44 638 Avis BD |19 238 Albums BD | 7 645 séries BD
Accueil
La bête de l'apocalypse
 

La bête de l'apocalypse

 
 

Résumé

La bête de l'apocalypseAfin d'acceder au résumé de La bête de l'apocalypse, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de La bête de l'apocalypseC’est la première fois que je lis une Bd de la collection édition du patrimoine de Glénat et le moins qu’on puisse dire c’est que l’essai n’est pas concluant.

C’est une histoire qui tourne donc autour de la tapisserie représentant l’Apocalypse selon St Jean, datant de 1373, une des plus grande au monde (si ce n’est la plus grande) et exposée au Château d’Angers. C’est Rodolphe qui se colle au scénario, afin de faire découvrir grâce à ce one-shot, la tapisserie à un large public. Il imagine pour cela que quelqu’un s’introduit dans le musée la nuit, disparait mystérieusement à l’arrivée de la police, et que la piste qui en découle mènera à des mystères cachés dans la tapisserie.

Scénaristiquement ce n’est pas très bon, l’histoire ne prend jamais réellement et bien qu’on aimerait se passionner pour tous ces mystères qui revisitent l’Histoire, rien n’est fait pour le rendre excitant. C’est plat, cousu de fil blanc, classique et finalement assez bavard. Les personnages ne haussent pas le niveau, leur profil psychologique n’étant pas très détaillé, ils sont à la limite de la caricature.

Le dessin est également très moyen, tout semble figé ce qui n’améliore pas le manque de rythme.

Au final, je n’ai jamais été passionné par cette lecture, j’ai eu l’impression de lire une BD de commande/publicitaire plus qu’autre chose, et même un certain ennui m’a gagné à la fin du livre.


Chronique rédigée par Olivier73 le 30/08/2013
 
 
Avis de :Une BD décevante... Note de l'album : 2,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Olivier73Reflet de l'avatar de Olivier73
Statistiques posteur :
  • 1571 (80,69 %)
  • 34 (1,75 %)
  • 342 (17,57 %)
  • Total : 1947 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,00 Note générale
  • Originalité : 2,50 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 2,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,21 13,21 13,21
Acheter d'occasion : 4,40
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.25
Dépôt légal : Juillet 2013

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD La bête de l'apocalypse, lui attribuant une note moyenne de 2,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

13 4 2017
   

Cet album s'inscrit dans la série des Editions du Patrimoine qui a pour but de faire connaître les richesses de la France architecturale, en partenariat avec l'éditeur Glénat.
Ce récit qui utilise la célèbre Tenture de l'Apocalypse exposée dans l'enceinte du château d'Angers joue sur le mystère et l'ésotérisme à peine effleuré, tout en s'intégrant dans une enquête policière.

C'est intéressant de voir un aspect caché de ce château auquel le public n'a pas accès (si ce souterrain existe, ou s'il a existé). Je connais parfaitement ce château, il est superbe, je l'ai visité plusieurs fois, la dernière c'était en septembre 2013 lors des Journées du Patrimoine, j'avais encore des photos à y faire. L'idée de ce souterrain est excellente et plausible, le château étant très ancien et ayant subi de multiples transformations au cours des siècles, mais tout a été fait pour que le visiteur ne le voit pas.

Le sujet du scénario est suffisamment riche et idéal pour un récit policier où s'intègrent de brefs flash-backs historiques (à la manière de "Le Triangle secret") entre le roi Charles V et son frère Louis d'Anjou qui fit concevoir la tapisserie.
Le principal défaut de cette bande est son manque de rythme, c'est assez plat et pas tellement passionnant, il manque l'étincelle, et pourtant le potentiel était là. C'est faiblement compensé par les décors du château d'Angers qui sont bien reproduits, les 2 auteurs ayant dû prendre un paquet de photos ou de croquis ; ce souci de vérité ajoute une crédibilité à cette histoire qui fera plaisir aux Angevins, mais à qui il manque aussi un dessin à la hauteur. Ce trait m'a paru parfois approximatif, le sujet méritait mieux, d'ailleurs j'ai constaté sur d'autres bandes que le dessin de Rollin était souvent irrégulier.