46 501 Avis BD |20 162 Albums BD | 7 884 séries BD
 

La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 4 : Le Chevalier Bragon

 
 

Résumé

La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 4 : Le Chevalier BragonAfin d'acceder au résumé de La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 4 : Le Chevalier Bragon, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 4 : Le Chevalier BragonVoilà donc le quatrième tome tant attendu du deuxième cycle de cette série mythique qu’est "La Quête de l'oiseau du temps". Ce retour en arrière, intitulé « Avant la Quête », permet de suivre un jeune Bragon qui meurt d’envie de vivre de grandes aventures et qui se dirige lentement vers une destinée connue de tous. Poursuivant ce cycle qui remonte dans le temps pour nous conter la jeunesse des personnages de "La Quête de l'oiseau du temps", ce huitième tome débute à la fin des cinq années d’apprentissage qui ont transformé l’élève du Rige en un redoutable chevalier.

Si le combat final entre le héros de cette saga et le mythique chasseur est un peu facilement expédié, la suite du récit est surtout composée de retrouvailles. Après avoir quitté son maître d’armes, Bragon rend en effet visite à ses amis et à sa famille, avant d’aller retrouver la femme de sa vie. En cours de route, les scénaristes prennent heureusement le temps de montrer l’emprise grandissante des fanatiques de l’Ordre du Signe sur la région, tout en confiant une nouvelle mission à Bragon et à son nouveau compagnon Bulrog. Mais, malgré ces quelques péripéties, il s’agit surtout d’un tome de transition visant à regrouper les personnages et à préparer la suite de l’aventure.

Visuellement, le plaisir de retrouver l’univers de la Quête et le pays des Sept Marches est toujours aussi grand. Après un premier tome dessiné par Lidwine et un second volet mis en images par Mohamed Aouamri ("Mortepierre"), Vincent Mallié semble avoir définitivement repris le flambeau.. Déjà brillant aux côtés de Loisel sur "Le Grand Mort", l’artiste livre à nouveau un travail à la hauteur des espérances, qui respecte entièrement l’esprit graphique de cette saga dont Loisel conserve la direction artistique (découpage, story-board).

Après quatre tomes sur sept prévus, cette genèse de l’aventure à succès imaginée par Loisel et Le Tendre continue donc de séduire.


Chronique rédigée par yvan le 11/01/2014
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,30 13,30 13,30
Acheter d'occasion : 10,38
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Décembre 2013

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 4 : Le Chevalier Bragon, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

3 2 2014
   

Ce quatrième tome est plutôt une bonne surprise. Depuis le début, les tomes de cette série préquelle à "La Quête de l'oiseau du temps" est d'une qualité que je trouve inégale, avec pour principale difficulté à mes yeux de stabiliser une histoire suivie, et ce à cause de beaucoup d'éléments qui ont du mal à s'agencer ensemble. Ce quatrième album permet de clarifier un peu les choses : Bragon devient, grâce au Rige, un chevalier à l'aura grandissante, un statut qui lui permet de prétendre à épouser Mara. Mais l'Ordre du Signe fait encore des siennes dans le pays des 7 marches, obligeant Bragon à intervenir de nouveau.

Même si j'ai encore beaucoup de questions sur l'Ordre du Signe, son intérêt, ses motivations, son origine, l'histoire prend ici beaucoup de corps. Le scénario est découpé avec fluidité : on finit l'histoire avec le Rige, on organise les retrouvailles entre Bragon et sa famille, puis avec Mara, et on lance et finit une mini quête aussi inquiétante que finalement surprenante. Il s'en dégage une belle impression de richesse et de densité, et surtout de maturité : si certains événements peuvent être prévisibles, la violence et la brusquerie avec lesquelles ils prennent place retiennent de fait l'intérêt.

Le dessin vient donner ses lettres de noblesse à cet ouvrage qui pourrait presque se lire comme un one shot. Le dessinateur a su maîtriser les codes de la série, la barbe de Bragon permet de relier davantage cette série à la série originale, le jeu sur le découpage des vignettes donne beaucoup de rythme au scénario... En bref, c'est assez joli : un constante dans cette série, et ce malgré les changements de dessinateurs.

La trame générale a encore besoin de se muscler, notamment autour de l'Ordre du Signe qui apparaît comme un peu gratuitement méchant en l'absence d'une véritable présentation de cette secte. Mais l'effort de synthèse des tomes précédents, la petite quête qui en annonce une nouvelle d'une envergure plus grande permet de relancer l'histoire de façon efficace. Et surtout, Bulrog fait son apparition : avec le physique plus mature de Bragon, voici un nouvel élément qui annonce la série originale.