45 999 Avis BD |19 921 Albums BD | 7 830 séries BD
Accueil
Tome 2 : Tout l'Or de Paris
 

La colère de Fantômas, tome 2 : Tout l'Or de Paris

 
 

Résumé

La colère de Fantômas, tome 2 : Tout l'Or de ParisAfin d'acceder au résumé de La colère de Fantômas, tome 2 : Tout l'Or de Paris, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de La colère de Fantômas, tome 2 : Tout l'Or de ParisLes auteurs continuent ici de réhabiliter Fantômas dans son rôle premier : un terroriste violent et retors, un homme aux cent visages qui peut prendre n'importe quelle apparence, une espèce d'ombre presque surnaturelle qui fait main basse sur l'or de la capitale. On sort donc de cette image un peu burlesque que l'on retient des films de De Funès pour revenir à l'identité de Fantômas telle qu'imaginée dans les romans de 1911, qui avait pour vocation d'effrayer le lecteur. Ici, on retrouve un Fantômas particulièrement ingénieux pour prendre les autorités au dépourvu et pour mettre en place des techniques de vol assez imaginatives. Mais c'est également un Juve ingénieux que l'on découvre, qui a l'idée d'utiliser le tout jeune cinéma pour comprendre certains vols. Encore une fois, j'ai été embarqué par ce rythme, et au-delà, par cette ambiance à nulle autre pareille. Une ambiance toujours aussi superbement supportée par un dessin très personnel, mais qui rend bien tout le côté surnaturel de Fantômas, qui pour le coup, apparaît bien comme un fantôme.

Sur le scénario, on se concentrera surtout sur quelques vols commis par Fantômas, mais également sur sa relation intime avec une bourgeoise, relation que l'on sentait renouée dans le tome précédent. Si la capacité de Fantômas de prendre n'importe quel visage, jusqu'à celui de Juve, en fait la force et l'originalité, je ne m'explique toutefois pas comment cela est possible : la voix et la corpulence des uns et des autres devraient le trahir. Ainsi, Fantômas est plus qu'un as du déguisement, ce serait un super-héros qui se métamorphoserait littéralement en l'un ou l'autre : on confirme ainsi que Fantômas serait le premier X-man de l'Histoire. Il y a bien quelques ellipses ici, ou quelques développements qui ne semblent pas aboutis (quid, par exemple, de ces coffres volés par des rats ? Quel est le but de Fantômas ?) mais il reste au scénariste un troisième tome pour faire toute la lumière sur ces éléments qui restent encore à clarifier.

Malgré un dessin peu conventionnel, malgré quelques ellipses qui peuvent être gênantes, ce deuxième album reprend la qualité du premier : un ambiance enveloppante, des personnages fort étudiés, et de l'action dynamique.


Chronique rédigée par gdev le 26/11/2014
 
 
Statistiques posteur :
  • 3112 (74,31 %)
  • 337 (8,05 %)
  • 739 (17,65 %)
  • Total : 4188 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,50 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,30 13,30 13,30
Acheter d'occasion : 9,79
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Janvier 2014

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD La colère de Fantômas, tome 2 : Tout l'Or de Paris, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

24 6 2018
   

De mon côté, je continue de trouver cette version de fantomas plaisante. Du côté du scénario où j'en apprends de plus en plus sur ce méchant aux cent visages, qui a la faculté de se déguiser, de se faire passer pour n'importe qui de telle façon que personne ne le reconnaît.
J'apprends à le connaître aussi: serial killer, adepte de la violence et du meurtre de sang froid, mais aussi grand stratège capable de mettre au point des plans diaboliques pour voler tout l'or de Paris.

C'est raconté avec beaucoup d'entrain, dans un univers où on sent le soucis du détail historique, et avec un humour bien présent et brillant.

Par contre j'ai toujours ce soucis du dessin, trop personnel, avec lequel je n'accroche pas. ça manque de définition, je ne reconnais pas les personnages du premier coup d'œil.

De ce côté je suis très déçu et c'est bien dommage car j'ai vraiment l'impression que ça m'empêche d'apprécier l'histoire à sa juste valeur.