44 941 Avis BD |19 367 Albums BD | 7 683 séries BD
Accueil
Tome 2 : Seconde partie
 

La Marie en plastique, tome 2 : Seconde partie

 
 

Résumé

La Marie en plastique, tome 2 : Seconde partieAfin d'acceder au résumé de La Marie en plastique, tome 2 : Seconde partie, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de La Marie en plastique, tome 2 : Seconde partieSuite et fin cet excellent diptyque !

Et c’est avec plaisir qu’on retourne faire un petit tour chez les Garnier, ces trois générations d’une famille, vivant sous le même toit. Si les engueulades succulentes des deux grands-parents, Mamie Emilie, grenouille de bénitier, et Papi Edouard, communiste militant, avaient déjà eu l’art de foutre le bordel chez les Garnier, l’intervention divine de cette Marie en plastique en provenance de Lourdes, va encore rajouter un peu d’huile sur le feu.

D’entrée de jeu, il est clair que l’intrigue ne sert que d’excuse afin de pouvoir dresser le portrait jubilatoire des interactions quotidiennes des membres de cette famille plutôt traditionnelle. La conclusion légèrement décevante de cette intrigue pourra donc désenchanter ceux qui ne tirent pas la majorité de leur plaisir de cette caricature familiale subtile.

Afin de dresser le portrait de cette famille dans ce cadre de petit village rural, Pascal Rabaté ("Les petits ruisseaux", "Ibicus") s’est entouré d’un autre amateur de chroniques sociales : David Prudhomme. Son dessin atypique, pourvu de personnages aux tronches de travers et avec des corps aux proportions pas toujours esthétiques, est totalement en accord avec le ton est léger et comique de ce récit, et parvient à donner une touche d’authenticité supplémentaire à chacun des protagonistes.


Chronique rédigée par yvan le 23/07/2007
 
 
Statistiques posteur :
  • 2329 (58,20 %)
  • 1102 (27,54 %)
  • 571 (14,27 %)
  • Total : 4002 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 14,01 14,01 14,01
Acheter d'occasion : 6,04
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.33
Dépôt légal : Juin 2007

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD La Marie en plastique, tome 2 : Seconde partie, lui attribuant une note moyenne de 3,33/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

9 9 2017
   

J'avais trouvé que le premier tome était particulièrement poussif et attendait la dernière page pour véritablement lancer l'intrigue. C'est donc assez confiant que je me lance dans cet ouvrage, impatient de voir quels seront les développements proposés à partir de cette situation incongrue. Et je suis assez déçu de voir qu'il ne se passe pas grand chose, en fait. Le Miracle de cette vierge en plastique qui pleure du sang ne vient aucunement bouleverser la famille, qui la prend même pour un fardeau : elle attire l'attention des voisins, le sang, c'est poisseux et moche, et surtout, elle semble cristalliser les malentendus et engueulades. Bref, alors que l'on pensait que cette Vierge allait venir changer le quotidien de cette famille, il n'en est rien et on retombe exactement dans ce qui nous a été présenté dans le premier album : des relations familiales parfois authentiques, et surtout faites de tension, le tout servi par un dessin assez caricatural, à la mesure des personnages.

J'attendais beaucoup de ce deuxième album car la situation de fin de premier album me paraissait originale et porteuse d'originalité. Mais le scénariste ne sait pas trop quoi faire de cette originalité et se borne donc à ressasser les idées du tome 1. On a quand même l'impression que l'auteur n'a pas su exploiter une idée qui semblait bien originale.

19 10 2011
   

Dans la continuité du tome 1...

On retrouve le même dessin sympa de David Prudhomme aux couleurs pastelles. Un style très proche de celui de Rabaté, assez épuré pas toujours super précis, il faut adhérer. C'est mon cas, à part pour certains physiques de certains personnages que je trouve laids et du coup, j'ai du mal à m'attacher à eux.

Pour le scénario, c'est assez léger (même si il se passe pas mal de choses), avec une fin assez plaisante quoique trop peu consistance. Après j'ai apprécier voir les personnages évoluer (Papy et Mamie qui commence à mieux se supporter et faisant preuve de complicité). Il y a quelques situations drôles et dans l'ensemble, ce n'est pas prise de tête à lire (même si plusieurs fois dans l'album, je n'ai pas compris certains dialogues).
Je ne conseille pas l'album à tout le monde, car je pense que certains peuvent détester, personnellement, j'ai bien aimé, sans être fan.