46 531 Avis BD |20 175 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Pierres de Sang
 

L'Enfant de l'Orage, tome 1 : Pierres de Sang

 
 

Résumé

L'Enfant de l'Orage, tome 1 : Pierres de SangAfin d'acceder au résumé de L'Enfant de l'Orage, tome 1 : Pierres de Sang, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de L'Enfant de l'Orage, tome 1 : Pierres de SangCette nouvelle série commence très bien.

Le graphisme est très soigné, au style proche des dessins animés de Walt Disney, un vrai coup de coeur graphique. Les visages des personnages sont très expressifs, par contre les décors sont trop peu présents. Le dessinateur multiplie les cases montrant le visage ou une partie du visage d'un personnage...
Les couleurs sont elles aussi très réussies. Ce tome est très agréable à l'oeil ;)

Le scénario quant à lui est assez classique, un enfant doté de pouvoirs extraordinaires est trouvé dans la forêt et un grand méchant veut le prendre pour tuer tout le monde :)
Mais le scénariste réussi à rendre cette histoire intéressante, par le caractère des différents personnages, un rythme soutenu, des zones d'ombres...etc
A la fin de la lecture on veut la suite car ce tome se finit sur une action intense !
Ceux qui aiment ce genre et les jolis dessins seront conquis, les autres risquent de trouvez ça archi classique et sans intérêt


Chronique rédigée par Asceltis le 06/12/2003
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de AsceltisReflet de l'avatar de Asceltis
Statistiques posteur :
  • 140 (98,59 %)
  • 1 (0,70 %)
  • 1 (0,70 %)
  • Total : 142 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,49 13,49 13,49
Acheter d'occasion : 3,80
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.46
Dépôt légal : Novembre 2003

Avis des lecteurs

12 internautes ont donné leur avis sur l'album BD L'Enfant de l'Orage, tome 1 : Pierres de Sang, lui attribuant une note moyenne de 3,46/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

31 8 2015
   

11 avis c’est déjà beaucoup, je vais donc la faire courte. Comme à peu près tout le monde, j’ai bien aimé le dessin, rond, coloré, et aux grandes cases, bien dans l’air du temps. Ça va vite, c’est rythmé et le scénario est bien conçu pour laisser quelques petites zones d’ombre qui donne envie d’en savoir plus sur cet univers qui nous est inconnu. Enfin, comme à peu près tout le monde aussi, je n’ai pas trouvé ça très original, de l’héroic fantasy, une petite famille qui trouve un enfant orphelin, mouais… et puis il a une particularité apparemment, qui serait lié à l’orage (d’où le titre).

Bon, ce premier tome est suffisamment bien fait pour que je lui accorde le bénéfice du doute, et que je veuille savoir ce qu’il adviendra de Laïth. 3.5 donc…

10 2 2014
   

Voici une petite histoire d'heroic fantasy qui ne révolutionnera pas le genre mais qui est plutôt bien faite et sympathique. On retrouve cette trame élimée d'un enfant trouvé par une peuplade tranquille, qui quelques années plus tard fait montre de capacités hors du commun. La seule originalité, ici, c'est que ce pouvoir ne s'exprime que lorsque l'orage éclate. Les parents adoptifs dudit gamin se mettent donc en quatre pour le soigner de ce mal inconnu, et prennent la route pour en comprendre l'origine. En chemin, il se feront pour ennemi un chef militaire qui voit bien l'intérêt que répresente un enfant qui envoie de la foudre, et rencontreront un savant fou qui semble lié au passé du gamin. Tout cela est presque académique, presque trop étriqué dans les schémas que nous connaissons bien.

Pour autant, il n'y a pas véritablement de fautes de goût, le rythme est géré de façon suffisamment assurée pour nous permettre à la fois de faire la connaissance de Laith (c'est le nom de l'orphelin), de le mettre en situation difficiles propices à l'action, et de commencer à dévoiler des éléments de son passé. Le dessin très rond et très clair est également très classique dans ce style d'histoire, et on appréciera les quelques petites touches steam punk de cet environnement heroic et medieval fantasy.

Un bon moment de lecture : l'exercice, bien que très attendu, est réalisé avec une certaine rigueur et ne nous perd pas dans des développements inutiles.

26 6 2007
   

J'ai été attiré par la jolie couverture de cette bande dessinée ainsi que par le titre violemment poétique.

En ouvrant les pages, j'ai aussi été agréablement surpris par le dessin bien maîtrisé et par le style du dessinateur. L'univers installé est somme toute assez classique bien riche, détaillé et avec suffisamment d'inventivité pour me plaire.
L'ambiance étant posée, entrons dans le scénario.

De même que le dessin, il est somme toute assez classique. Un enfant abandonné est adopté par des parents classiques, ou presque. Puisque ceux-ci comme bien souvent sont plutôt doués et feront tout pour sauver 'leur' enfant.
Cet enfant se retrouve doté de mystérieux pouvoir qui n'apparaissent qu'au début de l'adolescence.
Forcément sur son chemin afin de le guérir de cette 'maladie' l'enfant croisera un être avide de pouvoir qui verra dans cet enfant le moyen d'assouvir son pouvoir ainsi que d'asservir ses ennemis.
Forcément sur son chemin, il croisera une personne qui semble en savoir beaucoup sur son pouvoir, en étant à la fois à la source de ce pouvoir mais aussi dépendant de ce pouvoir.
Deux méchants pour le prix d'un. De la surenchère afin de sortir de l'ordinaire ?
Pour l'instant difficile à dire. Le scénario se met tout juste en place dans ce premier tome qui nous permet de découvrir le monde et les principaux protagonistes.

Pourtant, la case où l'on découvre le bébé pour la première fois est superbe. A la limite de la provocation et limite choquante mais je la trouve emplie d'une réelle puissance. Et l'association du scénario et du dessin fera à plusieurs reprises mouche. Je me suis laissé plaisamment prendre au jeu de ce scénario aux allures de "Zorn et Dirna" autre série que j'apprécie énormément.

Manquant un chouillat d'originalité, pour l'instant, cette série est juste au dessus de la moyenne, mais j'attends beaucoup des tomes suivants.

8 10 2006
   

Alors cet album, vraiment acheté sans rien savoir ... je ne conaissais pas l'auteur, ni le dessinateur, je ne savais rien de l'histoire, j'ai acheté ...
La couverture m'avais plu.
J'ai beaucoup aimé !
Le scénario, je l'ai trouvé original, on ne s'ennuie pas du tout !
Les dessins je les trouve tres beaux ...
Seuls reproche : 46 pages .... mouerf

4 7 2006
   

Encore une histoire contant les aventures d'un gamin "différent", mais aussi doté d'un ou de plusieurs étrange(s) pouvoir(s), et qui est écartelé entre sa nature, son destin et son coeur.

L'environnement fantasy et la belle inventivité dont fait preuve le dessinateur sur les animaux donnent un cachet plutôt agréable à l'album, qui bénéficie également d'un joli titre.

Mais ces qualités ne masquent pas la réalité de l'album : c'est d'un classicisme absolu, et l'histoire n'offre aucune surprise. Tout juste le scénariste s'est-il amusé à rajouter un second "méchant" au premier, mais cela ne suffit pas à augmenter l'intérêt de "L'Enfant de l'Orage".

Je ne suis pas sûr qu'en ne lisant pas la suite, je manque grand-chose...

19 6 2006
   

Un récit qui reprend la "tête" du gosse différent.
Une différence mal acceptée par les autres membres d'une tribu. Pourtant le gamin n'est pas très différent des autres, si ce n'est qu'il est sorti d'on ne sait où.
Alors, quand un problème surgit -et comme ça se passe souvent dans notre société contemporaine- c'est ce gamin qui va être désigné comme cible de tous les quolibets.
Un très bon récit, bien mis en vie et en scène. Un récit qui met aussi en avant un excellent dessin.

giach :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
27 8 2005
   

Très belle BD, très bien colorée, graphisme très soigné... juste peut-être le côté "animal" qui me dérange un peu, pas qu'il ne soit pas beau mais était-ce vraiment utile, cela plonge le style dans une catégorie plus pauvre, plus commerciale... mais bon !

J'adore quand même !
Scénario type manga occidentalisé, donc bien mieux !!!

21 2 2005
   

Voici une nouvelle série des humanos qui s’annonce plutôt bien.

Tout d’abord, l’univers choisit par les auteurs pour cette nouvelle série n’est peut être pas très original mais la façon dont est traité cette histoire le rend particulier. L’ambiance qui règne tout au long de ce premier album est assez plaisante et intrigante. Les auteurs nous décrivent la vie d’un jeune garçon dans son clan qui va être bouleversé par la découverte de ses pouvoirs. L’univers est assez bien décrit et nous présente d’emblé les différentes composantes de ce futur récit. Les personnages sont attachants. Bref, tout est bien en place pour la suite du récit tout en ayant un premier tome assez consistant :)

Au niveau du dessin, on n’est pas en reste. Poli a un style propre qui convient très bien au récit. Il ajoute sa touche à l’ambiance. Les couleurs sont assez terne mais rendent vraiment bien. L’univers mis en place est quant à lui spécifique. Les "hommes" ont un petit côté animal et la cité est très belle. On a envie de la parcourir et d’en découvrir tous ces recoins.

Un premier tome qui est donc bien réussi et qui annonce une très bonne série.

12 6 2004
   

Un premier tome particulièrement prometteur, à mon sens. Non par son originalité, qui elle, ferait presque défaut (comme il a déjà été dit auparavant), mais plutôt pour son univers fouillé, loin de l'heroic fantasy made in Soleil Prod., pour se rapprocher de mondes plus détaillés, comme dans une autre bd du même éditeur, Angus Powderhill (à lire, vraiment !).

En fait, ce premier opus est interessant dans le sens où il ne fait pas qu'amener les faits, que servir d'introduction. Non non, on va plus loin, et les différentes situations permettent de donner beaucoup de consistance à l'univers de Bichebois et Poli.

Le dessin de Poli est assez propre. Les couleurs qui lui ont été attribuées, même si elles sont informatiques avant tout, sont bien choisies et mettent très bien en relief le trait assez maîtrisé de l'auteur.
On regrettera peut être qu'elles ramolissent un peu le dessin, qui mériterait parfois d'être un poil plus dynamique ? Non, là, je pinaille un peu, j'avoue :)

Une très bonne surprise, donc, dont j'attends vite la suite :)

11 6 2004
   

Il est vrai que l'histoire ne brille pas par son originalité. Mais malgré tout, il est difficile de ne pas se laisser envouter par les illustrations et leur mise en couleur.
L'univers créé est extremement agréable et la banalité des mésaventures de Laïth ne nous empêche pas de frissoner ou vibrer au fil des pages...

17 1 2004
   

Pas mal cet album, pas mal du tout même...
Les dessins sont évidemment bien style disney, ce qui n'est pas pour me déplaîre. Le graphisme est super clair, agréable, dynamique aussi, et les expressions sont très bien retranscrites...
Comme cela a été dit, on peut toutefois déplorer le fait qu'il n'y est pas assez de décors, espérons que ce soit différent au second tome. Enfin somme toute, c'est un graphisme sympa à regarder.

Côté histoire en revanche, l'originalité n'est pas la force première de cette série, ça c'est clair. Cependant, ceci n'empêche pas l'histoire d'être attrayante et plutôt bien construite, donc on plonge facilement dedans et on veut lire la suite...
Un album très sympa donc, mais on peut dire de lui que c'est un peu du réchauffé. Simplement c'est assez bien fait et c'est joli, donc cela vaut la peine. C'est pourquoi je le conseille.