46 341 Avis BD |20 081 Albums BD | 7 869 séries BD
Accueil
Tome 1 : La face Karchée de Sarkozy
 

La face karchée de Sarkozy, tome 1 : La face Karchée de Sarkozy

 
 

Résumé

La face karchée de Sarkozy, tome 1 : La face Karchée de SarkozyAfin d'acceder au résumé de La face karchée de Sarkozy, tome 1 : La face Karchée de Sarkozy, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de La face karchée de Sarkozy, tome 1 : La face Karchée de SarkozyC'est du sérieux, du bien documenté.

La preuve ? Le livre nous donne, à la fin, dans un dossier, les éléments qui ont été utilisés pour étayer la démonstration.

On peut faire confiance à Richard Malka, en bon avocat, d'avoir choisi des affirmations non contestables, qui ne pourront donner lieu à aucun recours en justice de la part du héros (malgré lui) du livre.

Philippe Cohen, journaliste à Marianne, a pour sa part léché une enquête, recensant tous les passages importants de la carrière de cet arriviste avide de pouvoir.

On y lit des trahisons, des mensonges, des reniements, des idées impures, tout ce qui fait certaines vies, hélas.

Vraiment, c'est édifiant et complet.

On a droit à 148 pages de format A4, à une couverture se voulant un peu "sensationnelle", à un rythme fou et à des révélations pour le commun des mortels, ou à des résumés pour les autres.

Le dessin, simple, descriptif, pas surchargé, direct, n'est pas des plus intenses ni techniques du monde de la BD, mais il a l'immense mérite d'accompagner efficacement (et sans surcharge) la démonstration de scénaristes.

A quelques mois de la Présidentielle de 2007, il est bon, pour son jugement personnel objectif, de se rappeler qui est qui et qui sont les autres. Afin de choisir son camp, ou d'assumer.

C'est ça être responsable.

Ce livre nous aide à franchir un cap, citoyen. Il nous sauve peut être du pire, en nous mettant en garde. Et puis, il ne banalise pas la situation, c'est important les différences.

Comme ça, on ne pourra pas dire qu'on n'était pas prévenus.

PS : En plus c’est drôle et intense. Frénétique aussi, comme qui, déjà ?


Chronique rédigée par Pierrizan le 22/11/2006
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de PierrizanReflet de l'avatar de Pierrizan
Statistiques posteur :
  • 817 (96,46 %)
  • 13 (1,53 %)
  • 17 (2,01 %)
  • Total : 847 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 14,73 14,73 14,73
Acheter d'occasion : 1,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Novembre 2006

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD La face karchée de Sarkozy, tome 1 : La face Karchée de Sarkozy, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

10 5 2007
   

Un bon recueil de gags consacrés au nouveau président : Nicolas Sarkozy.
J'y ai découvert son oeuvre, sa vie, ses aspirations au faîte de la République (l'album, il est vrai, date de 2006).
Les auteurs ont choisi un angle humoristique (quand même assez "politiquement correct") pour fournir leur étude.
J'ai ainsi suivi le chemin parcouru par le petit Nicolas, qui de jeune loup aux dents plus que longues (c'est pour mieux te manger, mon enfant !) est devenu un véritable routier de la politique.
Un bon album pour une sorte d'enquête dessinée, qui m'a apporté pas mal d'éclaircissements sur un personnage -il faut l'avouer- hors du commun et qui ne fait pas dans la dentelle ; un personnage aussi détesté qu'adulé par la population de France (et non "française) et même d'ailleurs.

29 12 2006
   

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Sarkozy sans jamais oser le demander ! Plus sérieusement, découvrez le parcours du plus médiatique des candidats au travers des 148 pages de cette enquête documentée. Son enfance, ses débuts en politique, ses relations avec Chirac, la création du personnage ultra-médiatique « Sarko »…Son ascension fulgurante est fidèlement décrite, mettant en exergue son coté manipulateur et planificateur tout en faisant ressortir son génie politique et sa stratégie sur l’échiquier politique français.

A la fin de la lecture de cette BD-enquête, concentrant 30 ans de manipulations politiques, vos dernières bribes d’illusions sur la sphère politique s’étioleront, laissant place au dégoût puis à l’irrépressible envie de brûler votre carte électorale dans un rite cathartique. Jamais le slogan «Tous pourris » n’aura si bien résonné au travers de cette enquête plus ou moins objective. Car si le coté historique est parfaitement mis en scène, on peut cependant regretter les excès caricaturaux de certains dialogues visant à déprécier le personnage.

Deux fausses notes viennent toutefois ternir cette enquête. Un petit texte, en annexe de la BD, sorte de réquisitoire du « Tout sauf sarkozy » simpliste autant qu’inutile et une lettre du ministère de l’intérieur déclinant une demande de rendez vous de la part de l’auteur. Ces 2 documents, qui n’apportent absolument rien au débat sont présentés tel un cheveu sur la soupe. Comme si l’auteur n’avait pas pu s’empêcher d’asséner un ultime pic, sorte de toc anti-sarkozyste primaire tendance boboiste. A lire si l’on aime la politique sinon passez votre chemin.

25 12 2006
   

Un ouvrage intéressant !

Certes, il est clairement parti-pris ... mais les événements décrits sont forcément vrais puisque le livre n'a ni été retiré de la vente, ni attaqué.
A partir de là, qu'apprend-on ? Sarko est ambitieux et macchiavélique (au sens premier et politique du terme). Quel homme politique ne l'est pas ?
Ce qui m'a le plus gêné, c'est qu'on le fait passer pour quelqu'un qui croit aux idées qui le servent à un moment donné. Bien sûr ! mais tout n'est pas tout noir ou tout blanc, même en politique ... mais là, ce n'est même pas gris foncé.
Bon, en même temps, je savais où je mettais les pieds en commençant ma lecture.
Il n'en reste pas moins que l'ouvrage est très drôle, grâce à des dialogues simples et un dessin très "journalistique"...

Bref, une lecture qui donne matière à réflexion citoyenne... et c'est déjà pas si mal !

29 11 2006
   

"La première BD-enquête", proclame le sous-titre de cet album. Si vous avez lu "Rural !" ou certains suppléments de "Charlie Hebdo" (je pense au procès Papon notamment), vous ne trouverez peut-être pas le procédé si nouveau que cela. Mais il faut reconnaître la nouveauté de la démarche : faire une Bd documentée sur un homme politique à quelques mois d'une élection présidentielle, c'est inédit. A la manière d'un Michael Moore livrant au monde sa vision de Georges W. Bush (avant sa réélection), "La face karchée de Sarkozy" a le mérite de mettre sur la place publique la synthèse du parcours d'un politique et de donner accès à l'information pour qui souhaite la consulter.

Est-ce que l'album apporte des révélations fracassantes ? Pas vraiment. Si vous avez une image idéaliste des hommes politiques, peut-être que vous allez grincer des dents. Mais si vous pensez déjà que, parvenu dans les hautes sphères, l'homme politique est plus avide de pouvoir que soucieux du bien commun, vous allez simplement constater que Sarkozy a les dents longues et qu'il manoeuvre pour assurer son avenir politique.

Ni Chirac, ni Mitterrand, ni Royal n'auraient a priori été capables de mieux résister à cet exercice critique. C'est pourquoi l'album dépasse le clivage traditionnel droite/gauche. Evidemment, on peut clairement identifier Riss comme proche de l'extrême gauche. Mais l'album paraît relativement objectif. Sarkozy en prend pour son grade, mais pas plus que Chirac lors des récentes émissions télévisées qui lui ont été consacrées. Solidement documenté et renseigné, ce one-shot d'analyse politique offre essentiellement la synthèse d'informations qu'un lecteur ayant du temps pourrait lui-même récolter.

Ce qui est raconté est donc fiable. Bien sûr, l'album est mis en scène et tout ne doit pas être pris au pied de la lettre (l'humour étant omniprésent). On lit en tout cas l'ensemble avec beaucoup d'intérêt et de facilité : il n'y a pas besoin d'être un passionné de politique pour s'attaquer à ce volume - être citoyen est suffisant.

On ne peut donc qu'encourager les lecteurs à lire "La face karchée de Sarkozy" puisque l'album est réussi et que c'est le moment ou jamais de le lire : c'est un ouvrage d'actualité, qui n'aura plus le même intérêt après l'élection présidentielle.
Le réquisitoire de Moore n'a pas empêché Bush d'être réélu. Réponse dans plusieurs mois pour savoir si les Français ont une plus haute estime de la fonction présidentielle...