46 491 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
 

La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 3 : La voie du Rige

 
 

Résumé

La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 3 : La voie du RigeAfin d'acceder au résumé de La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 3 : La voie du Rige, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 3 : La voie du RigeC’est avec un plaisir chaque fois renouvelé que je plonge dans ce monde fabuleux d’Akbar et ce tome ne déroge pas à la règle. Cet album nous emmène sur les terres du Rige, au milieu d’une forêt luxuriante regorgeant de papillons. Le bestiaire s’enrichit encore, pour le meilleur (les glabres si mal nommés^^) et pour le pire (la pode rouge…)
Le scénario, lui, est d’une inconsistance rarement égalée ! Bragon cherche à rejoindre le Rige pour en devenir l’élève et, ce que j’appellerai l’ « intermède » Devel, est plus le prétexte de remplir la moitié de l’album qu’autre chose. Ça nous rapproche de l’ordre du signe mais on n’en saura pas d’avantage sur cette organisation. La deuxième partie, quant à elle, est l’occasion de discussions relativement creuses entre le Rige et Bragon et une sorte de parcours initiatique pour ce dernier, qui finira avalé par un poulpe géant. Bref, je ne vous fais pas de dessin… Le Rige qui veut devenir Maître car le sien a disparu par sa faute, en voilà une grande révélation. Je n’ai pas pour habitude d’avancer de tels préjugés mais pour un coup commercial, je crois bien que c’en est un. Cette impression est également renforcée par le fait qu’il n’y a pas grand-chose à lire à part des onomatopées, les phylactères étant une denrée assez rare.
Le dessin de Vincent Mallié est magnifique, peut-être un peu trop… hmmm… pur pour la série, un peu lisse (sans jeu de mot !). Ca donne une image édulcorée que je déplore quelque peu. Enfin, je suis consterné par la qualité de mon exemplaire. Le cadre des cases bave systématiquement.
Au final, cette « voie du Rige » m’a, intrinsèquement, beaucoup déçu même si j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver Bragon. Le paradoxe des séries mythiques sans doute.


Chronique rédigée par ichwill le 26/03/2010
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de ichwillReflet de l'avatar de ichwill
Statistiques posteur :
  • 239 (98,76 %)
  • 2 (0,83 %)
  • 1 (0,41 %)
  • Total : 242 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,30 13,30 13,30
Acheter d'occasion : 3,33
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.38
Dépôt légal : Mars 2010

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 3 : La voie du Rige, lui attribuant une note moyenne de 3,38/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

7 12 2010
   

Troisième tome et encore un changement de dessinateur...Pourquoi? moi personnellement je préférais Aouamri le dessinateur du deuxième tome, ses traits étaient plus soignés et les décors plus somptueux...Tant pis mais Mallié se débrouille quand meme très bien et les couleurs de Lapierre sont bien choisies...

Pour le scénario, Bragon poursuit sa quete qui le rendra digne aux yeux de la princesse Mara. Ce valeureux guerrier espère bien rencontrer enfin le Rige mais avant tout il doit affronter Devel...
Je trouve dommage que le combat contre Devel soit si rapide mais l'histoire est quand meme passionnante.
Une bonne série d'héroic fantasy de Loisel et de Le tendre ( dommage que les auteurs n'arretent pas de changer de dessinateurs a chaque album, c'est agaçant a la longue)...

27 4 2010
   

Voilà donc le troisième tome tant attendu du deuxième cycle de cette série mythique qu'est "La Quête de l'oiseau du temps". Un retour en arrière qui permet de suivre un jeune Bragon qui meurt d'envie de vivre de grandes aventures et qui se dirige lentement vers une destinée connue de tous. Poursuivant ce cycle qui remonte dans le temps pour nous conter la jeunesse des personnages de "La Quête de l'oiseau du temps", ce septième tome (le troisième du cycle Avant la Quête) va se concentrer sur la première rencontre entre Bragon, le héros de cette saga, et le mythique chasseur qui deviendra son maître d'armes : le Rige !

Le scénario entretient d’ailleurs savamment le mystère qui entoure ce personnage charismatique : des légendes contées dans un bar aux premiers pas fort prudents au sein de son territoire de chasse, le respect du personnage est total et sa première apparition, entourée de papillons rouges, majestueuse et conforme aux attentes.

Graphiquement, cette genèse continue également d’enchaîner les bonnes surprises : après Lidwine lors du premier tome et Mohamed Aouamri ("Mortepierre") lors du tome précédent, c’est maintenant Vincent Mallié ("Le Grand Mort") qui prend le dessin à son compte. Déjà brillant aux côtés de Loisel sur "Le Grand Mort", l’artiste livre à nouveau un travail à la hauteur des espérances, qui respecte entièrement l'esprit graphique de cette saga dont Loisel conserve la direction artistique (découpage, story-board).

Ce récit des prémices de l'aventure à succès imaginée par Loisel et Le Tendre, est donc entièrement fidèle à l'esprit de la série et, force est de constater que la qualité reste bien au-dessus de la moyenne des nombreuses séries d'héroïc fantasy produites actuellement.

16 4 2010
   

Je suis très mitigé sur cet album en le refermant. Tout d'abord, il m'a fallu quatre jours pour le lire, ce qui n'est jamais très bon signe... je n'ai pas véritablement accroché. Dommage.

Le point fort de cette histoire, c'est incontestablement le dessin : clair, dynamique, fouillé : chaque vignette a fait l'objet d'une attention particulière et cela se voit, cela s'apprécie. Certains cadrages sont parfaitement réussis, et notamment dans ces vignettes qui se concentrent sur une partie du visage ou sur les yeux de Bragon. Y a pas à tortiller, graphiquement, c'est chouette, c'est beau, c'est un grand bol d'air. Cette nuée de papillons apporte de plus une dimension poétique à ce dessin. J'ai vraiment apprécié les couleurs utilisées dans cet opus.

Malheureusement, le reste est creux et ne répond pas aux attentes. Après un tome qui avait fait tant d'efforts pour essayer d'insuffler un dynamique nouvelle à cette histoire d'avant la quête, qui partait bien mal avec cette histoire de l'ami Javin, voilà que l'histoire retombe un peu comme un soufflé. L'ordre du signe est encore une fois représenté dans cet opus mais sans faire avancer d'un pouce l'histoire générale et le motif de son intervention est des plus discutable. Si un représentant de cet ordre arrive à tuer le Rige, la légende vivante, alors, c'est sûr, beaucoup de gens rejoindront l'ordre du signe : Ouais, bon, pas super convaincant, comme histoire... Mais ce petit épisode aura eu le mérite de "remplir" la première moitié de cet album. Pour moi, depuis le début, cet ordre du signe a du mal à s'imposer dans l'histoire. Il apparaît comme un élément annexe au développement du personnage principal, Bragon.

Je pense que cet album a tenté de jouer sur le capital sympathie du 3ème tome de la série "La Quête de l'oiseau du temps" pour développer une histoire. Si l'intention était bonne, il y avait aussi de fortes attentes, compte tenu justement de ce capital sympathie. Mais ce tome n'a pas réussi à satisfaire ces attentes, le scénrio étant trop inconsistant, les réflexions du Rige n'étant pas à la hauteur de ce que l'on pourrait attendre de ce personnage mystérieux, et le rythme n’est pas suffisamment soutenu pour retenir l’intérêt du lecteur que je suis.

Deux éléments ont toutefois retenu mon attention. L'histoire du poulpe en fin d'album permet, selon moi, d'expliquer le comportement de Bragon à la fin du tome 3 de la série principale et originelle. De même, une planche est consacrée à Mara, permettant d'annoncer son rôle dans "La Quête de l'oiseau du temps". Voilà ce que j'attendais de cette série : qu'on apporte des éléments d'explications pour combler les zones d'ombres qui subsistent dans la série principale. Malheureusement, ces explications se font bien rares, et les auteurs préfèrent développer d'autres sujets (l'ordre du signe notamment) qui n'ont pas véritablement de puissance scénaristique.

Après le second tome de cette série, j'ai impression que les auteurs se sont dit "bon, ben qu'est-ce qu'on fait maintenant ?". N'ayant pas de réponse, ils proposent un tome qui leur permet de faire patienter le lecteur, et leur octroyant davantage de temps pour réfléchir aux développements futurs. L'ensemble est graphiquement très réussi, mais décevant sur le plan du scénario.

Une grosse déception pour ma part, un gros "Bof" ! Seuls le dessin et le titre m'ont retenu dans cet album.