46 601 Avis BD |20 217 Albums BD | 7 891 séries BD
 

La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 1 : L'ami Javin

 
 

Résumé

La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 1 : L'ami JavinAfin d'acceder au résumé de La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 1 : L'ami Javin, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 1 : L'ami JavinCet album relate les débuts du chevalier Bragon que l'on a pu voir dans les quatre premiers tomes de "La Quête de l'oiseau du temps". On y rencontre d'ailleurs d'autres personnages qui nous sont familiers, comme Mara ou encore Galhoum. Et c'est avec plaisir qu'on les voit dans leur jeunesse.

Je trouve que le scénario laisse un peu à désirer, mais bon, il s'agit d'un tome d'introduction. On peut pas tout avoir non plus. Par contre, une fois terminé, on ne peut s'empêcher d'attendre l'album suivant, car l'intrigue mise en place paraît vraiment intéressante. Espérons que ça vaudra le coup!!!

Sinon c'est dommage que Loisel ne se soit occupé que des couleurs sur ce tome, pareceque bon, je trouves quand même qu'il assure ! Je trouves le trait de Lidwine relativement inégal : autant il peut y avoir des illustrations magnifiquement faites que des images moyennes voir passables.

Vous aurez compris que cet album n'est pas un must, mais constitue une introduction très intéressante au deuxième cycle de "La Quête de l'oiseau du temps".


Chronique rédigée par Bogana le 03/03/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 25 (100,00 %)
  • Total : 25 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,97 11,97 11,97
Acheter d'occasion : 3,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.44
Dépôt légal : Octobre 1998

Avis des lecteurs

18 internautes ont donné leur avis sur l'album BD La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, tome 1 : L'ami Javin, lui attribuant une note moyenne de 3,44/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

24 2 2012
   

Pas facile de noter un tel album. En effet, il s'agit d'un préquel (ou d'une préquelle, il semblerait qu'on puisse dire les deux) à une série d'heroic-fantasy qui a marqué le 9e art : "La Quête de l'oiseau du temps". Celle-ci nous proposait une aventure épique et dramatique où le vieux Chevalier légendaire Bragon devait plus ou moins sauver le monde. La série mère étant plus que réussie, l'exercice consistant à nous raconter les aventures antérieures des personnages reste un piège dont il est difficile de sortir indemne. La mission est-elle réussie ? Je dirais "oui" en grande partie.

D'abord le scénario. Pour le moment, on remonte à la genèse du personnage de Bragon. Nous entrons en contact avec lui alors qu'il n'est encore qu'un jeune paysan qui rêve d'aventure et qui se sent bien trop à l'étroit dans cette vie qui lui semble toute tracée (reprendre la ferme familiale, se marier, avoir des enfants etc...). Rien de bien original, certes. J'ai l'impression qu'on pourrait remplacer Bragon par Luke Skywalker. Cette histoire, on l'a vue et revue, lue et relue. Mais en même temps, il faut bien commencer par quelque chose. Donc peu d'originalité (là où la série mère a quand même bien cassé les codes du genre).
Le scénario se déroule sans réelle surprise mais les personnages sont attachants. On se plait à suivre les aventures de ces gens dont on a l'impression qu'ils font partie de la famille. On prend plaisir à retrouver Bragon, Mara et le monde d'Ackbar en général. D'autant que les nouveaux personnages, comme "l'ami Javin" (qui donne son nom au tome) sont plutôt réussis. Le problème, c'est que tout ça manque un peu de folie et d'audace. Tout reste très conventionnel. Malgré certaines scènes réussies (l'attentat / l'évasion / la dernière scène entre Javin et Bragon - même si un poil trop mélodramatique) et malgré quelques pistes intéressantes pour les tomes futurs (la secte du signe).
Bref, c'est du classique. Mais ça se lit très bien, on ne s'ennuie pas et les ultras de la "Quête" n'auront pas de quoi crier au scandale.

Côté graphique, c'est excellent. Pour ma part, c'est même mieux que pour la "Quête". Lidwine fait du Loisel pour assurer une certaine cohérence avec la série mère. Et c'est parfait. Un trait précis, très lisible et la colorisation est aux petits oignons. Je ne sais pas qui s'en occupe, mais c'est du très bel ouvrage. C'est un régal pour les yeux (pour qui aime le style Loisel évidemment - et j'en suis).

En conclusion, c'est un tome d'introduction à une quête qui sera certainement moins intense que "La Quête de l'oiseau du temps". Le contrat est rempli.

13 10 2010
   

Le pari était osé : comment nous donner envie de prendre le risque d’ouvrir ce tome après avoir refermé la dernière page du cycle précédent ? On peut dire que Loisel a réussi en situant ce nouveau cycle avant la quête principale.
C’est Bragon qui occupe la position centrale de cet épisode. On assiste à son affranchissement des contraintes routinières de la ferme familiale et, sous l’impulsion de Javin, un étranger rencontré par hasard qui deviendra son meilleur ami, à son départ pour la grande aventure qui lui fera rencontrer Mara.
Cette expédition, pleine de péripéties, est passionnante. Il y a beaucoup d’humour, des paysages et un bestiaire variés, une ambiance rustique et crasseuse, bref, tous les ingrédients pour faire de la bonne héroïc-fantasy. Et, pour ceux qui auraient du mal à s’en convaincre, une petite séquence en référence au seigneur des anneaux vient le leur rappeler.
Lidwine nous livre un dessin de très grande qualité que je n’hésiterai pas à qualifier de meilleur que celui du premier cycle. Les personnages me semblent plus précis et les décors plus détaillés. La colorisation plus estompée participe également à cette évaluation.
Je me souviens pourtant avoir été déçu de ma première lecture de cet album dans la foulée de la quête principale mais je dois reconnaître, qu’en reprenant la série par cet opus, mon appréciation est sensiblement différente et constitue un véritable bonheur !

12 4 2010
   

Lorsque j'ai lu la série "La Quête de l'oiseau du temps", je me suis étonné dans les premiers tomes, que tous les protagonistes semblaient se connaître et partager un passé commun. Je déplorais également que la nature de ces relations passées n'étaient pas plus expliquées au lecteur. C'est donc avec un oeil bienveillant que j'ai accueilli cette nouvelle série, qui revient sur le passé des héros que l'on a suivi avec intérêt dans leur quête. Et là, je suis forcément un peu déçu. En effet, là où la série mère était porteuse de nouveauté et d'originalité, ce premier tome semble bien plat et très convenu. Le jeune Bragon rêve d'aventures et une rencontre avec un gars nommé Javin constitue un déclic pour Bragon, qui quitte sa ferme pour aller en quête d'aventure... Ouais, bof, le scénario n'est pas super prenant, les péripéties arrivent un petit peu sans préparation, on a du mal à distinguer une ligne directrice. Et pourtant, on sent que le scénariste essaie d'insinuer des éléments qui, sans doute, constitueront la base d'une intrigue par la suite : ce groupe au tatouage bien particulier, que l'on croise plusieurs fois au cours de ce premier tome, la rencontre entre Bragon et Mara.

Et pourtant, tout cela me semble un petit peu insuffisant. En effet, ce tome ne permet pas davantage que la série mère de présenter le monde d'Akbar. On n'obtient absolument aucune nouvelle information sur la constitution de ce monde, dont un des pays est composé de "marches", dont on ne sait toujours pas grand'chose en termes d'organisation politique. Ce premier tome aurait pourtant été l'occasion de faire cette présentation, qui manquait cruellement à la série mère. Par ailleurs, la naissance de l'amitié entre Bragon et Javin est un peu particulière, on se demande véritablement quel rôle joue ce personnage dans le monde présenté. Ainsi, au lieu de revenir sur les personnages connus de la série principale et sur la nature de leurs relations avec Bragon, les auteurs introduisent ici de nouveaux personnages, comme Javin ou Morange. Bien qu'intéressants (notamment le second), j'ai l'impression qu'avec ces personnages, cet album annonce une série qui, au lieu de donner un nouvel éclairage sur la série principale, part totalement dans une autre direction, ce que je trouve dommage. De même, le combat avec le Borak est loin du fait d'armes que j'imaginais pour permettre au jeune Bragon d'obtenir son statut de légende vivante d'Akbar. En définitive, le seul personnage sur lequel on revient dans cette série, et dont la présentation permet d'expliquer son positionnement dans la série mère, est celui de Lisette. Autre élément du scénario qui me laisse un peu sur ma faim : cette histoire de Cht'ines dont on ne saura au final pas grand'chose.

Côté dessin, ce n'est pas mal, même si on sent que ce n'est pas du Loisel.

Donc je suis un petit peu déçu par ce prologue, même si l'univers et agréable, même si les dessins sont plutôt réussis et même si cet album s'appuie sur le capital sympathie du personnage de Bragon, que l'on a découvert dans la série mère.

3 11 2008
   

Et non ce n'est pas le coup de crayon de Loisel mais celui de Lidwine (tres ressemblant) et je dois dire que je suis resté bouche bée...Quelle qualité et precision avec de tres bons décors et de belles couleurs.

Bargon travaille dans une ferme avec sa mère mais lui ne reve qu'une chose c'est de partir a l'aventure. Et un jour il rencontre un homme qui se nomme Javin qui va devenir son compagnon pour découvrir d'autres horizons.
Une bonne histoire qui se lit facilement et agreablement.
Sur un passage on ne peux penser qu'au film "le seigneur des anneaux"
et sur certains a "Percevan"
Pour les fans d'heroic fantasy, ceci est pour vous.

29 4 2008
   

D'abord, la grande satisfaction est de constater que Lidwine dessine parfaitement à la Loisel. On ne voit pas la différence.
J'avoue qu'à la sortie de cet album, j'ai pensé que c'était un coup financier pour profiter de l'engouement pour l'héroïc fantasy, porté par Lanfeust, qui, ironie du sort, a profité du succés de ce style amené par "la quête" elle même et a su exploiter le filon jusqu'à la corde. Chose que Loisel n'a pas voulu (ou su) faire, à l'époque.
Et maintenant, bien des années plus tard, il y revient! bizarre.
Alors pour toutes ces raisons, à ma 1ere lecture, je suis resté un peu sur ma faim, j'ai trouvé que l'histoire manquait un peu de consistance.
Mais bien plus tard, une nouvelle lecture sans ces aprioris m'a été plus agréable. J'ai accepté que l'idée de raconter la jeunesse des protagonistes de la quête pouvait être interessante en soi. Et, bien que je n'y ai pas retrouvé le charme du 1er cycle, (j'ai vieilli aussi, c'est peut-être ça), il y a au moins une scène d'anthologie digne du cycle précédent, c'est l'attaque du Krille le jour des ch'tines.
L'attaque du Borak l'est presque aussi, mais je la trouve gachée par le ton trop mélo du mourrant.
2ème cycle à suivre donc.

6 1 2008
   

Bon, ce livre n'est pas un mauvais livre d'aventures, il propose même d'intéressantes pistes, variées et drôles, mais il est ardu de le comparer aux 4 premiers de la série.
C'est vrai que, de toute façon, la comparaison n'est pas à son avantage. Difficile de créer autant de mondes, d'animaux, de personnages fantastiques, tous plus légendaires les uns que les autres, alors on est forcément en retrait.
Je crois donc qu'il faut aborder ce tome comme le début d'un autre cycle, à part entière, d'une autre histoire, quelque part.
Et là ça devient agréable à suivre, sympathique, possible.
Ca ne trahit pas, mais ça apporte moins, ça complète tranquillement, à sa manière.

Un nouveau dessin ? Pourquoi pas alors. Une publication à vitesse de tortue ? On s'y adapte.
Bref, sans grande attente, les petits plus découverts ici sont toujours ça à apporter à la saga.
Qui elle, avec ou sans, reste essentielle.

7 12 2007
   

Ce tome, attendu depuis plus de 10 ans, constitue le début du deuxième cycle de cette série mythique qu'est "La Quête de l'oiseau du temps". Un deuxième cycle qui remonte dans le temps pour nous conter la jeunesse des personnages de "La Quête de l'oiseau du temps". Un retour en arrière qui va nous permettre de suivre un jeune Bragon qui meurt d'envie de vivre de grandes aventures et qui, en suivant l'ami Javin, va faire les premiers pas vers une destiné connue de tous.

Ce récit des prémises de l'aventure à succès imaginée par Loisel et Le Tendre, est entièrement fidèle à l'esprit de la série et, même si ce nouveau tome ne permet pas encore de se faire une bonne idée quant à la qualité de ce second cycle, force est de constater que la qualité reste bien au-dessus de la moyenne des nombreuses séries d'héroïc fantasy produites actuellement. Cet album se contente pour l'instant de placer ces personnages rajeunis dans un décor connu et de lancer une intrigue concernant un mystérieux Ordre du signe. Mais, c'est surtout au niveau graphique que se situe la bonne surprise de ce tome, avec l'arrivée au dessin de Lidwine. Un dessin à la hauteur des espérances et respectant entièrement l'esprit graphique de Loisel.

4 9 2006
   

Avec ce nouveau cycle, Le Tendre et Loisel, nous content ce qui s’est passé avant "La Quête de l'oiseau du temps", on découvre Bragon et Mara jeune, leur apprentissage de la vie et moult autres détails qui enrichissent l’histoire de la Quête. Le scénario de ce premier tome est rondement mené et très efficace.

Les dessins de Lidwine sur ce tome "1" sont vraiment très beaux, on dirait du "Loisel". Ça a mis le temps à sortir mais qu'est ce que c'est bon.

Pour la couleur, c’est toujours Loisel qui s’y colle est c’est toujours aussi sublime que les derniers tomes du premier cycle.

safedreams :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,50
Avatar de Reflet de l'avatar de
10 6 2006
   

J'ai beaucoup attendu avant de lire ce tome 5 de la quête de peur d'être très déçu... Et pourtant, il est très bon ! Les dessins de Lidwine sont (c'est une gageur !) tout aussi bons que ceux de Loisel (ce qui n'est pas une mince performence) et l'histoire est très sympa. On passe vraiment un bon moment et vivement la suite ! (qu'on attend depuis trop longtemps...)

30 3 2006
   

Ce cinquième opus n'est pas une suite, mais plutôt un prologue. L'action se déroule en effet quarante ans plus tôt, quand Bragan n'est encore qu'un jeune paysan rêvant d'aventures.
Sa rencontre avec Javin, un paillard à grande gueule, le décide à quitter la ferme familiale. Et les péripéties ne vont pas tarder. D'abord faits prisonniers par une mystérieuse secte, nos amis parviennent à s'échapper. Et quand ils arrivent aux portes de la Cité, c'est pour y être témoins d'un terrible attentat, mené par une sorte de kamikaze chevauchant une créature monstrueuse.
Le prince et la princesse sont en danger, mais Javin et Bragan vont les sauver, ce qui en fera des héros.
Ben voilà ! C'est tout. Convenu et archi-convenu !
Si les créateurs de la série se sont associés pour l'écriture, le dessin a été confié à Lidwine, qui s'en acquitte avec un don certain. L'imagination graphique embellit -heureusement- l'univers fantastique de ce conte, lequel pourra séduire une nouvelle génération de lecteurs.

10 2 2006
   

L’Ami Javin est la continuité de l'excellent cycle 'la quête de l'oiseau du temps' . . . en fait, ce n'est pas tout à fait juste puisque l'histoire de ce premier opus du second cycle est antérieure à la quête. Il décrit la jeunesse de Bragon et Mara ainsi que leur rencontre. Cet album me laisse une impression ambiguë. En effet, d'un coté l'histoire est prenante et reste agréable à lire. De plus, les dessins de Lidwine sont très bons (et non, ce n’est plus du Loisel !). D'un autre coté, cet album n’apporte vraiment rien de plus à l’univers du premier cycle. Tant qu’il n’y a qu’un seul tome, cet album est donc, selon moi, très dispensable même s’il possède des qualités évidentes !

13 2 2005
   

Ce tome semble inspirer des réactions mitigées au sein des CoinBDéconneurs…

Alors tout d’abord il faut expliquer que l’oeuf des ténèbres marquait bien la fin de la quête du chevalier Bragon parti à la recherche de l’Oiseau du Temps. Mais voilà que pour une raison qui m’échappe (je ne voudrais pas m’avancer à des suggestions peu flatteuses pour les auteurs), Le Tendre nous ressert un nouveau tome. Alors cela aurait pu être une bonne idée, une nouvelle aventure dans le monde merveilleux d’Akbar, mais… Alors raconter la jeunesse du chevalier Bragon, oui, pourquoi pas ? Mais malheureusement, la sauce à du mal à prendre, l’ambiance des tomes précédents n’ y est plus. Mais bon, il s'agit d’un tome d’introduction, alors « wait and see »…

Les dessins désormais assurés par Lidwine sont assez proches de ceux de Loisel, et sans être un grand fan de Loisel, je trouve agréables les illustrations de Lidwine… Les couleurs, et cela est peut-être du à l’époque, sont moins fades qu’auparavant. Sur le plan graphique cet album est plutôt réussi…

Fausse bonne idée ?

18 9 2002
   

en voilà un album bien inutile.
je vais eviter de faire la mauvaise langue en disant que cette suite est motivée par l'argent, mais bon...
ce 1er tome est tout simplement mauvais. Deja que la serie mere etait pas le top du top, mais là... faut pas pousser mémé dans les orthies. C'est vraiment nimp.
le dessin est correct, assez proche de celui de Loisel, mais vu que j'aime pas tellement le style loisel, ça aide pas.
et l'histoire en elle meme est tout à fait ennuyeuse.
le plus amusant, c'est qu'il va falloir attendre des années pour esperer avoir un jour une suite (mais personne n'est duppe, on n'aura jamais la fin de ce cycle)

5 8 2002
   

Très deçu !

Je repense pas mal aux autres tomes, et c'est vrai que le dessin de Loisel manque pas mal, bien que l'on puisse malgré tout souligner le travail de Lidwine !

L'histoire est somme toute banale, apparaissant comme un coup marketing, chose peu appréciable pour une série qui a toujours respecté ses lecteurs et pouvant se targuer d'être l'un des musts de la bande dessinée.

Certes il est amusant de découvrir la jeunesse de Bragon, de Mara, et l'on peut supposer que la trame mise en place va concrétement bien évoluer et laisser place à des aventures passionantes !

Mais l'ambiance, elle, l'a plus rien à voir avec les predecesseurs !
Pelisse, Bulrog, et tout cela, le fourreux, tout cela était si génial que je crains que l'on ne puisse pas obtenir de nouveau une telle qualité !
On ne peut pas dire que cet album soit raté, mais il n'a pas la même saveur, le même génie !
Et puis Pélisse et l'inconnu me manquent pas mal !!! :-/

évidemment si on compare cet album à beaucoup d'autres, il brillera par sa qualité, mais là, la note vaut pour la comparaison avec les autres opus de la série, et il est dur de soutenir l'hérédité !

2 6 2002
   

Je pense que le gros point faible de Le Tendre est la façon dont il expose les débuts de séries...Ici, avec le tome 1 de la quête de l'oiseau du temps on peu justement remarquer qu'il a bcp de mal à captiver le lecteur sur un seul tome...Nous revoilà plongé dans le fabuleux monde d'Akbar, quelques années avant : la jeunesse de Bragon...

Le scénario est comme je l'ai dit peu interessant par lui même mais je pense qu'il annonce une bonne suite d'autant plus interssante. Il a encore une fois gardé cette narration qui se melle aux dialogues et je dois avouer qu'il est très doué pour ça...

C'est vrai que c'est dommage que Loisel n'est pas continué les dessins et qu'il n'asure que la mise en couleur, mais bon, Lidwine fait un assez bon travail, ce qui change le plus c'est l'épaisseur des traits : bcp plus fine....Des dessins assez irréguliers, erreur de jeunesse ?? A noter : la lenteur de cette artiste.

Mais g une bonne nouvelle dans tout ça : Loisel est aux crayons pour le prochain !!!

Un tome qui se lit avec plaisir dont on attend la suite avec impatiente !

29 5 2002
   

Pas grand chose à dire sur ce tome.
Pour des raisons marketing évidentes, l’éditeur à voulu rallonger une série pourtant terminée depuis longtemps.

Bon reconnaissons que la qualité est au rendez-vous, que ça soit au niveau du scénario ou des dessins.

Mais voilà : Les auteurs eux même sont moyennement motivés pour écrire cette suite, et il va sans doute falloir attendre un moment avant de lire le tome suivant.. et ne parlons même pas de la fin !

Moi je conseille l’achat des 4 tomes originaux, et après passez à autre chose !

11 4 2002
   

je suis d'accord avec toi Bogana, le trait de Loisel manque à mon coeur!
Mais tout de même Lidwine essai de rester fidèle au style de la quête.
L'histoire est engagente et on attend impatiemment la suite de cette nouvelle aventure. Les débuts de Bragon sont relativement simples et un peu triste, snif!!
Espérons qu'ils vont tenir la route avec les autres tomes...mais il faut avouer que ce n'est pas aussi bien et transcendant que la première série