant que l'intrigue, même si elle pourra sembler parfois peu accessible et un tantinet grandiloquente, est assez bien conduite. Giacometti ne commet pas d'outrage à la série, se coule dans le moule tout en modernisant et actualisant le contexte, et j'ai bien envie de l'encourager dans cette voie.


Chronique rédigée par gdev le 11/12/2019
 
 
Statistiques posteur :
  • 3285 (74,22 %)
  • 367 (8,29 %)
  • 774 (17,49 %)
  • Total : 4426 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00