46 491 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 1 : Les trois soeurs Minkelsonn
 

Thorgal (Les mondes de) - La jeunesse, tome 1 : Les trois soeurs Minkelsonn

 
 

Résumé

Thorgal (Les mondes de) - La jeunesse, tome 1 : Les trois soeurs MinkelsonnAfin d'acceder au résumé de Thorgal (Les mondes de) - La jeunesse, tome 1 : Les trois soeurs Minkelsonn, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

"Thorgal" enrichit son univers étendu avec l'arrivée d'un nouveau spin-of en la présence de "la jeunesse de Thorgal", qui comme son nom l'indique va nous narrer les aventures de notre héros quand il était minot.
Ici Rosinski laisse le dessin à Roman Surzhenko qui avait déjà fait du bon boulot sur le titre (les aventures de "Louve" et un hors-série) et c'est Yann (un aguerri de Thorgal) qui s'occupe du scénar.

Le jeune "Thorgal" est en très mauvaise posture, un hivers rigoureux a fait partir les guerriers en quête de nourriture et Björn, chef du village en attendant le retour de son père, décide de payer un tribu aux dieux en leur faisant un sacrifice humain en la personne de Thorgal, le jeune scalde. Un miracle se produit quand arrivent 3 baleines qui semblent réjouir les estomacs des membres du village, mais manque de bol, ces cétacés sont en fait "Les trois soeurs Minkelsonn", des jeunes filles sur lesquelles la déesse Frigg a lancé un maléfice mais qui arrivent à communiquer avec notre héros.
Thorgal et Aaricia vont devoir trouver un moyen de déjouer le maléfice pour délivrer les soeurs et pour leur éviter de finir en steak.

En lisant cet album, on peut dire qu'on revient un peu aux fondamentaux, l'histoire est bien écrite et nous laisse sur un cliffanger palpitant. On retrouve des personnages de l'univers Thorgalien (je peux à tout moment inventer des mots) qu'on suit avec plaisir dans une histoire où s'entremêlent aventure et mysticisme. Ça fait plaisir de redécouvrir la genèse de celui qui deviendra un héros et sans atteindre les détails de Rosinski, Surzhenko fait un très bon boulot sur le titre.
Bref de la bonne BD à papa à lire sans modération.


Chronique rédigée par sigmar le 28/01/2013
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de sigmarReflet de l'avatar de sigmar
Statistiques posteur :
  • 141 (30,19 %)
  • 134 (28,69 %)
  • 192 (41,11 %)
  • Total : 467 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 11,83 11,83 11,83
Acheter d'occasion : 7,76
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.67
Dépôt légal : Février 2013

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Thorgal (Les mondes de) - La jeunesse, tome 1 : Les trois soeurs Minkelsonn, lui attribuant une note moyenne de 3,67/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

18 3 2013
   

Voici un tome plus qu'honnête qui, dès les premières pages, dès les premières vignettes, arrive sans coup faillir à nous rapatrier dans le monde de "Thorgal", un univers aux légendes mythologiques nombreuses et qui prennent vie, et où les divinités d'Asgard se mêlent facilement aux humain. Une immersion d'autant plus aisée que le dessin, qui s'inspire de Rosinsky avec un talent certain, nous fait irrémédiablement retomber dans cet univers si particulier que ceux qui lisent cet album connaissent bien désormais.

C'est ici le lancement d'une histoire mettant en scène le jeune Thorgal, dont on avait presque oublié qu'il était à l'origine scalde. Ses nombreuses aventures, en effet, nous ont habitués à le voir jouer plus souvent de la corde de son arc, et un peu moins de celles d'une harpe ou vocales. Je suis un peu étonné de trouver le jeune Bjorn en chef de village en l'absence de son père, tous les adultes se soumettant à sa volonté, même le plus saugrenue, personne ne voyant son aversion envers Thorgal. En revanche, pas de surprise du côté d'Aaricia, que l'on retrouve bien nunuche, comme dans de nombreux tomes de la série principale. L'histoire nous renvoie ainsi à des personnages bien connus de la série, et nous plante fidèlement le décor de cet univers.

Pour autant, je trouve le pari osé. On le sent bien, dans les autres tomes tomes de la série "Thorgal (les mondes de)", on s'intéresse à des personnages forts de la série et on se doute que tout cela va reboucler avec l'histoire de la série mère. Toutefois, pour l'instant, cette histoire aurait pu avoir pour héros n'importe quel personnage nordique, le fait que ce soit Thorgal permet juste de se reposer sur une série bien connue, un environnement qui fera certainement se déplacer les fidèles de ce héros. Il y a bien une apparition de Slive (la magicienne du premier tome de "Thorgal"), qui tente de relier ce début d'histoire à la série mère mais c'est à peu près tout...

Pour l'instant, ce tome a l'immense avantage de nous faire partager avec succès l'environnement de Thorgal, mais il lui manque quelque chose, à ce stade, pour l'inscrire vraiment dans la saga...

13 2 2013
   

J'ai beaucoup aimé ce premier épisode. Parce que le récit est très fuide, qu'on y retrouve tous les ingrédients d'un bon "Thorgal": une légende à l'origine, un jeune Thorgal qui chante aux baleines, une quête et des embuches, un Thorgal qui tire déjà bien à l'arc. Je me demande tout de même si la scène d'amour (je ne dis pas entre qui et qui pour ménager le suspens) n'est pas de trop, c'est devenu un peu systématique des albums de Thorgal et surtout des spin-off, à part Louve qui est encore trop petite. Le cliffangher de fin donne clairement envie de lire la suite.

Enfin un petit mot pour dire tout le bien que je pense de Surzenkho, qui fait du bon boulot, son dessin est tout simplement superbe, c'est à mon sens celui qui a appréhendé le mieux la "Rosinski Touch'".

Comme l'a dit Sigmar c'est de la bonne BD à papa, et il ne faut pas que je me leurre, je suis la cible parfaite.