45 976 Avis BD |19 906 Albums BD | 7 826 séries BD
Accueil
L'oeil était dans la tombe
 

L'oeil était dans la tombe

 
 

Résumé

L'oeil était dans la tombeAfin d'acceder au résumé de L'oeil était dans la tombe, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de L'oeil était dans la tombeAu vu et au lu de l’ensemble, j’ai ici eu affaire à une histoire qui ne laisse pas indifférent. Vous aimez les ambiances caustiques, les scénarios troubles ?… voici un tome « attachant » fait pour vous. L’album recèle, et dévoile rapidement, une véritable force tant narrative que graphique.

Et quel graphisme !… Bon, c’est vrai, faut aimer et ce n’est pas le genre de dessin que je préfère MAIS cette technique de « peinture directe » est vraiment saisissante et frôle un véritable réalisme qui sert véritablement un scénario « polar vrai de vrai » vraiment mitonné. C’est du « noir de noir » renforcé par une mise en couleur dont les contrastes de tons, de luminosité ; ce dans une même gamme chromatique, chargent les cases d’ambiances qui renforcent vraiment la ou les actions en cours.

Du travail solide, soigné, réfléchi, assez unique dans son genre d’ailleurs qui –même si je n’aime pas trop (mais ce n’est que mon avis)- montre que les limites de la (bonne) BD n’ont pas encore été franchies. Et c’est tant mieux ainsi.


Chronique rédigée par LYmagier le 10/06/2008
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de LYmagierReflet de l'avatar de LYmagier
Statistiques posteur :
  • 2911 (92,44 %)
  • 154 (4,89 %)
  • 84 (2,67 %)
  • Total : 3149 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 14,25 14,25 14,25
Acheter d'occasion : 7,88
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.10
Dépôt légal : Janvier 2008

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD L'oeil était dans la tombe, lui attribuant une note moyenne de 3,10/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

24 2 2018
   

On connait l’intérêt de Christian De Metter pour le polar. "Scarface", "Piège nuptial", "Shutter Island", pour ne citer que ceux-là, sont des albums qui ont montré que cet auteur souhaitait faire partager son amour de la littérature noire. "L'oeil était dans la tombe" est du même acabit : c'est sombre. Très sombre.

Le personnage principal, qui semble dans les premières planches un type ordinaire qui s'ennuie, devient vite très inquiétant. A partir d'une situation où il veut faire une blague à sa femme enceinte, les rouages de la machine infernale se mettent en branle. Et peu à peu, le monstre se réveille, se dévoile et prend de l'ampleur. Terrifiante révélation à lui-même d'un assassin qui s'ignorait et qui va se délecter de la folie meurtrière dans laquelle il va choisir de se plonger.

L'ambiance est réussie, assez terrible et glaçante. Heureusement que le personnage du flic chargé de l’enquête vient donner un éclairage plus moral à ce récit qui brouille les frontières entre le bien et le mal - il n'y a pas qu'un salaud dans l'histoire...

Le dessin participe évidemment à l'atmosphère pesante. Réalisé en couleur directe, tout en peinture, le trait réaliste de De Metter est caractéristique de cet auteur. Plusieurs planches sont vraiment réussies par leur mise en scène sombre qui accompagne des situations qui le sont tout autant.

Un polar réussi, glaçant et noir jusqu'à ses dernières pages.

7 5 2014
   

De Metter a plusieurs particularités : ses peintures, bien sûr, mais ses récits aussi.
Il signe ici un polar bien noir, dont le début est assez époustouflant.
Comme souvent avec lui, on trempe d'abord dans la banalité : celle d'individus lambda qui ont des vies a priori banales.
Et puis d'un seul coup, on bascule dans la folie meurtrière. Je me suis basiquement régalé à la lecture de"L'oeil était dans la tombe", même si il y a effectivement des passages un peu moins bons que d'autres.
Pour autant, le faux rythme de la narration, son côté lancinant et la façon dont les scènes de meurtres sont amenées sont autant de points forts de ce polar bien angoissant.
Et comme la fin est aussi réussie, c'est une Bd que je conseillerai aux amateurs d'histoires bien noires.

24 11 2010
   

"L'oeil était dans la tombe" … «et regardait Caïn» fait allusion à un poème de Victor Hugo intitulé «La conscience» et reprenant l'histoire biblique de Caïn et Abel afin de traiter d’un des sentiments humains les plus difficiles à porter : le remords !

"L'oeil était dans la tombe" est un polar de Christian De Metter ("Figurec", "Dusk") qui démarre de manière assez originale : une blague téléphonique qui dérape et termine en véritable carnage meurtrier.

Mais, si ce one-shot permet de suivre les actes sanglant d’un homme psychologiquement déséquilibré, il repose également sur les poncifs du genre. Même si le résultat est très efficace, la trame est donc finalement assez classique.

Le point fort de ce récit est l’ambiance. Le graphisme de Christian De Metter parvient à installer une atmosphère oppressante et sinistre qui sied parfaitement au développement de ce polar au rythme soutenu. Un style original, usant de couleurs directes, qui se place au diapason de l’histoire.

Bref, un très bon polar, classique dans sa construction mais au graphisme original et efficace.

21 9 2008
   

De Metter est un graphiste exceptionnel, nul doute là dessus. Mais le scénario (tellement prometteur dans les premières pasges pourtant !) est ici tellement faible, prévisible, les personnages si caricaturaux, qu'on ne peut s'empêcher de penser que c'est un ratage. On passe sur les dialogues, parfois franchement affligeants, qui tentent d'insuffler un semblant de profondeur (poncifs sur le racisme entre autres) à l'oeuvre.

Très déçu.