46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Le petit Roy
 

La Nef des fous : Le petit Roy

 
 

Résumé

La Nef des fous : Le petit RoyAfin d'acceder au résumé de La Nef des fous : Le petit Roy, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de La Nef des fous : Le petit RoyTurf nous parle ici de l'enfance agitée du petit Roy Clement XVII.
Pendant son enfance il est gardé par trois nurses: les 3 G (les 3 gourdes). Childeric le surintendant veut lui donner une éducation virile. Ses deux parents son morts. En voila une belle enfance!!!!

Cette album n'est pas une Bd à part entière, c'est ponctué de planches, de pages de journal, de livres d'école.... C'est très bien trouvé.

Le scénario!! Pour le peu de choses qui se passe dans cet album(surtout des explications), le scénario est à la hauteur.

Le dessin est magnifique!! Turf nous livre de sublimes planches, et les couleurs ne sont pas en reste!!

Bref, ne vous attendez pas à une grand histoire pleine d'actions, ce livre nous informe surtout sur les origine et la jeunesse de Clement XVII.


Chronique rédigée par Lanfeust le 03/01/2003
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de LanfeustReflet de l'avatar de Lanfeust
Statistiques posteur :
  • 48 (92,31 %)
  • 4 (7,69 %)
  • Total : 52 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 1,97
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.67
Dépôt légal : Janvier 1998

Avis des lecteurs

6 internautes ont donné leur avis sur l'album BD La Nef des fous : Le petit Roy, lui attribuant une note moyenne de 3,67/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

10 5 2012
   

Voilà donc l'album "hors série" de la "nef des fous". Généralement, ce type de production est le moment pour le lecteur d'avoir l'impression de continuer la magie de la lecture d'une série terminée. Ici, Turf se prête à l'exercice avec force de bonnes idées. On l'a vu dans la sére principale, Turf est un génie de la mise en page, et on retrouve ici plein d'effets qui mettent en valeur le travail de l'artiste. Sur le scénario, c'est en revanche un peu limité : certes, on voit la jeunesse de Clément XVII qui donne lieu à des moments d'humour plus ou moins appuyés, mais l'auteur nous propose ici quelque chose qui n'a finalement pas grand chose à voir avec l'intrigue développée dans la série principale. Ainsi, on s'intéresse surtout aux facéties de Childéric le Vilain, aux maladresses des trois gourdes et à l'essort de l'automobile eauxfolloise. L'ensemble est surperbement présenté, mais finalement, on n'en aura pas découvert vraiment plus sur le parcours de notre bon Roy, qui semble ne rien avoir fait pendant une quarantaine d'années. C'est un peu l'ultime pied de nez de l'auteur : on ouvrait cet album avec l'idée (l'espoir ?) de découvrir la vie de Clément XVII avant celle que nous découvrons dans la série, et on se rend compte qu'il n'a rien fait une bonne partie de sa vie. Je ne suis pas sûr d'apprécier le fonds de ce scénario, qui pourtant respecte bien la trame générale de la série. Autant la série m'a laissé un superbe souvenir, autant cet album à part ne reste pas gravé dans ma mémoire, si ce n'est encore une fois, pour l'originalité de sa mise en page.

2 8 2007
   

Si il y a bien un style d'album que je déteste, c'est bien les "hors séries". La plupart du temps, nous avons le droit à des dossiers, des textes à n'en plus finir, quelques illustrations digne de l'intérêt que l'on pourrait porter à la cuisson d'une quiche lorraine... Bref, tout ça m'ennuie profondément. Mais Turf, étant un auteur de génie à part, le voici qui nous livre un album hors série absolument génial. Tout le contraire de ce que je viens de décrire.

Cet album est l'occasion de nous présenter la tumultueuse enfance de Clément XVII, notre bon roy en pyjama rayé. Pour ce faire, l'auteur alterne des planches dessinées tout ce qu'il y a de plus classiques (au détail près que Turf dessine comme un dieu), avec des morceaux de manuscrit, scans de lettres, de photos, et de pages contées.

Graphiquement très riche, cet album est aussi très cohérent et surtout très drôle. Le récit de la vie de clément XVII est l'occasion de franche rigolade et de découverte de nouveaux personnages édifiant à l'image des trois nounous du roy.

Au final, cet album est le premier hors série qui me scotche vraiment. Cela ne peux que renforcer tout le bien que je pense de cette série incontournable.

24 7 2004
   

Ah, je suis sous le charme. Clément étant mon personnage préféré dans cette série et ayant très vite disparu, cet album est un vrai régal pour moi.

Ca faisait pratiquement 1 an que j’avais cet album et je m’attendais à un de ces hors séries remplis de texte, agrémentés de quelques illustrations… Et bien non, pas du tout. Turf alterne ici les pages style vieux grimoire lettré du moyen âge avec des illustrations et des planches de BD traditionnelle.

Au niveau du scénario, Turf nous décrit la vie de Clément XVII de la rencontre de ses parents à la prise de pouvoir d’Ambroise (cf. tome 3 de la série). Imaginatif, drôle, émouvant… cette histoire est très bien narrée et apporte beaucoup de compléments à l’histoire de la série. L’enfance de Clément XVII est passionnante et originale. Elle se dévore.
Je tiens d’ailleurs à féliciter Nadège Gaudin qui a fait un très beau travail de lettrage qui apporte beaucoup à ce tome.
Comme dans les autres albums de la série, le cadrage est original et particulièrement bien trouvé, effectué.

Le dessin et les illustrations de Turf sont tout simplement magnifiques. Les couleurs sont toujours aussi belles et choisies avec soin et subtilité. Le tout donne une ambiance chaleureuse à l’histoire qui du coup ne rend peut être pas les moments tristes comme ils le devraient mais ce n’est pas bien grave.

Un tome pour le plaisir des yeux de tous ceux qui ont apprécié la série. Un conseil, lisez le entre le tome 3 et le tome 4, comme lorsqu’il est sorti, vous resterez moins sur votre faim que moi.

3 1 2003
   

Le petit roi, c'est le petit bonus qui confirme la grande originalité de la série. Attention toutefois ! Rien a voir avec le Cycle "normal", ne serait-ce que dans sa forme.

En effet, l'ensemble ce présenterait presque comme un "Carnet de bord" consignant l'enfance du petit roi, mélange de superbes planches, collages d'articles de journeaux, photos d'époques...

Bon, que tout soit bien clair : cet album est avant tout un album "gadget", qu'on est content d'avoir sous la main et qui fait passer un agréable moment, mais qui n'apporte rien à l'histoire principale, rien du tout. Mais la lecture est vraiment jouissive :)

Le dessin de Turf, comme à son habitude, est de grande qualité. La mise en couleur est vraiment superbe, le montage des planches travaillé,... du bonheur, sur ce plan.

Bref ! Lisez le petit Roy, vous ne serez de toute façon pas déçu !

3 1 2003
   

cet album est destiné uniquement aux adorateurs de la nef des fous. les simples amateurs risquent de s'ennuyer ferme.
en effet, tout cet album part en live, mais parfois trop, certaines pages sont un peu lourdingues. Le texte est fort bien redigé, comme on peut s'y attendre de la part de Turf, mais lorsque ce n'est pas assez illustré, on est un peu frustrés.
ceci dit, l'idée est sympa (meme si peu novatrice), l'album dans son ensemble est plutot plaisant, mais il est loin d'etre indispensable.
autant j'adore la nef, autant cet album ne me parait pas un achat obligatoire.