46 214 Avis BD |20 030 Albums BD | 7 856 séries BD
Accueil
Tome 1 : L'ami du mystère
 

L'Oeil de la nuit, tome 1 : L'ami du mystère

 
 

Résumé

L'Oeil de la nuit, tome 1 : L'ami du mystèreAfin d'acceder au résumé de L'Oeil de la nuit, tome 1 : L'ami du mystère, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de L'Oeil de la nuit, tome 1 : L'ami du mystèreSi vous avez lu l’excellent « La brigade Chimérique », vous vous souvenez sans doute du personnage du « Nyctalope », le protecteur de Paris. « L’oeil de la nuit » n’est autre que le récit de sa genèse.

Serge Lehman est un habitué des uchronies, que se soit avec « Metropolis » ou encore la « Brigade Chimérique » donc ce volume est un spin-off. Dans cette bd qui faisait de l’oeil aux comics tendance Mignola ou Moore (« la ligue des gentlemen extraordinaires »), Lehman et Gess proposaient une aventure steampunk, où les plus grands noms de la France du début du XXème siècle étaient les principaux protagonistes de l’histoire. En mêlant des personnages réels tels que Irène Joliot-Curie et d’autres fictifs comme le Dr Mabuse, le récit trouvait un souffle épique et finissait par créer un véritable univers où les « héros à la française » pouvaient s’épanouir.
Le personnage du « Nyctalope » né sous la plume de Jean De La Hire, était justement un des protagoniste de la « Brigade Chimérique », mais suite à un procès avec les héritiers de De La Hire, Lehman a dû légèrement modifier son personnage, ainsi le « Nyctalope » est devenu « L’oeil de la nuit » et Léo Saint-Clair s’est transformé en Théo Sinclair, mais pas de doute, il s’agit bien de la genèse du personnage que vous avez pu découvrir dans la « Brigade Chimérique ».
Lehman reprend les codes de ses précédents récits. Tout commence en 1911 par un vol de bijoux et la traque des criminels ayant commis ce forfait. Sinclair est un homme à la santé fragile et n’est pas encore le héros que la France connait, mais il est obstiné et prêt à tout pour découvrir la machination qui se trame. Il va, accompagné de ses amis, suivre les traces des voleurs jusqu’en Suisse et rencontrer d’étranges personnages, du gourou indien aux pouvoirs mentaux en passant par le savant fou avec sa créature « de Frankenstein ».
Gess a trouvé un style graphique assez simple avec des gros aplats de noir faisant un peu penser à du Mignola, un dessin qui ne plaira néanmoins pas à tout le monde.

« L’oeil de la nuit » est le premier tome d’un récit mêlant fiction et réel et retraçant la vie de Théo Sinclair dans un tourbillon d’intrigues et de rebondissements en tout genre. Lehman propose encore une fois une uchronie efficace et riche en rebondissements que les connaisseurs sauront apprécier.


Chronique rédigée par sigmar le 26/01/2015
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de sigmarReflet de l'avatar de sigmar
Statistiques posteur :
  • 141 (30,19 %)
  • 134 (28,69 %)
  • 192 (41,11 %)
  • Total : 467 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 15,15 15,15 15,15
Acheter d'occasion : 5,09
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Janvier 2015

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD L'Oeil de la nuit, tome 1 : L'ami du mystère, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

3 8 2015
   

Par opportunité, j'ai lu le 2nd album de la série, avant d'avoir pu lire celui-ci.
Ne connaissant pas l'univers de "La Brigade Chimérique", j'ai été séduit par le contexte et l'hommage à la littérature du début du XXième siècle.
Le contexte se situe entre un Jules Verne et "La Ligue des Gentlemen Extraordinaires" : l'Aventure telle qu'on la concevait en ces temps là, avec une science dans laquelle tous les espoirs sont fondés, mais qui est aussi annonciatrice de changements radicaux pour les sociétés modernes, c'est à dire les nations colonialistes d'Europe.

Cet album 'a donc permis de raccrocher les wagons et il m'a même plu davantage que sa suite !

Pour le dessin, il y a quelque chose de Magnola, sans que cela soit un pompage honteux. Une pleine page et une double page digitalisées viennent faire exception, œuvrant comme un tableau qui complète le propos.
De la belle ouvrage, au côté rétro particulièrement réussi !

21 7 2015
   

Au fil de ses séries ("La saison de la couloeuvre", "Brigade chimérique", "Masqué", "Metropolis"), Serge Lehman a su s’imposer comme une valeur sure du neuvième art, mais également comme amateur de récits super-héroïques français.

L’auteur se penche ici sur l’un des personnages de "La Brigade Chimérique" et livre une sorte de préquelle, destinée à narrer les premières aventures de ce personnage imaginé en 1911 par le romancier Jean de La Hire. Suite à un différent sur les droits, Léo Saint-Clair est néanmoins rebaptisé Théo Sinclair, tandis que son nom super-héroïque est dorénavant L’Oeil de la Nuit au lieu du Nyctalope.

Mais peu importe son nom, ce sont bel et bien les débuts du justicier qui nous sont narrés, au sein d’un univers que les amateurs de "La Brigade Chimérique" prendront grand plaisir à retrouver. Outre un univers d’une grande richesse qui multiplie les références historiques, notamment en intégrant de nombreux personnages connus, tels que Georges Clémenceau ou Arsène Lupin, cette mise en place s’avère également déjà très riche en rebondissements. En envoyant son héros à la poursuite de bijoux volés, Serge Lehman propose en effet une course-poursuite dynamique, mêlant savants fous, machines volantes et créatures hybrides.

Au niveau du graphisme, on retrouve Gess, le dessinateur de "Carmen Mc Callum" et de "La Brigade Chimérique", dans un style très réussi, qui n’est pas sans rappeler celui du célèbre Mike "Hellboy" Mignola. Son dessin restitue avec brio l’ambiance de l’époque et invite à découvrir un monde fourmillant de détails et d’éléments insolites.

Une mise en place très prometteuse !