46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
Accueil
Tome 1 : l'oeil du diable
 

L'oeil du diable, tome 1 : l'oeil du diable

 
 

Résumé

L'oeil du diable, tome 1 : l'oeil du diableAfin d'acceder au résumé de L'oeil du diable, tome 1 : l'oeil du diable, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de L'oeil du diable, tome 1 : l'oeil du diableComment cet album de pirates a pu passer a travers les mailles du filet (de ce merveilleux site).

Sean Hawkins, un marin naufragé sur une île déserte essaye de se remémorer pourquoi il se retrouve en plein milieu de l'océan.
Commence alors un retour dans le passé a bord d'un navire commandé par le capitaine Kidd.

Un très bon scénario, bien ficelé avec du suspense et de l'action.
Le graphisme a part quelques traits globalement c'est très correct et agréable, avec de beaux décors.
De très belles couleurs (cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un album de bd avec une si belle mise couleurs).
Bref un très bon album de pirates.
J'espère qu'il y aura une suite.

Si vous êtes comme les marins, superstitieux et que le titre vous fait peur
vous passerez a coté d'un bon album et ce serait regrettable.


Chronique rédigée par gui le 04/04/2008
 
 
Statistiques posteur :
  • 247 (97,24 %)
  • 3 (1,18 %)
  • 4 (1,57 %)
  • Total : 254 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,88 11,88 11,88
Acheter d'occasion : 2,98
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.17
Dépôt légal : Juin 2005

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD L'oeil du diable, tome 1 : l'oeil du diable, lui attribuant une note moyenne de 4,17/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

6 3 2012
   

Ce petit one-shot sans prétention est superbement bien foutu ! J'ai aimé l'originalité du scénario, qui va au-delà d'une simple petite histoire de pirate. Sean Hawkins s'est engagé auprès du Capitaine Kidd, envoyé royal pour combattre les pirates. Le père d'Hawkins s'est fait tuer par des pirates et ce poste auprès de Kidd est un bon moyen de se venger. Mais voilà, les pirates, il y en a pas beaucoup et Kidd décide de s'enrichir et de devenir pirate à son tour. Hawkins se retrouve donc sur le même bord que ses pires ennemis et devra être suffisamment roublard pour honorer sa parole tout en évitant de se faire tuer. C'est bien vu, c'est original, c'est assez intéressant.

J'ai également aimé la narration, qui nous permet de découvrir cette histoire sous forme d'un grand flash back...Parce que tout commence sur une île déserte avec un Hawkins frappé de folie que fait parler un épouvantail. Et ce n'est que petit à petit que l'on revient sur ce qu'à vécu Hawkins, avec juste ici où là quelques petites scènes sur la fameuse île. Tout cela apporte beaucoup de rythme, et surtout, tout cela crée une attente particulière.

J'ai aimé la fin de cet ouvrage, proposant une fin plutôt ouverte, assez pessimiste, assez dramatique. De la première à la dernière page, le récit aura su me tenir en haleine et j'ai vraiment été diverti.

Le dessin représente à peu près tout ce que j'aime. Le dessin est rond, sympathique, mettant en scène des trognes imporbables, tout en respectant un fonds de réalisme. Les couleurs appuyées, tranchées, vives, mettent bien en valeur ce joli et original dessin. Enfin, le scénariste joue avec la pagination et c'est l'ensemble de l'album qui gagne en rythme et en dynamisme.

Je serai un tout petit peu plus réservé sur l'oeil du diable et la malédiction associée, je trouve que ca vient comme un cheveu sur la soupe, mais cela permet également d'expliquer, par ellipse, ce qui a bien pu se passe sur cette île pendant dix ans.

En bref, cet album est vraiment bon, bien construit, dynamique, bien dosé, original et joli. Il ne lui manque vraiment pas grand chose pour atteindre la note maximale. Je le recommande.

1 7 2010
   

J’apprécie les récits de pirates autant que les one shots. Cet album était donc tout indiqué pour me procurer un plaisir certain. Et ce fut le cas.

J’ai beaucoup aimé tant la trame scénaristique que le graphisme et les couleurs. Un peu à l’image d’un Robinson Crusoé, Sean Hawkins erre seul sur un îlot avec pour seul compagnon une noix de coco. Petit à petit, on va découvrir comment il a échoué dans ce coin désert. Le choix narratif est original avec l’utilisation de flash-backs pour rassembler les pièces du puzzle et retracer ainsi le passé d’un homme que la solitude ronge. La vie antérieure de ce pirate abandonné là par ses pairs est peu conventionnelle. Car s’il a été pirate, ce n’est pas par conviction, mais plutôt par nécessité pour mener à bien ses propres desseins. Voici donc dévoilées les bases d’un récit intelligemment amené et bien servi par des dessins de toute beauté.

Bref, une histoire de pirates pas tout à fait comme les autres qui mérite le détour.