46 433 Avis BD |20 124 Albums BD | 7 880 séries BD
Accueil
La vie passionnée de Thérèse d'Avila
 

La vie passionnée de Thérèse d'Avila

 
 

Résumé

La vie passionnée de Thérèse d'AvilaAfin d'acceder au résumé de La vie passionnée de Thérèse d'Avila, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de La vie passionnée de Thérèse d'AvilaLa vie passionnée de Thérèse d'Avila comme vous ne l'avez sûrement jamais imaginée.

Claire Bretecher surtout connue pour ses séries à succés "Les Frustrés", "Les Mères", etc... signe ici un album à l'humour décapant ou le scénario n'est qu'une suite de gags tous plus drôles les uns que les autres dans le même style que "Les naufragés" de Raoul Cauvin qu'elle illustre également et que je recommande aussi avec force et conviction.

Deux must pour rire de bon coeur.


Chronique rédigée par pixies le 12/02/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 4 (80,00 %)
  • 1 (20,00 %)
  • Total : 5 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,27 9,27 9,27
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.75
Dépôt légal : Janvier 2000

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD La vie passionnée de Thérèse d'Avila, lui attribuant une note moyenne de 4,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

6 1 2010
   

Magnifique album, incisif et délirant.

La "madre" Theresa qui dit d'un conquistador d'opérette faisant des abats-jours en peau d'indigène : "Au moins, pendant ce temps, il ne pense pas à mal..."

Tout l'album est sur ce ton, un peu celui du Diderot de La religieuse. Quoiqu'au fond, Brétécher réussit aussi à faire passer une curieuse sympathie pour sa madre.

(On s'étonne par ailleurs du faible nombre d'albums d'Agrippine sur le site. L'Ancêtre est pourtant un chef-d'oeuvre de fine cruauté qui réussit de nouveau, grâce à l'alchimie unique à Bretecher, à rendre tout ce petit monde - à commencer par la vieille - tout à fait délectable. )