46 616 Avis BD |20 224 Albums BD | 7 891 séries BD
 

L'Histoire des 3 Adolf, tome 1

 
 

Résumé

L'Histoire des 3 Adolf, tome 1Afin d'acceder au résumé de L'Histoire des 3 Adolf, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de L'Histoire des 3 Adolf, tome 1Ah. Première déception avec Tezuka...

L'idée de départ est intéressante, avec ce parallèle entre trois Adolf complètement différents. Le graphisme est typique de Tezuka, particulier mais très joli quand on en vient à l'apprécier. Le découpage est efficace, parfois très inventif. La manière de traiter certains aspects est tout à fait propre à l'auteur, comme par exemple la relativisation du racisme, sa mise en abyme en opposant allemands et juifs, mais aussi résidents allemands au Japon et japonais... Son humanisme transparaît dans les questions qu'il fait se poser à ses personnages, démontant en même temps qu'il l'expose la théorie du racisme.

Mais.

Mais l'histoire est au début très naïve. L'enquête du journaliste japonais est caricaturale, les dialogues et textes pas naturels et parfois poussifs. Les clichés sont gros et se veulent trop sérieux. Le suspense est quasiment absent.

Après c'est pire. On se retrouve à suivre deux Adolf au Japon, l'un juif, l'autre moitié japonais moitié allemand, et là non seulement on retrouve tous les défauts de la première partie, mais en plus il n'y a aucun moyen de s'identifier aux personnages, et leurs réactions sont de surcroit très naïves.

Le tout traîne inutilement en longueur, le suspense est basé sur des choses qu'on devine longtemps à l'avance, et le final est très ringard, façon "Remy sans famille".

Bref, j'attends de lire la suite, mais le volume 1 en tant que tel m'a nettement déçu.


Chronique rédigée par CoeurDePat le 07/07/2003
 
 
Avis de :Une BD décevante... Note de l'album : 2,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de CoeurDePatReflet de l'avatar de CoeurDePat
Statistiques posteur :
  • 257 (75,15 %)
  • 18 (5,26 %)
  • 67 (19,59 %)
  • Total : 342 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 8,88 8,88 8,88
Acheter d'occasion : 21,94
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Juillet 1998

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga L'Histoire des 3 Adolf, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

17 2 2014
   

J'ai vraiment apprécié la première partie de cet ouvrage, qui nous propose ce qui ressemble à une histoire d'espionnage dans une Allemagne de 1936. Togué enquête sur la disparition de son frère Isao, lequel devait lui remettre des docuements qui permettraient de faire tomber le régime nazi. Cette enquête le conduit à découvrir les dessous du régime, mais également la Gestapo, les jeunesse hitlériennes et l'atmosphère de cette Allemagne de 1936. Tout cela n'est pas trop lourd avec un dessin qui ne se prend pas au sérieux (tapant parfois dans le style Cartoon des années 30) et des réflexion bien sentie envers le régime. Le scénariste alterne ainsi propos graves et situations dramatiques, avec des dessins et des réflexions burlesques, et l'ensemble est ainsi bien rythmé.

En revanche, la deuxième partie, qui se déroule au Japon, allié de Berlin, et mettant en scène Adolf Blumen, fils de boulanger juif, et Adolf Kaufman, fils d'un dignitaire nazi, consul d'Allemagne au Japon, n'a pas ces atouts. Certes, il m'a été très intéressant de découvrir la montée du nazisme en Europe via les yeux des Japonais, et insister sur les événements qui ont bousculé le Japon pendant cette période m'a également permis d'apprendre des choses, mais le rythme semble absent, et la naïveté des deux enfants rend toute cette partie un peu trop enfantine. Par ailleurs, je crains vraiment que la linéarité de l'histoire avec ce que vit Togué ne soit rompue : on apprend ici ce qu'il y a avait dans les documents sans vraiment savoir comment ils sont parvenus dans les mains de la famille Blumen.

Après une première partie tonitruante, la seconde partie semble vraiment déconnectée et on cherche maintenant à recoller les morceaux.

30 9 2010
   

Un tome (mais pas seulement, une série aussi) très intelligemment et bien écrit.

Comme beaucoup, j'aime beaucoup Tezuka, et je considère "L'Histoire des 3 Adolf" comme l'une des meilleures de ses séries que j'ai lu.

On suit d'abord d'un journaliste, qui enquête sur la mort de son frère et tente de récupérer un secret qui pourrait faire s'effondrer Hitler et tout le régime et l'idéologie du nazisme sur lequel se base le IIIème Reich.
Puis dans le seconde partie du volume, on suit (comme le titre nous l'indique) deux enfants qui se prénomment Adolf, l'un juif, l'autre d'un père nazi, habitant dans le même quartier mais néanmoins amis. On aura compris que le troisième et dernier Adolf est Adolf Hitler lui même.
Le récit sous fond d'enquête et de présentation historique du monde des années 1930, entre juif et nazis, est très intéressant et tient en halène, il y a beaucoup de suspens.

Le dessin de Tezuka est finement détaillé, joli et loin des clichés. Son graphisme rond dilue un peu de sérieux de son intrigue (qui l'est toujours), ce qui donne un premier tome qui se lit très bien, d'une traite.

Une série que je vous conseille.

24 9 2003
   

Les auteurs ayant osé se frotter au personnage historique et néanmoins monstrueux d'Adolf Hitler ne sont pas légion. A vrai dire, en dehors de cette série où Hitler n'apparaît que dans quelques scènes, je ne vois même pas d'autre bande dessinée à citer. "Maus" ou "Auschwitz" évoquent la shoah, mais tiennent plus du témoignage que de la fiction et le Führer en est absent.
Tezuka propose donc un sujet tout à fait original : un très long récit (plus de mille pages réparties en quatre volumes) se déroulant dans les années 1930-1940, où le nazisme tient une place très importante.
L'histoire des trois Adolf ne raconte pas l'arrivée d'Hitler au pouvoir ni la mise en place de la Solution finale. Mais le récit de ce Japonais torturé par les nazis à la recherche de documents compromettants pour le führer, qui se déroule en parallèle avec la relation amicale d'un jeune juif et d'une jeune Allemand (tous deux prénommés Adolf), montre tout le poids des idées de Hitler dans le monde à cette époque. La vision des grands messes nazies à Nuremberg est très réussie, avec un jeu graphique sur le personnage d'Hilter qui traduit bien les qualités d'orateur du plus grand criminel de l'Histoire.
Cependant, on est décontenancé par le graphisme de Tezuka lors des scènes dramatiques : l'intrusion des traits comiques dans les faciès et les attitudes des personnages enlève beaucoup de force aux événements. Du coup, le lecteur a du mal à rentrer dans le récit car toute la première partie n'est pas franchement poilante, vous en jugerez. Le trait, par ailleurs, est plaisant.
L'ensemble des 250 pages se lit tout de même avec facilité et plaisir. Le deuxième volume étant supérieur à celui-ci, n'hésitez pas à vous lancer dans la lecture des quatre tomes de cette série qui représente beaucoup plus qu'une simple curiosité traitant du nazisme.