46 589 Avis BD |20 211 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 8 : Les Deux Bâtards
 

Thorgal (Les mondes de) - La jeunesse, tome 8 : Les Deux Bâtards

 
 

Résumé

Thorgal (Les mondes de) - La jeunesse, tome 8 : Les Deux BâtardsAfin d'acceder au résumé de Thorgal (Les mondes de) - La jeunesse, tome 8 : Les Deux Bâtards, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Thorgal (Les mondes de) - La jeunesse, tome 8 : Les Deux BâtardsSuperbe couverture du maître, et toujours de beaux dessins à l'intérieur assurés par l'élève Surzhenko. Encore une fois, c'est là l'un des intérêts majeurs de cette série dérivée : nous faire goûter, ou re-goûter, par le seul pouvoir du dessin, à l'univers de Thorgal et ainsi prolonger le mythe, avec parfois quelques onces de nostalgie. On retrouve ici une bien belle imagerie, avec des décors superbes et lumineux malgré les environnements obscurs par nature, et des personnages très typés, qui font toute la beauté de l'ouvrage.

Mais le scénario n'aura pas, malheureusement la même saveur ou la même richesse. On passera toujours aussi rapidement sur l'intérêt de cette série, qui s'inscrit mal dans la saga des Thorgal. J'ai toujours autant de mal à imaginer que Thorgal et Aaricia aient vécu autant d'aventure AVANT la série principale. C'est une manipulation un peu extrême du passé des personnages : comment imaginer que personne ne relate ces aventures par la suite ? Surtout qu'Aaricia nous a toujours été présentées comme la petite fille du chef qui n'a jamais vécu grand chose... et Thorgal a toujours été considéré comme un petit skalde qui n'en était pas digne. Mais même chez les Vikings, le sens de l'honneur signifie quelque chose : comment imaginer dès lors, qu'avec ce type d'aventures, Thorgal ne soit, au début de la série principale, qu'un petit skalde méprisé. Et de qui peut-il bien chanter les exploits alors que lui-même en a accomplis quelques uns dont celui-ci.

Plus cette série avance, et plus j'ai un problème avec sa légitimité.

Pour cet ouvrage en particulier, le scénario n'apporte pas grand chose à l'univers de Thorgal. Ce dernier est emprisonné avec Mehdi et va tout faire pour s'échapper, alors qu'Aaricia va tenter de les aider depuis l'intérieur du château. Tout cela est assez pauvre, mais cela devient exaspérant lorsque l'on nous sort pour la troisième fois une évasion/ré-emprisonnement de Thorgal. Il semble que le scénariste enchaîne les tentatives d'évasion, juste pour gagner du temps, ou pour faire passer les pages jusqu'à la fameuse fête que doit donner Harald, et qui nous tient en haleine (ou si peu !!) depuis le tome précédent. On ajoute à cela un Panoramix local, l'émissaire de Bag Dadh, dont on se demande, avec le recul, ce qu'il vient faire là ; un fils illégitime qui en veut à son père et on obtient... et bien, pas grand chose en fait.

Il y a suffisamment d'actions pour faire illusion, une illusion bien entretenue par un dessin de qualité qui reprend les codes de la série, mais il n'y a pas vraiment de développement. Entre répétitions, lieux communs et conclusion attendue, l'album manque de saveur et d'entrain.

Il serait temps que cette préquelle s'arrête : plus elle se poursuit et plus elle met à mal les fondations sur lesquelles repose la présentation des personnages dans la série principale et finalement, plus elle la dénature. Si au moins, l'aventure proposée valait le coup...


Chronique rédigée par gdev le 29/07/2020
 
 
Statistiques posteur :
  • 3291 (74,26 %)
  • 367 (8,28 %)
  • 774 (17,46 %)
  • Total : 4432 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,00 Note générale
  • Originalité : 2,00 Originalité
  • Scénario : 1,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.00
Dépôt légal : Mars 2020