46 288 Avis BD |20 068 Albums BD | 7 866 séries BD
Accueil
Tome 2 : Les tours de Meirrion
 

Lanfeust des Etoiles, tome 2 : Les tours de Meirrion

 
 

Résumé

Lanfeust des Etoiles, tome 2 : Les tours de MeirrionAfin d'acceder au résumé de Lanfeust des Etoiles, tome 2 : Les tours de Meirrion, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Lanfeust des Etoiles, tome 2 : Les tours de MeirrionUn "tome d'introduction" c'est bien, c'est pratique et ça nous permet de rentrer dans l'histoire en douceur. Par contre deux "albums d'introduction" ça l'est beaucoup moins... C'est effectivement le cas pour Lanfeust des étoiles.

Ce second tome qui se faisait attendre, qui avait pour but de capter le lecteur, est d'une platitude sans nom. On a le droit à une espèce de réplique du tome 5 de Lanfeust de Troy : "Le frisson de l'haruspice". Je dois vous avouer que je me suis ennuyé pendant la lecture des "Tours de Meirrion". La pêche que l'on retrouve habituellement dans les productions d'Arleston est moins présente, quasi-inéxistente...c'était pourtant ce que je préfèrais chez lui.

Il y a beaucoup de pages pour pas grand chose : des révélations qui tournent en longueur, des scènes d'action répétitives...L'humour d'Arleston est toujours là par contre, des gags qui m'ont bien fait rire, par exemple celui en rapport avec Peter Pan, et d'autres biens lourdingues (Bongo qui doit rejeter son gaz). Il n'y a pas de doute : cette fois-ci les personnages sont présentés, ainsi que la quête. Mais toujours est-il que les deux premiers tomes de "Lanfeust des Etoiles" sont longs au démarrage...C'est regrettable, la suite devrait être normalement plus palpitante, du moins je l'espère...

Les dessins de Tarquin sont dans la lignée de ceux qu'il nous avait habitué dans les dernieres productions. Un trait légèrement plus gras quà ses débuts mais des décors de plus en plus fournis !
Personnellement je trouve que le style vers lequel va Tarquin est appréciable : une ligne claire. Peut-être un petit reproche, il a tendance à dessiner ses personnages de différentes façons, car il penche de temps en temps du côté de la caricature. Sinon Tarquin nous batit un monde de science-fiction vraiment joli à voir !
A cela s'ajoute bien-sûr la prestation de Guth qui je dois le dire n'a pas démérité d'être cité. En effet depuis ses débuts (7e tome de Lanfeust de Troy) il n'a pas cessé de s'améliorer. Ses couleurs sont beaucoup plus claires et étincelantes. Il donne une super allure aux dessins, par exemple les vues de la galaxie. L'intervention de l'informatique est visible, attention tout de même à ne pas trop en user (ajout de couvertures d'autres BD's dans une case : telles que Trolls de Troy, Vauriens etc.)

Bref, un tome à lire et pas désabréable à regarder, un début longuet, et une suite à suivre de près...


Chronique rédigée par Charly le 27/03/2003
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de CharlyReflet de l'avatar de Charly
Statistiques posteur :
  • 357 (94,44 %)
  • 5 (1,32 %)
  • 16 (4,23 %)
  • Total : 378 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 2,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 1,02
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.32
Dépôt légal : Mars 2003

Avis des lecteurs

14 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Lanfeust des Etoiles, tome 2 : Les tours de Meirrion, lui attribuant une note moyenne de 3,32/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

26 1 2019
   

Effectivement le scénario est tellement mince qu'on a encore l'impression d'avoir un tome d'introduction.
Il y a quand même un grand passage où nos héros font partie d'un jeu dangereux et doivent s'en sortir vivants, ça offre un minimum de suspense et ça se suit bien. Pour le reste Arleston se contente de faire ce qu'il sait faire sans vraiment chercher plus loin. Toujours de l'humour, toujours des scènes d'action, toujours des nouvelles inventions de faune et de flore, il faut dire que le passage de Lanfeuste et ses amis sur une autre planète en est l'occasion.
Une révélation sur la nature de Lanfeust vers la fin, permet de se poser des questions en même temps que le héros, plutôt intelligent. Il n'en est pas moins vrai que le scénario n'est qu'une suite de scénettes et qu'on se demande bien quelle est la quête de Lanfeust dans ce cycle.

10 3 2009
   

Ce tome nous offre une très belle continuité avec le tome précédent. Lanfeust et compagnie sont enfin arrivés sur Meirrion, et c’est là qu’ils découvrent pourquoi ils ont fait tout ce chemin. Attention, l’explication va très vite et tient en deux ou trois phylactères. C’est un peu le reproche que je pourrai formuler pour ce tome : la trame de l’histoire est très ténue, et une grande majorité de l’album s’attache à faire vivre beaucoup d’aventures à nos héros : une ballade en ville tout d’abord, où chacun des protagonistes campe sur ses positions, amène ce que l’on attend d’eux, tellement ils sont caricaturaux. Seule nouveauté, Swiip et Bongo, qui amène un peu de fraîcheur à notre petite équipée. Ensuite vient le temps de l’épreuve, où Lanfeust et Thanos doivent montrer l’étendue de leur pouvoirs magiques (ou psys) : ça bouge, ça tape dans tous les sens, bref, un bon moment d’aventure mais qui n’apporte pas véritablement de lumière sur le scénario. A part, bien sûr la fin de l’album où nos héros sont « récupérés » par des resistants au pouvoir en place. Les explications vont très vite, signe que le scénario n’est pas trop compliqué, assez simpliste même, mais on se régale à voir nos protagonistes se débattre dans tout plein d’aventure. Je regrette juste la disparition d’un nouveau personnage qui apportait, selon moi, une petit plus à Lanfeust & Co.

L’humour est toujours présente, les dessins et couleurs sont vraiment bien réalisés ; j’ai apprécié cette album, sa fraîcheur, son action, même si je m’attends encore à des surprises sur le plan du scénario qui pour l’instant ne me semble pas très développé. Au bout de deux tomes, on comprend tout juste les tenants et aboutissants de la quête de Lanfeust, ainsi que les forces en présence. C'est certes un peu long mais on va pouvoir enfin se lancer dans l'histoire, la vraie...

menfin :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Avatar de Reflet de l'avatar de
24 1 2009
   

Pas mal, pas mal ! Mais je ne vois pas encore où Arleston veut nous emmener. Le scénario, plein de bons mots plus ou moins lourds, mais souvent drôles, est parfois un peu confus et, surtout, il a tendance à s’emballer, à aller trop vite. Mais on passe un bon moment avec cet album qui joue un peu sur la parodie et les clins d’œil (ET fait une subtile apparition, page 18). Dessin toujours aussi extraordinaire, plein de détails. Dommage d’avoir faire disparaître dans des conditions tragiques le blongo, qui aurait pu apporter du piment par la suite. Hébus est toujours aussi drôle et s’est déniché, pour son plus grand bonheur, une arme redoutable (« Kado ! »).

24 10 2008
   

Bon, on retrouve un peu de souffle avec ce tome.
Oh, certes, ce n'est pas l'élan de la série initiale, mais, malgré les blagues lourdingues (où est passé l'humour d'antan ?) ce livre s'avère lisible sans déplaisir.
La fin du tome est même encourageante avec, enfin, un scénario qui décolle, et qui offre quelques perspectives alléchantes.
J'avoue ne pas apprécier le rôle de faire-valoir de Lanfeust, qui passe un peu à la fois pour un second couteau et pour un crétin.
Permettre au héros de changer de statut est une bonne idée, mais le traitement choisi ne me convient pas.
Et Cixi m'énerve de plus en plus, avec sa parole divine. Qu'est ce que tu attends pour la plaquer, cette hystérique, Lanfeust ?

Bon, j'en viens au bilan: ce tome 2 m'a au moins donné envie de me lancer dans la lecture de la suite.
Après, je ne le considèrerai pas non plus comme un chef d'œuvre, ce serait abuser.
Un peu, beaucoup. Trop, surtout.

1 2 2008
   

Objectivement, ce tome ressemble plus à un nouveau tome d'introduction qu'à un vrai début de développement scénaristique...
Certes on nous y présente la nouvelle face du monde de Troy en expliquant son origine et son fonctionnement, mais une grande partie de l'album n'apporte strictement rien si ce n'est un prétexte à une débauche d'imagination et d'action fort agréable et divertissante mais inutile.

Cixi dans ce tome est effectivement un faire valoir assez inopportun prétexte pour Tarquin de nous montrer des fesses et des seins à gogo et attirer le chalant qui n'accrocherait pas à l'histoire pour l'instant assez creuse.

Seul le dessin et le dynamisme de l'action sauve ce tome. Tarquin met toujours parfaitement en image ce monde d'imaginaire, même si le trait présente de nombreux défaut, gommés par une mise en couleur admirable.

Ah, tout de même, nous retrouvons le talent d'Arleston à donner envi de lire la suite avec trois dernières pages pleines de surprises et de promesses !

Loin d'être exceptionnel, mais divertissant.

9 9 2005
   

La suite de Lanfeust des étoiles. Bien, je vais avoir un avis différent sur la question, car contrairement à la première, je me suis sentie moins étouffé par un maximum de détails quelque fois inutiles...Dans ce deuxième opus, puisque que l'on était déjà un peu sur les rails, j'ai pris plus de plaisirs à lire cette petite bd.

Ce n'est pas un grand chef-d'oeuvre, ça non...Mais le principal c'est qu'on ne s'ennuie pas, et pour ma part, moins que pour le premier...

Pas de grand changement au niveau du graphisme, puisque que le dessinateur est en fait un grand professionel...

Il n'est pas à lire obligatoirement, mais pourquoi pas, quand l'occasion se presente !

1 9 2004
   

Alors après un premier tome controversé, voici un second opus qui l’ait encore plus…

Après la lecture du premier tome de nombreuses personnes en attendait un deuxième pour prendre un avis plus ou moins définitif… Et de nombreuses personnes ont changé d’avis avec ce tome, et le plus souvent pour un avis défavorable… Alors pourquoi tant de haine ? Et bien le principal reproche que l’on peut faire et là je vais avoir du mal à défendre cet album, c’est que l’histoire ne démarre pas, on piétine… Et bien oui, c’est vrai, l’histoire ne démarre pas vraiment, Arleston préfère nous présenter un peut mieux cet univers… Mais malgré tout, cet album est plaisant à lire, et même si l’intrigue est encore confuse, on prend tout de même plaisir à découvrir les nouveaux intervenants du cycle des Etoiles…

Tarquin nous dépeint magnifiquement Meirrion, et je crois que l’on peut dire qu’il est (presque) aussi à l’aise dans les étoiles que sur Troy… Les couleurs de Guth n’ont jamais été aussi belles, on n’en prends plein les yeux, c’est beaux… il n’ y a rien à dire de ce côté-là…

Un deuxième tome dont l’histoire piétine un peu, mais plein de détails et d’une grande qualité graphique

22 9 2003
   

J'avoue qu'a la premiere lecture je n'ai pas ete conquis mais c'est en le relisant que j'ai pris plaisir a decouvrir tous les petits details qu' Arleston et Tarquin ont plaisir a inserer dans leur BD. Certes l'histoire n'a toujours pas demarrer et c'est le principal defaut de ce deuxieme tome mais on peut largement se rattrapper sur le graphisme et le plaisir de retrouver tous les heros de Lanfeust de troy! Je reste toujours epoustoufle en regardant les dessins de Merrion et j'aime beaucoup les dessins un peu caricaturaux des personnages lorsqu'ils font une boulette, ca me fait un peu penser au manga japonais: expression du visage simplifie a l'extreme, deux points pour les yeux et bouche demesuree par exemple.
Voila, pour toutes ces bonnes raisons je donne 4 a ce tome.

29 3 2003
   

Nous y voila... Je n'attendais pas spécialement la sortie de ce second tome des aventures de Lanfeust in the Sky of Diamond, mais comme toujours, la sortie d'un opus de cette série est un événement...

...et je suis très déçu, en fait. Déçu, pour plusieurs raisons :

- Ca ne démarre toujours pas ! et ce sera mon plus gros reproche. D'accord, Arleston essaie de poser un environnement stable et cohérent, pour nous faire complètement oublier lanfeust de Troy, quitte à continuer à décrire l'univers de ce nouveau cycle pendant même le déroulement des gags (plus ou moins bons, plus ou moins lourds - L'hippopo qui pépète est un moment vraiment...mouais.). Certes, tant mieux, on n'est pas perdu et on comprend assez vite les tenants et les aboutissants de ce monde étrange. Conclusion : il faudra 2 tomes pour lancer la série sur un semblant de quête, pas des plus originales d'ailleurs.

- Les personnages tendent de plus en plus vers la caricature. Dans Lanfeust, cela à toujours été le cas, mais ici cela devient archétypal (il existe ce mot ?) au possible. On a vite fait de classer l'ensemble des persos, Cixi la cochonne loin devant. Alors que son côté coquin faisait sourire dans les tomes précédents (enfin, elle a tout de même couché avec Thanos pour arriver à ses fins, hein !), elle devient ici l'allumeuse de base, seule prétexte à sa présence dans l'histoire (l'utilisation de son pouvoir dans ce tome est d'ailleurs plus que tirée par les cheveux).

- C'est... plat. pas très original, distrayant, dirons-nous.

Le dessin de Tarquin semble s'être stabilisé : plutôt sympa, même si de toute façon je ne suis pas amoureux de son style (depuis ma lecture du premier cycle, j'ai découvert bien d'autres auteurs dont j'apprécie bien plus le trait !). Une chose est sûre, il remplit très bien son office, même si de plus en plus il empreinte la vie caricaturale... et que ce n'est pas toujours nécessaire.

De plus, Guth assure comme une bête : c'est la le gros point fort de cet album. La mise en couleur est en effet assez excellente (le pelage du Troll, entre autres, n'a jamais été aussi détaillé !) et on sent qu'il s'éclate sur certaines planches, vraiment !

bon... j'attends le tome 3 pour avoir un avis définitif sur ce cycle...

28 3 2003
   

Bon ben le voila le T2 de Lanfeust des étoiles...

Et bien je suis assez partagé :
- d'un coté, la lecture est plaisante, on prend plaisir à lire ce tome, on s'ennui pas vraiment, c'est toujours assez drole (enfin ca reste dans le meme style d'humour hein, toujours les conneries d'Hébus, la relation houleuse Glace/Cixi, etc etc...).
- de l'autre, et bien ca n'avance pas beaucoup c't'histoire la, je qualifie ce tome de 2e tome d'introduction... la quête commence tout juste à la fin de ce tome à se mettre en place (OUF !). Il va falloir accélerer un peu le rythme Mr Arleston parce que la, ca me donne l'impression d'une série qui va faire 48 Tomes...
C'est pour moi le principal défaut...

Ensuite niveau dessins, on reste biens dans le même style, le style Tarquin souvent imité, rarement égalé... Enfin moi je trouve ca très bon, très agréable à lire etc... d'autre dirons : Houa encore du dessin formaté etc... qu'importe...

En bref, ca reste du Lanfeust et pour moi, je suis toujours impatient de lire ses nouvelles avantures !!

27 3 2003
   

C'est beaux !
voila ma première reaction quand j'ai ouvert cet album, non sans apprehension, car la fin du premier tome me parraissait être une porte ouverte sur une succession de gag lourdos.

Bon j'avoue qu'ici yen a pas mal, souvent lourd, parfois drôle tout de même, mais avant tout présent pour meubler un album qui souffre par une fection d'action utile à l'histoire
C'est vrai qu'il ya pas mal de mouvements, d'evenements, mais rien d'important à la trame principal.

Néanmoins, la fin, surprenante, intriguante, le dessin, véritablement sublime, les décors, impressionnants, et les personnages, attachants, terrifiants, ainsi que les références aux films, justifient les avis precedents !
Prometteur en fin de compte
Surement la fin de l'introduction d'une histoire qui s'annonce vraiment sympa

27 3 2003
   

Un peu comme les autres aviseurs, je déplore un certains manque de pêche et d'histoire dans ce tome .

Comme l'a si bien dit Fubuki, les persos sont présentés, le monde aussi, et l'intrigue commence à s'eclaicire à la fin du tome et nous promet un troisième tome riche en action et en jeux de mots et situations cocasses . Dans ce domaine, Arleston nous montre une fois de plus qu'il excelle. Entre parodie, clein d'oeil, petit jeux et situations hilarantes (le pet de Bonglo est tout bonnement superbe), ce tome nous livre une bonne dose de rire.

Quant au dessin, moi qui trouvait que le trait de Tarquin n'allait pas trop dans les Etoiles, je change mon point de vue avec cet excellent tome au niveau du dessin, Cixi est plus belle que jamais, les decors sont sublimes et tous les autres persos sont très bien dessiné.
Les couleurs de Guth sont de plus en plus belles, elles ne font que s'améliorer depuis le 7eme de Troy, elles sont rafraichissante et donne aux dessins de Tarquin une certaine peche.

Bref ce deuxième tome est pour moi meilleur que le premier du nom, et le troisieme sera je pense meilleur que celui ci. Cette série est promise à un aussi brillant succès et j'attends avec impatience les suites du rouquin bien niai conte les gateaux....A LIRE !!!!

27 3 2003
   

Une chose est sûre ! On est bien loin de "Lanfeust de Troy" ! On a (beaucoup) plus d'humour (humour plus lourd il faut bien le dire) que de scénario, et effectivement, ça traîne un peu, en matière d'introduction... Quand même, si ça nous fait comme les Trolls, où le scénar est plus que moyen, et où les blagues les plus plus sympathoches côtoient les plus plates, bah ça me génerait, surtout si c'est au détriment de l'histoire... Parce que là ça piétine un peu beaucoup quand même...
Effectivement, pour quelqu'un (comme moi) qui en général aime l'humour Arleston, ben la on est servit ! Petits jeux, gags et j'en passe et des meilleures, c'est fort sympathique, mais comme je le disais : étalé sur plusieurs tomes, ça risque de devenir lourd.

Niveau dessins, Tarquin ne cesse de s'améliorer, je trouve son trait de plus en plus beau, fin, perso.....
Quant aux couleurs, pareil, elles progressent (déja que c'était beau!) et deviennent vraiment magnifiques... Il y a ça et là des petites touches qui donnent du relief et c'est très sympa.

Par contre, il faut vraiment que l'histoire s'améliore au tome 3, et décolle enfin, sinon ça deviendra très limite.... Je préfèrais nettement le premier tome...