46 004 Avis BD |19 921 Albums BD | 7 830 séries BD
 

L'Étoile du desert, tome 1

 
 

Résumé

L'Étoile du desert, tome 1Afin d'acceder au résumé de L'Étoile du desert, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de L'Étoile du desert, tome 1Un scénario original dans le monde du far west, le dessin est quant à lui superbe. Que demander de plus ??? Une nouvelle série pardi.

Sans aucune hésitation, à mettre dans toutes les mains!!!


Chronique rédigée par gwenn
 
 
Statistiques posteur :
  • 119 (96,75 %)
  • 4 (3,25 %)
  • Total : 123 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,29 13,29 13,29
Acheter d'occasion : 4,14
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.08
Dépôt légal : Mai 1996

Avis des lecteurs

12 internautes ont donné leur avis sur l'album BD L'Étoile du desert, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 4,08/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

11 12 2011
   

Pour moi, cet album est parfait. Un dessin maîtrisé avec excellence, avec ce qu'il faut de réalisme et d'effets floutés pour le rendre varié, avec une vraie précision. Le dessin en lui-même supporterait presque seul le rythme de l'ensemble, tant c'est bien réalisé. Je connaissais Marini via "Le Scorpion" ou encore "Rapaces", et je trouve que c'est dans cet album qu'il est au sommet de son art.

Quant au scénario, il n'est pas mal non plus. Certes, on nous sert le meurtre de deux femmes, dont le mari et père va rechercher l'assassin. Jusque là, rien de tonitruant. Et pourtant, j'ai beaucoup aimé cette présentation de Matthew, qui n'est pas l'homme sans tâche auquel on pouvait s'attendre. J'aime son côté désabusé, j'aime sa douleur, j'aime sa fragilité masquée derrière une solide respectabilité. Comme pour le dessin, le personnage est tout en nuances, en clair obscur... J'ai vraiment apprécié.

Pour l'instant, on n'en est qu'au début d'une enquête, qui m'a charmé par son ambiance. J'espère que la chute sera tenir toute les promesses que j'ai cru déceler dans ce premier album.

5 10 2010
   

Cette BD me faisait envie depuis un bout de temps (sans que je ne m'en rende compte forcément), car à l'approche d'un nouvel espace (bibliothèque) rempli de BD, 'vierge' (que je n'ai pas lu donc) mon choix c'est porté sur cet album.

Il faut dire que le point positif de cet album, c'est son dessin, évidemment. Je connaissais Marini pratiquement que par réputation, et bien, le moins que je puisse dire, c'est qu'il ne l'a pas volée (sa réputation). C'est du Grand Art ! Magnifique ! Splendide ! Sublime ! Quel Talent ! Quel sens de la narration et des cadrages ! Et c'est couleurs pleines de vie...Raaaaah, je suis fan !

L'histoire est certes un peu plus classique (tiens cette critique me fait penser à une autre série, du genre avec un chat détective, qui a elle aussi beaucoup de succès (: ), mais elle a su me tenir en haleine.
Les personnages sont assez attachants (ou du moins, on a envie de les suivre) et bien trouvés. Le scénario plutôt linéaire se lit très bien. J'ai vraiment envie de lire la suite et fin.

Un très bon divertissement, qui se lit bien (mais pas vite, il faut contempler ces belles planches), une intrigue accrocheuse, un très bon livre que je conseille. Un petit 4/5 surtout pour le dessin !
Classe !

21 4 2010
   

Voici un diptyque particulièrement intéressant qui s’ouvre ici et ce, à plusieurs égards. Le contexte tout d’abord. Un western civilisé où tout n’est pas que poussière et soleil accablant puisque le héros travaille dans un ministère à Washington. Le contraste avec Topeka, porte d’entrée vers les grandes étendues désertiques de l’ouest américain où il se rendra, n’en sera que plus appréciable.
En deuxième lieu, l’enquête qui nous est proposée est particulièrement motivante depuis le mystère de cette étoile indienne jusqu’à cet énigmatique Cauldray en passant par les réactions intriguantes des différents intervenants que nous rencontrons.
Le troisième motif de satisfaction est le style de la narration qui fait la part belle aux pensées de Matthew. Des descriptions mâtinées de rêveries, une poésie qui invite régulièrement au voyage. J’ai vraiment adoré cet aspect, à la fois pour la grande qualité des réflexions et pour le côté immersif puisque le lecteur partage en permanence l’humeur et l’inquiétude persistante du personnage central. Un univers vraiment des plus mâtures.
Enfin, le dessin dégage lui aussi une ambiance convaincante : la placidité de notre héros, la beauté des femmes et des paysages, les « sales gueules » des hommes de Cauldray… tout est criant de vérité.
C’est sans hésitation que je mets une note proche de la perfection à ce premier volume en gardant une poire pour la soif si la suite et la fin de cette aventure s’avère du même acabit !

1 4 2006
   

Ce premier tome instaure avec beaucoup d’habileté un mélange d’ambiance polar et d’ambiance western. La narration de type littéraire colle parfaitement au récit ; elle permet de préciser le profil psychologique du personnage central et de se familiariser à son mode de réflexion. Mari d’une femme assassinée, père d’une fille massacrée, Matthew Montgomery est moins animé par un sentiment de vengeance que par la recherche de la vérité, le pourquoi du crime, le lien entre le bourreau et ses victimes.

Autre atout de la série : le contraste entre les manières civilisées de ce membre du Ministère de l’Intérieur et l’environnement brutal dans lequel il est contraint d’évoluer. Loin d’être un dur à cuir, cet homme respectable et respectueux des règles dénote quelque peu dans le western traditionnel.

Si l’ambiance générale et le personnage sont parfaitement mis en place, c’est malheureusement aux dépens du rythme et de l’action. L’intrigue se développe très lentement et le tout manque cruellement d’intensité. Dommage.

Bien sûr, il y a le fabuleux dessin de Marini : un vrai régal pour les yeux. Ainsi que son sens de la mise en scène et des cadrages.

2 9 2005
   

Matthew va découvrir que c’est souvent une fois privé d’une chose que l’on se rend compte de sa vraie valeur. Etant un homme vivant selon une logique implacable sans place pour l’aléatoire, il ne pourra croire que le meurtre violent de sa femme et de sa fille est dû au hasard. Cette étoile gravée au couteau sur le corps violé de sa fille doit avoir un sens et, tout comme le lecteur, Matthew fera tout pour vite apprendre la vérité.

Le scénario, mélange entre polar sombre et western violent, est excellent, les dialogues habiles et la voix off suit à la perfection la logique et le raisonnement calculé de notre héros, qui ressemble étrangement à Sean Connery. Le dessin de Marini est fabuleux et nous plonge au milieu de cette ville du fin fond de l’Amérique du XIXième siècle, là où les pires énergumènes du Far West font la loi.

13 6 2005
   

Rien que le dessin, à lui tout seul, vaut largement le coup ! C'est superbe franchement. Marini est incontestablement bourré de talent, et là, on en prend plein les yeux !
L'atmosphère donnée par le genre en lui-même (western) me plaît bien, elle est plutôt bien rendue. Les motivations du protagoniste sont claires, même si je trouve le début un peu trop rapide...
En fin de compte, même si le scénario n'est pas d'une originalité folle, il devient intéressant par la façon dont il est traité, et il jouit en plus d'un personnage principal assez riche...
Un bon premier tome.

28 1 2003
   

Ce volume est le premier d’une série qui s’annonce excellente. Du suspense, de l’action, des petites pépées… Un scénario digne des meilleurs westerns, de vrais dialogues de cow-boys et des saloons au graphisme irréprochable… J’ai beau chercher, je ne vois vraiment rien à redire ! Si vous ne l’avez pas encore lu, courrez vite vous procurer cette BD !

20 8 2002
   

Une sacrée bonne surprise ! Je n'avais jamais lu de bd dessinée par Enrico Marini quand j'ai ouvert "L'Étoile du desert" pour la première fois, il y a quelques années. Disons-le, répétons-le après tant d'autres : c'est un sacré illustrateur. C'est beau, très beau, notamment grâce aux couleurs qui sont bien choisies et bien employées. Paysages et décors sont magnifiquement rendus et notre homme sait créer des ambiances.
De surcroît, Desberg livre un fort bon scénario. Ce premier tome reste bien mystérieux mais le lecteur est vraiment alléché. Il y a beaucoup de cases off, comme par exemple chez Frank Miller, ce qui renforce l'aspect littéraire de la BD (auquel encore peu de gens sont sensibles, hélas).
Au total, il faut impérativement lire "L'Étoile du desert". Une BD qui allie bon scénario et très bon dessin, ça ne se refuse pas. Ca se déguste.

16 5 2002
   

Ahhh le dessin de Marini, quel bonheur. De la vraie peinture, vraiment chouette, les paysage type Far-West sont vraiment saisissants !

L’histoire, elle, démarre très fort en début de tome, puis se calme. En fait on peut dire que ce premier tome est surtout là pour mettre l’intrigue en place. C’est un peu long, et il n'y a pas autant d'action que l'on pourrait attendre d’une BD de ce type… mais tout s’arrange dans le tome 2 !

Une BD superbe, un western différent, plus sensible et humain que les classiques du genre. A lire !

9 3 2002
   

Marini arrive dans mes dessinateurs BD's préférés juste derrièe Frezzato, et encore ! Je me tâte, car en ce moment je suis en train de faire une cure Marini, je m'achète toutes ses séries...
Le scénario est assez banale, genre film western, mais bon ! Marini dessine !! On ne peut rien dire...un petit repproche à l'histoire de ce premier tome : pas assez de faits, ça tourne un peu en rond, mais bon, c'est ce qu'il faut pour ressentir les impressions du héros...

6 3 2002
   

Ah... Marini !

Le dessin de cet artiste motive à lui seul l'achat de cette petite perle de la BD. Propre, net, sans bavure, ce génial illustrateur possède un style vraiment esthétique, et si adapté à la bande dessinée !

Le scénario de Desberg, quant à lui, est vraiment très interessant et nous fait découvrir une atmosphère western très particulière...

A lire !!!!