45 112 Avis BD |19 442 Albums BD | 7 703 séries BD
 

La Geste des Chevaliers Dragons, tome 4 : Brisken

 
 

Résumé

La Geste des Chevaliers Dragons, tome 4 : BriskenAfin d'acceder au résumé de La Geste des Chevaliers Dragons, tome 4 : Brisken, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de La Geste des Chevaliers Dragons, tome 4 : BriskenPour ce quatrième tome, Ange a le mérite de changer la trame de fond de l'histoire. Petite révolution, on ne voit pas de dragon dans cet album. On découvre les coulisses du pouvoir avec les enjeux politique et les complots qui vont avec. Mais l'essentiel de l'histoire se résume à un siège et pas mal de baston. Tout ça reste manichéen et assez simpliste mais ça donne une nouvelle orientation à la série.

On retrouve Briones aux dessins et Paitreau aux couleurs, mais je trouve que c’est nettement moins beau que le tome 2, les dessins et les couleurs sont plus épurés et grossiers que sur leur tome précédent.


Chronique rédigée par Chelmi le 28/08/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 51 (72,86 %)
  • 19 (27,14 %)
  • Total : 70 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 2,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 1,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 3,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.83
Dépôt légal : Juin 2006

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD La Geste des Chevaliers Dragons, tome 4 : Brisken, lui attribuant une note moyenne de 3,83/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

19 9 2017
   

Alors que dès le 3ème tome je commençais à trouver que les histoires se ressemblaient, Ange arrive à me surprendre sur ce 4ème. Certes il est toujours question de veill, de dragons et de chevaliers, après tout nous n’avons pas changé d’univers, mais l’histoire est plus addictive que d’habitude. « Brisken » c’est l’endroit où les chevaliers Dragons vont se retrouver piégés par les créatures monstrueuses transformées par le Veill. C’est aussi le dernier rempart avant qu’elles ne déferlent sur le pays.

Le scénariste ne perd pas de temps en palabres inutiles, ce qui change de d’habitude. La baston est sanglante et dure, dure… peut être un peu trop longtemps, mais cela dit c’est bien foutu et diablement addictif. Pour tout dire cela m’a fait penser à un épisode de walking dead où les zombies envahissent la ville par millier. Les pages se tournent très rapidement et j’ai eu un peu d’empathie pour ces chevaliers piégés, qui ne comprennent pas ce qui leur arrive.
Revers de médaille : l’univers créé ne s’enrichit pas vraiment, c’est assez vite lu, et le scénario mise tout sur une bataille.

Côté dessin, on retrouve la colorisation qui permet de se reconnaitre dans cette série à plusieurs mains, le trait du dessinateur est quant à lui parfois hasardeux sur les visages des personnages.

8 9 2006
   

Fantastique album! Pour moi, certainement le meilleur de la série! Il y règne une ambiance oppressante qui vous prend aux tripes! On en sort pas indemne en tous cas!
Quant aux dessins de Briones, je les trouves mieux réussis que dans l'épisode n°2...