46 501 Avis BD |20 162 Albums BD | 7 884 séries BD
Accueil
Tome 1 : Le bourreau de Portland
 

La trilogie du mal, tome 1 : Le bourreau de Portland

 
 

Résumé

La trilogie du mal, tome 1 : Le bourreau de PortlandAfin d'acceder au résumé de La trilogie du mal, tome 1 : Le bourreau de Portland, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de La trilogie du mal, tome 1 : Le bourreau de PortlandJ'adore Chattam. J'adore sa Trilogie du Mal. J'adore sa maîtrise aussi bien du polar classique que du genre fantastique. Mais cette BD, adaptée par Montheillet, montre combien il est difficile d'adapter un roman, et plus encore un thriller. Honnêtement, je pense que le scénariste a su préserver quelque chose du style Chattam, et notamment cette ambiance assez oppressante. En revanche, le format BD nuit toujours aux enquêtes patiemment conduites que permet le format "livre". Et c'est vrai qu'ici, tout va trop vite. En page 4, Brolin "pressent" qu'il est face à un tueur en série : un pressentiment que l'on explique rapidement par son passage à Quantico mais qu'aucune analyse de l'inspecteur ne viendra éclairer. Le ton est donné : dans cette histoire, tout ira trop vite pour véritablement être crédible, et l'auteur décide en plus d'ouvrir son premier tome sur la jeunesse du meurtrier, une jeunesse que je n'avais pas trouvée aussi "bateau" dans l'oeuvre de Chattam. En effet, on réduit un peu vite le Mal à un gamin qui s'amuse à torturer des animaux : l'oeuvre de Chattam se voulait plus complexe, et psychologiquement plus aboutie. On sent pourtant que l'auteur a voulu préserver l'esprit de la série initiale, mais qu'il n'a pas eu le temps et l'espace de la développer suffisamment pour la rendre totalement captivante. C'est un peu dommage, mais même le coup de l'identification de la retraite du tueur sent le vu et revu dans cette BD.

Pour le dessin, je suis également mitigé. J'aime beaucoup le parti pris super réaliste de l'auteur, comme pour ancrer davantage cette folie dans notre réalité. Mais en la matière, le mieux est l'ennemi du bien, et les visages sont trop travaillés. On a l'impression que Montheillet s'est fait portraitiste en prenant des gens réels et en reproduisant leurs traits dans cet album. Le problème, c'est que les expressions sont figées, que les colères ou les étonnements font factices et que l'on y croit pas une seconde. Il y a de très bons moments graphiques dans cet album, à commencer par la superbe couvertue, mais il y a également de sacrées ratées, et on se demandera tout au long de l'album si Joshua à une moustache ou s'il ne s'agit que de l'ombre de son nez...

L'exercice n'était pas facile. Reprendre Chattam était dangereux. Montheillet nous propose un travail honnête mais qui prend énormément de raccourcis pour arriver à ses fins, et qui perd au passage ce qui fait l'originalité de l'oeuvre originale. Si je n'avais pas lu les romans, je pense que j'aurais conclu que cette histoire est une reprise d'un épisode des Experts, tant les situations et les raisonnements sentent le déjà vu. Mais peut-être que les futurs tomes permettront de donner plus de relief à cet album. Je l'espère, en tout cas.


Chronique rédigée par gdev le 03/01/2013
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3278 (74,20 %)
  • 366 (8,28 %)
  • 774 (17,52 %)
  • Total : 4418 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 12,30 12,30 12,30
Acheter d'occasion : 6,90
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Octobre 2012