46 382 Avis BD |20 099 Albums BD | 7 870 séries BD
Accueil
La Dernière des salles obscures
 
Note moyenne de la série : 4.00

La Dernière des salles obscures

La Dernière des salles obscures est une série BD qui est ou a été éditée chez Dupuis.
Lapière (Scénariste), Gillon (Dessinateur) ont travaillé sur cette bande dessinée.

La Dernière des salles obscures est parue initialement en Octobre 1996, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Avril 1998.

A ce jour, 2 albums BD concernant La Dernière des salles obscures sont référencés dans notre base, et 2 avis BD lui attribuent une note moyenne de 4,00/5.

 

  • Statut : Série terminée
  • Type d'histoire : Histoire en plusieurs tomes
  • Albums parus : 2

 
Aucun mot-clé n'a été défini. Ajoutez-en !
 
Ajouter un album à cette série
 
 

La Dernière des salles obscures, tome 1 : La dernière des salles obscures 1

Note moyenne de l'album : 4,00
Octobre 1996
 
Ce qui ne tient pas dans cette scène de repos d'amour, c'est la chaussette. Sans elle, une histoire connue : l'homme mendie, au fond des yeux de la femme, quelques années perdues. La femme, assez de jeunesse pour vivre dans l'amour. Ne vous fiez pas à l'atmosphère quiète de la chambre : leur passion est de celles qui défient l'âge - des gens et des murs tristes, et des posters orientalisants, et des 33 tours que gratouille l'électrophone,... [suite du résumé]
 
 

La Dernière des salles obscures, tome 2 : La dernière des salles obscures 2

Note moyenne de l'album : 4,00
Avril 1998
 
Le deuxième tome du récit de la vie du producteur de films Raoul Rosensztroch s'ouvre et se ferme sur la clef de sa vie : Véronica, une jeune fille rencontrée dans les ruines de Varsovie, après que le jeune cinéaste eut découvert la folie et l'inhumanité nazies, en compagnie de deux amis. De l'après-guerre aux années 70 en passant par certains événements de Mai et par l'occupation russe en Tchécoslovaquie, cette traversée du siècle... [suite du résumé]