46 373 Avis BD |20 097 Albums BD | 7 870 séries BD
Accueil
Tome 1 : Le patient 1167
 

L'ultime Chimère, tome 1 : Le patient 1167

 
 

Résumé

L'ultime Chimère, tome 1 : Le patient 1167Afin d'acceder au résumé de L'ultime Chimère, tome 1 : Le patient 1167, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de L'ultime Chimère, tome 1 : Le patient 1167Cette série possède à mon sens l'avantage de nous indiquer l'on va puisque cette série est annoncée sur 7 albums.
Pour le reste, je ne peux que m'appuyer sur la lecture de ce premier tome fort intéressant, principalement dans le scénario annoncé.
D'entrée de jeux, le scénario nous titille. Les 3premières planches sont remplies d'une aura indéfinissable, nous préparant à vivre en direct à la mort d'un vieillard, gardien d'un maigre troupeau au fin fond de ce qui deviendra la Syrie. Un évènement fantastique se produit, et là, notre patience est mise à rude épreuve car la solution ne nous sera surement donnée que dans de nombreux tomes car nous sautons quelques 47 siècles plus tard pour le véritable démarrage de l'aventure…
Les personnages sont amenés de manière agréable, sans coupure et bien intégré à l'action. Action somme toute assez réduite dans cet album qui se borne malheureusement à poser les pièces d'un drame qui s'annonce cérébral avec une bonne dose de mystique, de mythologie et de religion…

Le scénario, à défaut d'être menée de manière originale, surprend cependant par le mystère qui est entretenu et par l'agréable impression de profondeur du scénario.
Un nombre assez important de personnages sont introduits. Certains sont malheureusement assez caricaturaux dans la première vision qui nous est proposée, mais nous ne sommes pas à l'abri d'une bonne surprise sur le long terme.
Nous avons, le milliardaire mystérieux, l'héritier de l'empire peu scrupuleux et tendance mafieux, le scientifique parfait, intelligent et douvé (ah, il manque le corps d'apollon !), la psychiatre parfaite, (au corps d'Aphrodite…) quelques secondes pièces amies des premières qui pourraient prendre de l'envergure, et enfin, le patient 1167, la source de tout. J'en oublierai presque un squelette de dinosaure australien alors qu'il n'a vécu qu'en amérique…
Une belle brochette donc, mais pas trop orginale…Si ce n'est ce fameux patient "Transparent" 1167…En fait, tout ce premier tome repose sur ces épaules et sur l'aura qui l'entoure. Je n'en dirai donc pas plus sur son compte, mais ma foi, je peux juste dire que j'ai une furieuse envie de vite lire la suite afin de comprendre ce qui se passe !!!

Coté dessin, c'est plutôt agréable avec principalement des couleurs bien choisies qui posent bien les ambiances. Les trois premières pages en sont un joli reflet ainsi que le décalage que l'on retrouve dans une certaine boite de nuit avec des couleurs d'un coup beaucoup plus flashy. Le trait en lui-même est fin et l'ensemble assez peu fouillé donne des cases ouvertes et claires. Peu de détails, mais un bon travail qui porte l'ouvrage plus qu'honorablement.

Une nouvelle série à suivre donc, en espérant que toutes les bonnes impressions qui se dégagent de ce premier tome se confirmeront par la suite. Note réservée donc à confirmer au tome 2 !


Chronique rédigée par Chalybs le 19/03/2008
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de ChalybsReflet de l'avatar de Chalybs
Statistiques posteur :
  • 1026 (91,94 %)
  • 52 (4,66 %)
  • 38 (3,41 %)
  • Total : 1116 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,21 13,21 13,21
Acheter d'occasion : 3,47
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.38
Dépôt légal : Mars 2008

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD L'ultime Chimère, tome 1 : Le patient 1167, lui attribuant une note moyenne de 3,38/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

17 5 2019
   

Un premier tome plutôt satisfaisant. Nous sommes dans une série d'anticipation puisqu'elle se situe dans un futur assez proche, pour autant l'histoire pourrait se passer dans le présent. Enfin, je dis ça mais pour le moment nous n'en sommes qu'à l'introduction, quelques portes sont ouvertes, et on a envie de savoir d'où sortent les dessins sur les murs, comment l'homme qu'on voit dans les premières pages disparaît, et surtout comment le patient fou à pu être interné pendant 160 ans sans que personne ne s'en aperçoive.

Bref, le suspens est là, le récit est bien fait, le dessin est correct, seuls les personnages manquent pour l'instant d'envergure, mais ça viendra, en tout cas je l'espère.

29 6 2008
   

Difficile de donner un véritable avis pour le moment car ce premier tome en reste à mes yeux au stade de l'introduction du récit. Les éléments se mettent en place, on découvre un mystère intriguant, mais ça s'arrête tout juste quand ceux qui vont l'étudier vont entamer la discussion à son sujet. Du coup, on ne sait pas grand chose de l'idée de ce récit et le résumé de l'album en dit déjà nettement plus que ce que l'album a pu nous faire comprendre.

A côté de cela, si le scénario tient la route par la suite, il n'y a pas de vrai défaut à cette BD. Le dessin n'est pas très marquant mais tout à fait correct. Le décor futuriste du 22e siècle est plausible même si les voyages dans l'espace ont l'air un peu trop monnaie courante pour être crédible. Et le déroulement du récit est intéressant et donne plutôt envie de savoir la suite.

Bref, à suivre, mais pour le moment, je reste prudent...

3 6 2008
   

Un récit curieux, qui mêle assez habilement une histoire fantastique et réaliste mâtinée de politique et de science. Je me suis retrouvé catapulté en 2129 où une immense station orbitale a été mise en fonction. J’y ai rencontré le « patron » une personne âgée de 80 ans qui s’y est installée tout en contrôlant et commandant le modus vivendi d’une fondation par lui créée. Sont également –entre autres- réunis de grands chercheurs qui découvrent qu’un « patient », le n° 1167, possède quelque chose d’extraordinaire. Il serait question du sang du Christ.

Grand projet que le premier opus de ce dernier car Bollée –le scénariste- prévoit 7 tomes pour cette sorte de geste cosmique. Au premier abord, c’est assez convaincant. J’ai quand même eu l’impression d’une mise en place des principaux intervenants lesquels, je crois, vont se trouver plongés dans un sacré sac de nœuds.

Beau dessin au trait réaliste et expressif. Beau « nouveau » monde bien que le thème de la station orbitale de ce style ait déjà été exploité antérieurement. N’empêche, il y a de l’action et le postulat de départ –ainsi que ses premiers développements- sont annonceurs d’une série qui –à terme- pourrait bien être passionnante. J’attends la suite. Sans impatience quand même, mais notée sur mon carnet d’achats futurs.