45 977 Avis BD |19 906 Albums BD | 7 826 séries BD
Accueil
Tome 3 : Castel Or-Azur
 

Lanfeust de Troy, tome 3 : Castel Or-Azur

 
 

Résumé

Lanfeust de Troy, tome 3 : Castel Or-AzurAfin d'acceder au résumé de Lanfeust de Troy, tome 3 : Castel Or-Azur, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Lanfeust de Troy, tome 3 : Castel Or-AzurCe troisième tome gagne encore en finesse, au niveau du scénario comme des illustrations.

Les couleurs sont superbes, l'histoire toujours aussi originale, et l'assaut du chateau d'Or-Azur un moment particulièrement palpitant. Les petits clins d'oeil humoristiques sont sympatiques (Lanfeust chantant la pub Ricorée en préparant le petit déjeunée, arf !), l'action assez présente, et ce tome fait définitivement avancer l'intrigue. Du tout bon !


Chronique rédigée par Piehr
 
 
Statistiques posteur :
  • 1099 (67,76 %)
  • 130 (8,01 %)
  • 393 (24,23 %)
  • Total : 1622 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,02 13,02 13,02
Acheter d'occasion : 2,08
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.27
Dépôt légal : Mai 1996

Avis des lecteurs

13 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Lanfeust de Troy, tome 3 : Castel Or-Azur, lui attribuant une note moyenne de 4,27/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

11 4 2018
   

Dans le genre c'est pas mal. Le scénario est bien trouvé, quoique toujours sur le même principe puisque nos compères doivent toujours se rendre à un autre endroit pour trouver quelque chose. Cela dit, l'imagination d'Arleston fait le boulot, puisque les petites et grosses bêtes ne manquent pas, les gros crabes par exemple est une bonne trouvaille. Tout ceci constitue donc une quête, un parcours semé d'obstacles.
On ne peut pas dire non plus que le tome manque de rythme, c'est très dynamique, dû entre autre, à de nombreux affrontements.

Parlons maintenant des choses que je n'aime pas et qui font baisser la note.

Je n'aime pas l'humour d'Arleston, bien trop lourd, heureusement ici j'ai l'impression qu'il se censure et ce n'est pas plus mal.
Je n'aime pas les encarts qui alourdissent le récit, ils ne sont pas toujours nécessaire et le scénariste ne peut s'empêcher d'y rajouter des traces d'humour.
Je n'aime pas vraiment le dessin, en particulier les personnages qui sont souvent dessinés de loin, ce qui ne permet pas de voir les traits des visages (je pense que c'est fait exprès)

voilà, on est loin du chef d'œuvre pour moi.

20 8 2014
   

Suite des aventures de Lanfeust et de sa petite troupe, qui se font attaquer par Thanos qui crée une mutinerie à bord de leur bateau. Un massacre plus tard, Thanos prend la fuite assez vite puisqu'il a le pouvoir de se transporter dans un endroit qu'il a déjà visité.

Le bateau fait naufrage et c'est encore une bonne excuse pour avoir une jolie scène d'action avec des crabes pas sympa mais très gourmands. L'action est bien retranscrite et fort dynamique. Après encore bien des péripéties, les voila arrivés au pays d'Hédule et de leurs 77 Barons qui se livrent des guerres à longueur de temps, et c'est justement dans une de ces guerres que la suite des aventures va les mener...

Cet épisode est encore une fois un condensé d'action, d'humour mais surtout d'imagination débordante de la part d'Arleston : ça ne s'arrête jamais, mis à part quelques moments plus calmes mais c'est toujours pour mieux repartir. J'ai trouvé les dessins un poil plus à mon goût, mais c'est surtout grâce à l'action qui est vraiment trépidante !

Du coté du scénario, il ne se passe pas vraiment grand chose puisque ce tome est dirigé vers d'autres choses, mais bon la suite du voyage se poursuit quoi ....

Cette série est vraiment une valeur sûre de l'Heroic Fantasy !

25 10 2010
   

Wahoooouuuu, quelle claque !!! (encore une fois :) )

Le dessin est encore une fois extraordinairement joli et réussi, très lisible, il y aucune erreur de proportions ni de perspectives, les couleurs sont éclatantes de vies, les cadrages font vraiment cinéma, et la vitesse est bien retranscrit : un régal pour les yeux.

Le scénario est lui aussi bon (et plus long que d'habitude, ce qui est un bon point pour les fans), mêlant actions, scènes de batailles et humour, scènes gores et scènes plus sexy. On y voit des personnages hauts-en-couleurs et des monstres extraordinaires.

Je ne vois qu'une "incohérence" à l'album (ce qui malheureusement enlève une demi-étoile à ma note), pourquoi, lors de la scène de la bataille, Lanfeust et Cixi n'ont pas utilisés leurs pouvoirs (avec deux sages dans les environs cela aurait été facile) au lieu de se battre bêtement ?! Sûrement pour rendre la scène plus impressionnante et remplir le cotât d'action à l'album.

Malgré cela, c'est un très bon album, que je conseille encore une fois ! (tiens, j'ai encore une fois utilisé l'expression « encore une fois »).


Des tomes comme celui-ci, j'en veux bien, encore plusieurs fois ;) !!!

13 5 2010
   

Notre club des cinq poursuit sa quête du Magohamoth au travers d’un album en tous points excellent. L’aventure et l’humour sont savamment dosés et mélangés pour nous offrir un divertissement sans faille. La scène du naufrage en début d’album est un régal. Outre le dessin d’un dynamisme extraordinaire, on savoure littéralement tous les évènemens (le nain au pied marin ^^) et les commentaires loufoques mais qui s’insèrent de manière si judicieuse (ex : la théorie sur la hauteur des vagues)… Nous arrivons alors dans une Ecosse à peine revisitée avec ses landes, ses gens pingres, ses châteaux, ses monstres qui offre un cadre des plus agréables à Hébus pour s’en donner à cœur joie et laisser libre cours à son imagination (débordante et peu subtile ;) ). On notera la ressemblance frappante entre ce dernier et un certain Obelix que ce soit dans les attitudes et les propos.
En résumé, une aventure épicurienne où on savoure l’instant de façon permanente sans véritablement se languir de l’aboutissement de la quête. Carpe diem !

1 5 2009
   

La surprise est passée, on comprend maintenant comment cela se passe : Lanfeust et ses amis doivent se rendre du point A ou point B pour retrouver le fameux ivoire, et ce parcours étant semé d’embûches… Ce qui n’empêche en rien de rester accroché à cette histoire. Le scénariste sort les grands moyens en faisant participer Lanfeust et Hébus à une guerre dans les baronnies, et le dessinateur affine peu à peu son trait. La faune et la flore, les relations entre les personnages et l’ambiance générale qui émane de cette histoire sont autant d’éléments qui suscitent l’intérêt du lecteur que je suis. C’est aussi dans ce tome, je trouve, que l’histoire prend un tour résolument humoristique : on y découvre les premiers jeux de mots (« il fallait pas louper l’Hébus »), les comiques de situation dus notamment aux natures de brute épaisse du troll et de naïveté de Lanfeust, ainsi qu’un petit jeu qui nous invite à chercher dans le dessin certains éléments… Petit à petit, les auteur et dessinateur ajoutent des ingrédients à l’épopée imaginée, afin de parvenir à un mélange d’une saveur à nulle autre pareille, véritable marque de fabrique de cette série.

18 6 2006
   

De l'action, de l'humour, un scénario qui tient la route... que demander de plus ?
La quête de Lanfeust progresse peu dans cet album qui, paradoxalement, est tout de même très animé (l'assaut du château étant le point d'orgue de l'album).
Les dessins sont toujours sympas et me semblent plus agréables. Les couleurs aussi contribuent à l'intérêt que l'on porte à ce monde magique.
Les personnages sont toujours aussi croustillants ... on pense notamment à Hebus qui dévoile une nouvelle arme secrète pour repousser les assauts. lol C'est un peu exagéré mais ça fait son petit effet et on rigole beaucoup.

Espérons que la suite gardera le même esprit car c'est une réussite.

16 8 2004
   

Voici un des tomes les plus mouvementés de la série des Lanfeust de Troy. Même si Lanfeust ne progresse pas énormément dans sa quête de l'animal fabuleux, il affronte nombreux dangers... et la bataille au siège du château Or-Azur est tout simplement splendide tant graphiquement que d'un point de vue scénaristique...

En effet ce tome est aussi beau que le précédent (voir plus encore) de par ses couleurs et son dessin. Merci à Tarquin et Lencot de nous offrir ce régal pour les yeux...

Le scénario quand à lui n'est pas en reste et Arleston a prévu encore quelques péripéties à Lanfeust avant qu'il n'arrive au bout de sa quête...

Ce tome est tout bonnement extraordinaire...

10 2 2003
   

Ce troisième album gagne clairement au niveau du dessin ! Cette fois-ci, vraiment, Tarquin est un maître. Son trait est fin, détaillé, c'est vraiment que du bonheur !

Sur le scénario, rien à redire, il est toujours aussi bien mené, et puis Arleston commence avec les clins d'oeil et les jeux de mots dont il a le secret, tout en finesse, ce qui rend l'histoire des plus sympa et attrayante à lire.

Encore une fois, on a très envie de vite lire le tome 4, tellement l'histoire est rapide, et bien rythmée...

8 11 2002
   

Le tome 3 des aventures de notre cher Lanfeust, mais quel ALBUM !!
Sans doute un des meilleurs les dessins sont tres beaux et gagnent en finesse . L'histoire va tres vite et dés qu'on arrive à la fin on ne veut qu'une chose lire la suite . Arleston nous livre dans cet album beaucoup d'humour et il est vrai que la chanson d'un celebre pub est tres bien integre et c'est génial . Que dire de plus MAGIQUE ET SUBLIME à la fois que demandez de plus ?

7 11 2002
   

Peut être mon album préféré ou du moins de mes préférés! Cet album est vraiment bon!

L'histoire avance à grand pas sans qu'on en apprenne trop à la fois, c'est le bon rythme! Juste ce qu'il faut!! C'est épique et drôle à la fois, on en redemande. Y'a des petits clins d'oeil assez marrant et réussit qui ponctuent une aventure épique avec de nombreuses batailles. C'est vraiment est divertissant et les trouvailles d'Arleston sont vraiment amusantes! Il en a de l'imagination celui là... Hébus est toujours aussi drôle et s'impose vraiment et définitivement comme le personnage le plus important après Lanfeust. Sa personnalité est plus développée pour notre plus grand bonheur!

Les dessins ont atteint leurs sommets! Autant dans les traits que les couleurs. Le trait de Tarquin est agréable, fins et détaillés. Ca grouille de détails et les dessins retransmettent parfaitement l'ambiance déjantée de Troy. Les couleurs aussi sont grandiose, c'est festival de couleurs mais y'en pas trop pas assez, c'est comme il faut. Troy est un monde coloré, les illustrations qui le représentent le sont aussi!

Une tome trois étonnant et exceptionnel! Un tome majeur dans une grande série!!! A lire de toute urgence!!

30 10 2002
   

L'histoire s'installe enfin, et le dessin progresse encore, c'est a dire: un magnifique dessin!!!!
L'humour est toujours omniprésent:le soleil vient de se lever...(la pub de ricorée chantée par Lanfeust, tout bonnement excellent), et on apprend même que C'ian peut réparer les miroirs en ecailles de dragon!
Le tout couronné par de magnifiques couleurs, parfaitement choisies, Arleston et Tarquin nous offre un bien bel album

18 4 2002
   

Les deux compères nous signent là un super album !
Maintenant que l'histoire est bien installé, Arleston peut enfin se permettre de rajouter la petite pointe qui fait que Lanfeust est Lanfeust : l'humour !!! Des jeux de mot et tout et tou ! Je ne dis pas là qu'il y en avait pas avant, mais on peut sentir là un relachement des deux côtés !
En effet Tarquin nous offre des dessins somptueux, servis de couleurs parfaites, l'un des meilleurs tome de toute la série je pense, enfin pour moi ce serait plutôt le tome suivant...